Faits divers

iciLome

Togo 'Man of Togo', c'est quoi encore ?

Commenter | Lu : 4956 fois

Court-on vers la perversion de la société togolaise ? C'est à croire que les Togolais sont les plus heureux de la terre et qu'il ne faut que ces chimères pour les combler totalement. Election du plus bel homme, c'est quoi encore ça ?


A l’origine, une association, un certain Comité de Développement de l’Action Culturel (CODAC) qui, à tous les coups, pensait pouvoir répondre à une inquiétude. Cette éternelle question des esprits morts d’ennui, celle de savoir quand élira-t-on le plus beau garçon, en apposition au concours « miss Togo » tourné vers la louange à la beauté de la femme togolaise.

L’association (CODAC) a mis le chrono en marche et mettra les bouchées doubles pour présenter aux Togolais, l’homme le « plus beau et le plus intelligent » le soir du 10 décembre prochain.

Il n’y a pas mieux pour pervertir davantage une société pauvre sur tous les angles, à travers la courses aux pommades et autres produits avilissants, prisés dans ce genre de « pagaille ».

Mauvaise gouvernance, pauvreté extrême des populations qui peinent à s’offrir un repas quotidiennement, des écoles aux allures de la vieille époque, manque criarde d’infrastructures sanitaires (avec les hôpitaux transformés en mouroir), besoin inestimable en eau potable, insalubrité, absence de suivi et de prise en charge de la carrière des artistes,… une panoplie de plaies que les nombreuses ONG et associations peinent à panser.

Curieusement, « CODAC », définition ronflante brille par l’indécence de son idée qui au fond, ne servira qu’à la manipulation socio-idéologique d’une frange de la population, sur fond d’arrangements à coups de millions de FCFA avec des sponsors, de grosses sociétés sensées investir dans le social.

Que des « testi-culards » se complaisent à cajoler et dorloter leur physique à longueur de journées dans les salons et salles de gym dans certains pays, on peut légitimement le leur concéder. Ils sont à une étape de consommation de masse, où le plaisir l’emporte sur le travail.

Mais dans un pays comme le Togo, où le gouvernement a presque démissionné, seulement 10% des sols arables sont exploités, où hommes et femmes de bonne moralité n’attendent qu’un coup de pouce pour faire de ce pays l’or de l’humanité, les initiateurs de « Man of Togo » devraient sûrement repenser leur initiative.

L’essentiel avant l’agréable, dit l’adage. Une méditation s’impose bien avant d’appeler des jeunes valides à l’exhibitionnisme.

Déjà, on soupçonne derrière cette initiative dépourvue de toute utilité, de tous sens, des manigances des Lesbiennes, Gays, Bisexuels et Transgenre (LGBT) qui avaient vainement tenté de débarquer dans le débat politique en s’immisçant dans les manifestations publiques.

Que rapporte l'élection Miss Togo aux Togolais aujourd'hui, à part des projets ronflant qu'on dit confier à la miss élue, dont personne ne voit les retombées? Voilà encore une autre "vilainerie" pour tenter de distraire les Togolais au moment où plusieurs scandales secouent le pays.

A.L





Autres titres
Togo Pour un concert Canal + : Toute une bonne partie de la circulation perturbée
Togo Yark Damehame et ses œuvres : Après « c’est quoi PNP ? », voici « Habia c’est qu

Togo Evala 2018 : Faure Gnassingbé effectue un aller-retour quotidien entre Lomé et K
Togo Nouvel hémicycle : Les députés togolais confrontés au 'made in China'

Togo Boulevard Jean-Paul 2 ou le souffre-douleur d’inciviques togolais
Togo Le chauffeur d'Ingrid Awadé décédé dans un accident






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019