Togo Nathaniel Olympio qualifie le FNFI d’« escroquerie »

iciLome


Commenter |Lu : 1990 fois

Les initiateurs du Fonds national de la finance inclusive (FNFI) se réjouissent de ce que ce programme a touché environ 750 mille bénéficiaires dans le pays. Une information qui n'enchante visiblement pas Nathaniel Olympio, président du Parti des Togolais, qui parle plutôt d’une « escroquerie ».

Le FNFI avec ses produits - Accès des agriculteurs aux services financiers (AGRISEF), Accès des jeunes aux services financiers (AJSEF), Accès des pauvres aux services Financiers (APSEF) - auraient touché environ 750 mille togolais.

Si le ministère du Développement à la Base, de l’Artisanat, de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes se réjouit de l’impact des services du FNFI sur les populations vulnérables, certains n’y croient pas. Parmi eux, Nathaniel Olympio. Il l’a dit le lundi 28 novembre 2016 sur une radio de la place.

« Cette question du FNFI est une question d'escroquerie. Où on distribue des milliards par morceaux, par infinité décimale de 30 mille francs à nos mamans et les met finalement dans beaucoup plus de précarité », critique le président intérimaire du Parti des Togolais.

Selon lui, « une fois que ces 30 mille francs ont été dépensés dans les besoins quotidiens », la femme bénéficiaire décide de « rentrer dans la clandestinité et est pourchassée ».

« D'une manière générale, au niveau de chaque citoyen togolais, on est encore loin du compte. On n'a pas encore mis en place une politique économique qui rende la participation de chaque citoyen à la croissance effective », dézingue Nathaniel Olympio.

La meilleure solution pour lutter contre la pauvreté, fait-il remarquer, est de créer des institutions crédibles à même d’inciter les citoyens à développer leur potentialité.

A.H.







Autres titres
Togo La création d’entreprise en seulement 24 heures est une possibilité au Togo 
Togo Que signifie vraiment “succès commercial” ? 

Togo Promotion rampante aux crimes économiques et course acharnée pour leur prescription 25 milliards pour l’e-gouvernement inexistant ; 15,5 milliards pour PDRI-Mô de Djarkpagan invisible 
Togo Hôtellerie/Crise économique : Compression, fermeture... alerte rouge sur les grands hôtels de Lomé 

Togo Nicolas Lawson : 'C’est délirant ce que fait Kako Nubukpo' 
Togo Le Ministère des Infrastructures et des Transports adepte des payements électroniques 

Togo Le ciel s’obscurcit pour l’hôtellerie 
Togo La CNSS du Togo s’installe chez vous grâce à son portail internet 

Togo Le Groupe des professionnels de l’industrie du pétrole soumet ses doléances au Premier ministre 
Togo La Btci secouée par une affaire de détournement de 38 millions de fcfa 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Les élèves, 'ce peuple' venu accueillir Faure Gnassingbé à Djagblé 42

Togo - Tapis rouge à Djagblé ce matin: Faure Gnassingbé y travaille sur un nouveau projet 22

Togo - Tikpi Atchadam ne participe pas au dialogue faute de sécurité pour sa personne 68

Togo - Faure Gnassingbé à Accra pour un mini-sommet sur le processus de création d'une monnaie unique dans la CEDEAO 35

Togo - Nicolas Lawson : "La Constitution de 1992 n’est pas adaptée aux réalités d’aujourd’hui" 116

Togo - Pour Kofi Yamgnane, l’objectif du dialogue «Lomé 2018» est le 'départ de Faure Gnassingbé' 76

Togo - Dapaong et Kpalimé : les élèves envahissent les rues 22

Togo - Chronique de Kodjo Epou : Tout échec sera fatal 85

Togo - Faure Gnassingbé salue le bon déroulement de l’ouverture des pourparlers 72

Togo - Six (6) militants de l'opposition relaxés ce matin à Lomé 44




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers