Togo Nathaniel Olympio qualifie le FNFI d’« escroquerie »

iciLome


Commenter |Lu : 2477 fois

Les initiateurs du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) se réjouissent de ce que ce programme a touché environ 750 mille bénéficiaires dans le pays. Une information qui n'enchante visiblement pas Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, qui parle plutôt d’une « escroquerie ».

Le FNFI avec ses produits - Accès des agriculteurs aux services financiers (AGRISEF), Accès des jeunes aux services financiers (AJSEF), Accès des pauvres aux services Financiers (APSEF) - auraient touché environ 750 mille togolais.

Si le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes se réjouit de l’impact des services du FNFI sur les populations vulnérables, certains n’y croient pas. Parmi eux, Nathaniel Olympio. Il l’a dit le lundi 28 novembre 2016 sur une radio de la place.

« Cette question du FNFI est une question d'escroquerie. Où on distribue des milliards par morceaux, par infinité décimale de 30 mille francs à nos mamans et les met finalement dans beaucoup plus de précarité », critique le président intérimaire du Parti des Togolais.

Selon lui, « une fois que ces 30 mille francs ont été dépensés dans les besoins quotidiens », la femme bénéficiaire décide de « rentrer dans la clandestinité et est pourchassée ».

« D'une manière générale, au niveau de chaque citoyen togolais, on est encore loin du compte. On n'a pas encore mis en place une politique économique qui rende la participation de chaque citoyen à la croissance effective », dézingue Nathaniel Olympio.

La meilleure solution pour lutter contre la pauvreté, fait-il remarquer, est de créer des institutions crédibles à même d’inciter les citoyens à développer leur potentialité.

A.H.







Autres titres
Togo Coopération internationale : 217 milliards FCFA ont été mobilisés par le Togo en 2017 
Togo Mme Hawa Wagué, la nouvelle Représentante Résidente de la Banque Mondiale 

Togo Thomas Koumou revient sur la gestion calamiteuse des ressources du pays 
Togo Adoption de la Loi de finances rectificative : Incohérence, violations des directives et prodigalités de Faure Gnassingbé au menu. Un Cabinet d’expertise révèle des magouilles de plus de 18 milliards 

Togo Thomas Koumou sur les dépenses primaires intérieures 
Togo Economie : L'Assemblée Nationale adopte la loi de finances rectificatives gestion 2018 

Togo Le FMI sort de nouveau son chéquier 
Togo Thomas Koumou toujours sur le drame économique qui se joue au Togo 

Togo Thomas Koumou : « La dette publique totale du pays a connu une vertigineuse ascension... » 
Togo Rapport du FMI : Quand la situation sociopolitique du Togo fait chuter son taux de croissance 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Pascal Adoko à propos de Kodjona Kadanga : « Le zèle qu’il développe est un zèle pernicieux… » 27

Togo - 19 août/Foussena Djagba : «Malgré la barbarie militaire, le peuple togolais est resté debout jusqu’à ce jour » 26

Togo - UNIR joue ses dernières cartes à la roulette russe : Kodjona Kadanga met la CEDEAO au défi, la CENI court les pieds enchaînés 47

Togo - Tikpi Salifou Atchadam : «La feuille de route de la CEDEAO est un acquis à consolider » 33

- Mort de Kofi Annan, ancien chef de l’ONU et vedette de la diplomatie mondiale 43

Togo - Dan Afidegnon a rendu public son ouvrage sur le nationalisme togolais 40

Togo - UNIR témoigne sa reconnaissance à Dieu ce 19 aoû 2018 55

Togo - Gerry Taama: « Aujourd'hui la composition de la CENI est inclusive... » 37

Togo - Le PNP se rappelle le début du soulèvement populaire 37

Togo - Qu’est-ce qui peut encore sauver Faure Gnassingbé? Le coup est sans remède ! 24




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers