Togo Epé-Ekpé : Du sacré aux dérisions…

iciLome


Commenter |Lu : 3610 fois

Depuis le spectacle ahurissant servi au monde entier à Glidji-Kpodji le 1er septembre dernier, lors de la 354ème cérémonie de la prise de la pierre sacrée chez le peuple guin, les réseaux sociaux en ont eu sacré grain à moudre. Des photos aux vidéos hilarantes, jamais le sacré n’avait chuté aussi bas.

Et aux uns de se demander si une telle décadence du sacré devrait être source d’humour. Que dire ? Derrière leurs écrans, les instigateurs de ces clichés ne semblent pas voir au-delà de leur désir absolu de faire le buzz, comme l’ont fait Ni-Mantché et consorts.

Buzz ou plaisanterie de mauvais goût ? Ce qui est sûr, les réseaux sociaux n’en font pas de distinction ? Dans tous les cas, pour certains, buzz est un buzz. C’est donc sans scrupule que les uns pausent avec une brique, un pavé, une pierre quelconque enveloppée dans une ou deux feuilles d’arbres, juste pour faire rire. « A chacun sa pierre », c’est la formule célèbre qui accompagne les postings.

Faut-il crier profanation ? Assurément oui ! Il se dit déjà qu’il n’y aurait plus de dieux dans cette forêt qui serait « tout, sauf sacrée » puisqu’envahie à maintes reprises par les forces de l’ordre qui ne se sont pas fait prier avant d’asphyxier les dieux d’une sévère dose de gaz lacrymogènes.

Si les prêtres et autres ont eu les pieds et les mains pour s’échapper de cette fumée « gazique », comme l’ironisent certains, il n’en est pas évident pour les vodous qui auraient voulu aussi avoir ce privilège.

Ici et là, on spécule également que le message des dieux n’était pas assez clair cette année et ce, depuis quelques années alors que les yeux des uns et des autres commençaient à s’ouvrir sur les retombées de coulisses, des vrais jetons juteux qui n’ont pas laissé indifférents des hommes en qui tout un peuple avait confié son destin divin fort d’une confiance inouïe.

Ce n’est pas comme si les politicards n’y étaient pour rien. Des zélés du parti bleu, n’ont pas lésiné sur des astuces pour se faire une couleur dans le temple sacré des guins.

Et où sont restés les dieux dans toute cette histoire. Ce peuple a tout intérêt à redevenir un, pour prendre ses hauteur vis-à-vis de la politique qui, elle, est faite pour diviser.

A.L









Autres titres
Togo Le chauffeur d'Ingrid Awadé décédé dans un accident 
Togo Silence ! Le Général fête son titre 

Togo Mairie d’Aneho : Ayayi Ayivi, le maire protocole 
Togo Lancement officiel du produit Eco-CCP de la poste à Anfoin : Accident de plusieurs véhicules de personnalités sur la nationale N°2 

Togo Les boulistes, ces véritables perturbateurs de la circulation ! 
Togo La surprise d’ASKY à un conducteur de taxi 

Togo Une Togolaise se jette dans un puits avec son bébé d'un mois 
Togo Immigration : A 59 ans, ce Togolais parcourt à la nage la distance séparant l’Afrique à l’Espagne 

Togo Insolite : Le DG du CHU S.O met les pieds dans les plats 
Togo L’avion de la délégation de la Coalition a eu un atterrissage forcé 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Brigitte Adjamagbo Johnson : « On a l’impression que notre régime est devenu fou » 42

Togo - La Coalition des 14 annonce trois grands meetings ce weekend à Lomé 22

Togo - Le prisonnier Kpatcha en petite forme 21

Togo - Olivier Amah à la frange républicaine de l’armée togolaise 28

Togo - Le chauffeur d'Ingrid Awadé décédé dans un accident 52

Togo - Nicodème Habia en pleine campagne de remobilisation en Europe 35

Togo - Le facilitateur Nana Akufo Addo fatigué de la crise togolaise 64

Togo - La candidature de Faure divise même dans des milieux insoupçonnés 43

Togo - La Coalition des 14 rencontre le facilitateur au cours de la semaine 22

Togo - Silence ! Le Général fête son titre 27




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers