Togo Fadonougbo, l'homme qui continue de faire vivre l'atelier du Hcrrun aux participants

iciLome


Commenter |Lu : 2396 fois

A l’entrée de a somptueuse salle Fazao du Radisson Blu Hôtel 2 Février de Lomé, M. Fadonougbo et sa famille ont pris en haleine les acteurs de l’atelier sur les réformes organisé par le Haut Commissariat à la Réconciliation et au Renforcement de l’Unité Nationale (Hcrrun). Du 11 au 15 Juillet 2016, les moments ont été solennels entre universitaires, politiciens, religieux et imminents activistes de la société civile.

Il fallait bien quelqu’un pour immortaliser la rencontre. En dehors des journalistes et reporters des médias nationaux et internationaux, M. Fadonougbo a pris sur lui, de prendre les images des moments forts de la rencontre, au plaisir des mémoires et des souvenir des participants.

La politique, les débats, la chasse aux interviews… rien de tout cela n’intéresse l’homme. Son seul objectif, obtenir des captures nettes, en haute définition des acteurs de l’atelier, dans leurs mouvements les plus élégants, les actions marquantes ou les uns à côté des autres.

Pour une carrière de plus de 20 ans, l’homme est aguerri, très bien outillé et rodé à la hauteur de son art. Le staff du Radisson Blu Hôtel du 2 Février lui a réservé une luxueuse table à l’entrée de la salle de conférence où dès le deuxième jour, il expose toutes les photos prises à la cérémonie d’ouverture de l’atelier.

Ceux qui s’étaient activés dès les premières heures, ont tout joyeusement contemplé leurs poses aux côtés des stars sociopolitiques et religieuses. Il y avait donc de quoi affûter le désir des esprits réticents à s’adonner à la chose.

Ainsi, Me Joseph Kokou Kofigoh par exemple, s’est fait le plaisir de poser avec Mgr Fanoko Kpodzro, ou Mme Awa-Nana Daboya aux côtés du Premier ministre, des étudiants doctorants aux côtés de leurs mentors (d’imminents universitaires invités à la rencontre).

M. Fadonougbo est « photographe Cedeao » et fonctionne ainsi dans de grandes rencontres internationales. Son fils Noël, fraîchement bachelier est mis sous scellé, bien formé par son père. « Maintenant que mes vieux jours approchent, je suis confiant que mon fils que j’ai formé prendra la relève. Mais de temps en temps et dans la mesure du possible, ma femme et mes deux filles viennent nous aider à gérer les affluences », confie-t-il.

Avec ses images Haute Définition, l’homme se connaît dans son art, et sait capter le regard du passant le plus désintéressé ou le plus occupé. Avec ou sans votre avis, il vous fait de jolies photos que vous finirez par aimer.
Le tout est exposé sur la grande table, et d’autres photos bien encadrées sur commande.

A la fin de l’événement, il rassemble les photos non vendues et constitue un album qu’il remet aux organisateurs. Il n'y a pas de sot métier, dit l'adage. Il n'y a que de "sots hommes" qui refusent de faire un métier.

A.L







Autres titres
Togo Opération Entonnoir : Une voiture de police part en fumée avec des bidons d’essence à son bord 
Togo Il vole le bébé de sa propriétaire pour se faire de l’argent 

Togo Dapaong : Un ancien député fracasse le crâne d’un enseignant avec une bouteille de bière 
Togo La 13ème Foire internationale de Lomé enregistre un accident : Un mort et des blessés graves 

Togo Emmanuel Adébayor s’ennuie à Lomé ! 
Togo Vérités et mensonges sur le sommet de Lomé 

Togo Décorations grandeur nature : Le sommet de Lomé en plein cœur du carrefour GTA 
Togo Qui est ce ministre détroussé en Chine par les prostituées ? 

Togo Deux malfrats décédés après avoir braqué la patrouille de la Police 
Togo Togocel Plage : Une fausse alerte d’attaque de Boko Haram fait fuir gros bras, policiers et artistes de la chanson 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Tikpi Atchadam ne participe pas au dialogue faute de sécurité pour sa personne 40

Togo - Faure Gnassingbé à Accra pour un mini-sommet sur le processus de création d'une monnaie unique dans la CEDEAO 34

Togo - Nicolas Lawson : "La Constitution de 1992 n’est pas adaptée aux réalités d’aujourd’hui" 114

Togo - Pour Kofi Yamgnane, l’objectif du dialogue «Lomé 2018» est le 'départ de Faure Gnassingbé' 76

Togo - Dapaong et Kpalimé : les élèves envahissent les rues 21

Togo - Chronique de Kodjo Epou : Tout échec sera fatal 85

Togo - Faure Gnassingbé salue le bon déroulement de l’ouverture des pourparlers 72

Togo - Six (6) militants de l'opposition relaxés ce matin à Lomé 44

Togo - Document/compte rendu des principales décisions au jour 1 des négociations 78

Togo - Video/ Enfin le pouvoir RPT/UNIR cède devant les mesures d'apaisement imposés par la coalition 27




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers