Politique

iciLome

Togo Crise au CAR, le président fédéral d'Amou dénonce le complot de la MUGET

Commenter | Lu : 3518 fois

Le 18 juin dernier, ils étaient, dit-on, 33 fédérations du parti Comté d’Action pour le Renouveau (CAR) à prendre part à une conférence des présidents de fédérations dans les locaux de l’Hôtel Muget à Lomé. Conférence au cours de laquelle, les 33 fédérations intiment l’ordre au président national du CAR, Me Paul Dodji Apévon de convoquer dans un délai d’un mois un congrès extraordinaire pour la résolution de la crise intestine qui secoue ce parti depuis 7 mois. Mais, contre toute attente, des voix commencent à s’élever de certaines fédérations pour dénoncer les organisateurs de la conférence des présidents tenue à Muget. Le cas qui vient de nous parvenir, est celui de la fédération d’Amou par la voix du président fédéral de la Préfecture d'Amou. Il s'appelle MENYAOSSAN Koffi


Lisez sa réaction.

"Il est temps de finir avec cette pagaille qui ne nous honore guère. Que ceux, à dessein qui excellent dans ces pratiques tordues se ressaisissent et prêtent oreille à leur conscience. Un parti politique ne saurait être là propriété de personne, tous ses militants en sont propriétaires. Le perdre de vue est une faute grave.

Nous sommes surpris d'apprendre la tenue d'une réunion des présidents fédéraux pour laquelle nous n'avons pas reçu d'invitation, alors qu'on faisait croire qu'AMOU était représentée. Quelle diffamation et quelle honte pour le parti qui a pour devise, la VERITE. Les organisateurs ont-ils mesuré la portée de cet acte cynique? AMOU a été l'un des premiers piliers du CAR depuis sa création. L'oublier c'est malhonnête. Y a-t-il un CAR sans l'Amou au Togo? Cette remarque est faite pour situer les usagers et lecteurs de cette plateforme sur les manquements graves cautionnés par certains responsables depuis que la crise est née. Nous nous demandons si cette réunion méritait la peine d'être tenue.

Ceux qui s'étaient réunis ont reçu mandat de qui? Sont-ils des animateurs de la crise ou des alignés ramassés sur le fil? La sagesse a-t- elle quitté le parti? C'est bien triste.

Les gens doivent cesser de jouer avec le destin des autres. Les montages n'aggravent que des crises. Ceci dit, la présidence du bureau de la fédération d'Amou se réjouit de n'être pas informée et invitée à cette réunion sans fondement. Nous restons vigilants et debout contre tous ces raccourcis sans lendemain. Notre lutte n'est pas une lutte de personne mieux une lutte de respect et d'application des règles régissant notre parti. L'état de droit dont nous avons hâte de construire y trouve son fondement".

L A T





Autres titres
Togo Antoine Folly : « La différence entre le régime et la C14, c’est que la C14 essa
Togo Djomon Oré : « Faure Gnassingbé n'a qu'à réfléchir à comment sortir par la grand

Togo Fulbert Attisso: 'Il est important que notre peuple reste éveillé et qu'il puiss
Togo L’alternance ne concerne que les Togolais, selon Nana Akufo-Addo

Togo Ouro-Akpo Tchagnao désavoue le PND du régime RPT-UNIR
Togo Didier Améla à la C14 : « Si on n’a pas de bonnes armes, il vaut mieux négocier






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019