Togo F CFA : Sur TV5 Monde, Kako Nubukpo ne mâche pas ses mots

iciLome


Commenter |Lu : 6933 fois

A qui profite le F CFA ? L’ancien ministre togolais de la Prospective, sur les plateaux de TV5 Monde en début de semaine, reste constant sur son analyse : le F CFA ne profite qu’à l’élite franco-africaine pendant que 70% de la population de ces pays francophones vivent comme dans un système de troc.

Le pouvoir de battre la monnaie est régalien et propre à la souveraineté de chaque Etat, quel qu’il soit selon l’économiste, actuel Directeur de l’Economie Numérique pour l’Organisation Internationale de la Francophonie.

Le F CFA n’est pas une monnaie au service des populations et des économies de pays d’Afrique francophones.


vidéo de l'entretien avec Kako Nubukpo sur TV5 Monde

Les échanges entre Etats de la zones franc sont très faibles (15%) contre 60% d’échanges dans la zone euro. Secundo, le F CFA arrimé à l’euro crève la compétitivité. Ainsi, les importations dans les pays de la zone F CFA prônent sur l’exportation. Comme corollaire, la balance commerciale est toujours déficitaire dans ces pays.

Tertio, il est difficile d’emprunter dans la zone C FA avec des taux d’intérêt à deux chiffres dans l’ordre des 12 à 15% alors qu’en France par exemple où les Africains hébergent gratuitement 80% de leurs réserves monétaires, les taux sur les crédits sont jusqu’à 1%.

Si les dirigeants africains sont laxistes devant cette question cruciale, le prof Kako Nubukpo estime que c’est une affaire de légitimité. Un chef d’Etat qui est légitimement élu par son peuple, sans acrobatie quelconque n’éprouvera aucune difficulté à taper du poing sur la table et remettre en cause ce que l’économiste appelle « la servitude volontaire ».

Qui a dit que l’Afrique n’a plus de personnalités dévouées et engagées ? Avec Martial Ze Belingua, Bruno Tinel, Demba Moussa Dembele, Kako Nubukpo a coécrit un livre intitulé : « Sortir l’Afrique de la servitude monétaire ; à qui profite le F CFA ».

Depuis, aucun expert n’arrive à tenir tête à l’ancien ministre togolais, qui démontre mathématiquement que la misère en Afrique francophone est à dessein.

A. Lemou







Autres titres
Togo Economie : APAC-Togo engagée à réglementer le marché des assurances au Togo 
Togo Le groupe Ecobank et l'ambassade des États-Unis misent sur l'entreprise sociale pour le développement du Togo 

Togo Dr Yves Amaïzo: Bolloré peut et doit abandonner l'Afrique. Le continent se portera mieux sans lui 
Togo Une conférence des ministres africains des finances le 13 mai prochain 

Togo Le niveau d’investissement des entreprises baisse 
Togo La digitalisation des services financiers axée sur la gestion des réseaux d’agents au centre d’un atelier à Lomé 

Togo Économie : Lomé accueille bientôt un salon des Assurances, Banques et Institutions Financières 
Togo Campagne 2017-2018 : Six pays d'Afrique producteurs du coton en réunion bilan à Lomé 

Togo L’hôtel 2 Février a un nouveau repreneur 
Togo L’OTR vise le « consentement spontané à l’impôt » 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Brigitte Adjamagbo Johnson : « On a l’impression que notre régime est devenu fou » 42

Togo - La Coalition des 14 annonce trois grands meetings ce weekend à Lomé 22

Togo - Le prisonnier Kpatcha en petite forme 21

Togo - Olivier Amah à la frange républicaine de l’armée togolaise 28

Togo - Le chauffeur d'Ingrid Awadé décédé dans un accident 52

Togo - Nicodème Habia en pleine campagne de remobilisation en Europe 35

Togo - Le facilitateur Nana Akufo Addo fatigué de la crise togolaise 64

Togo - La candidature de Faure divise même dans des milieux insoupçonnés 43

Togo - La Coalition des 14 rencontre le facilitateur au cours de la semaine 22

Togo - Silence ! Le Général fête son titre 27




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers