Togo Nathaniel Olympio qualifie le FNFI d’« escroquerie »

iciLome


Commenter |Lu : 2272 fois

Les initiateurs du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) se réjouissent de ce que ce programme a touché environ 750 mille bénéficiaires dans le pays. Une information qui n'enchante visiblement pas Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, qui parle plutôt d’une « escroquerie ».

Le FNFI avec ses produits - Accès des agriculteurs aux services financiers (AGRISEF), Accès des jeunes aux services financiers (AJSEF), Accès des pauvres aux services Financiers (APSEF) - auraient touché environ 750 mille togolais.

Si le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes se réjouit de l’impact des services du FNFI sur les populations vulnérables, certains n’y croient pas. Parmi eux, Nathaniel Olympio. Il l’a dit le lundi 28 novembre 2016 sur une radio de la place.

« Cette question du FNFI est une question d'escroquerie. Où on distribue des milliards par morceaux, par infinité décimale de 30 mille francs à nos mamans et les met finalement dans beaucoup plus de précarité », critique le président intérimaire du Parti des Togolais.

Selon lui, « une fois que ces 30 mille francs ont été dépensés dans les besoins quotidiens », la femme bénéficiaire décide de « rentrer dans la clandestinité et est pourchassée ».

« D'une manière générale, au niveau de chaque citoyen togolais, on est encore loin du compte. On n'a pas encore mis en place une politique économique qui rende la participation de chaque citoyen à la croissance effective », dézingue Nathaniel Olympio.

La meilleure solution pour lutter contre la pauvreté, fait-il remarquer, est de créer des institutions crédibles à même d’inciter les citoyens à développer leur potentialité.

A.H.







Autres titres
Togo Economie : APAC-Togo engagée à réglementer le marché des assurances au Togo 
Togo Le groupe Ecobank et l'ambassade des États-Unis misent sur l'entreprise sociale pour le développement du Togo 

Togo Dr Yves Amaïzo: Bolloré peut et doit abandonner l'Afrique. Le continent se portera mieux sans lui 
Togo Une conférence des ministres africains des finances le 13 mai prochain 

Togo Le niveau d’investissement des entreprises baisse 
Togo La digitalisation des services financiers axée sur la gestion des réseaux d’agents au centre d’un atelier à Lomé 

Togo Économie : Lomé accueille bientôt un salon des Assurances, Banques et Institutions Financières 
Togo Campagne 2017-2018 : Six pays d'Afrique producteurs du coton en réunion bilan à Lomé 

Togo L’hôtel 2 Février a un nouveau repreneur 
Togo L’OTR vise le « consentement spontané à l’impôt » 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Brigitte Adjamagbo Johnson : « On a l’impression que notre régime est devenu fou » 42

Togo - La Coalition des 14 annonce trois grands meetings ce weekend à Lomé 22

Togo - Le prisonnier Kpatcha en petite forme 21

Togo - Olivier Amah à la frange républicaine de l’armée togolaise 28

Togo - Le chauffeur d'Ingrid Awadé décédé dans un accident 52

Togo - Nicodème Habia en pleine campagne de remobilisation en Europe 35

Togo - Le facilitateur Nana Akufo Addo fatigué de la crise togolaise 64

Togo - La candidature de Faure divise même dans des milieux insoupçonnés 43

Togo - La Coalition des 14 rencontre le facilitateur au cours de la semaine 22

Togo - Silence ! Le Général fête son titre 27




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers