PRESSE- Presse togolaise

iciLome

Revue de presse du 16 décembre 2016

Commenter | Lu : 3529 fois

Les 72 heures de grève des enseignants du primaire et du secondaire (cinquième grève depuis la rentrée académique 2016-2017) prend fin aujourd’hui. Le mouvement d’humeur du corps enseignant s’est enlisé par la sortie des ministres Gilbert Bawara, ministre en charge de la Fonction publique et Komi Tchakpélé, celui des Enseignements primaire et secondaire. Beaucoup de journaux en parlent. Les Forces démocratiques pour la République (FDR) aussi trouvent leurs places dans les journaux de ce matin.

L’Alternative consacre un article sur le sujet et titre : « Grève des enseignants et propos incendiaires de deux ministres sur la TVT, le Gouvernement s’enferme dans un autisme ».

Selon ce journal, « face à la pression de plus en plus montante des enseignants et élèves, deux ministres de Faure Gnassingbé ont jugé utile d’intervenir mercredi soir, au journal de 20 heures sur la Télévision togolaise. De leurs propos, rien à retenir, sauf la traditionnelle arrogance qui caractérise le régime, couplée de menaces à peine voilées. Souvent dans un langage non seulement provocateur, mais surtout « anaté-isé » suivez-nos regards) ».

Le Carrefour, enfonce le clou : « Enseignants en grève, personnels des hôpitaux en débrayage, cherté de la vie, grogne sociale permanente, blocage politique ; Faillite totale et avérée du pouvoir de Lomé ». La manifestation des enseignants, poursuit le journal, « hypothèque sérieusement l’année académique en cours ».

Le Perroquet renchérit : « Les enseignants résistent, Faure en promenade, ses zouaves dans une logique de provocation ». Cet organe « constate malheureusement une mauvaise foi de la part des autorités qui ne font rien pour donner satisfaction aux revendications des enseignants qui ne demandent quand même pas le ciel ».

« Grève des enseignants : Bawara et Tchakpélé pour le débrayage des élèves ? », s’interroge de son côté Le Canard Indépendant. Il appartient aux autorités au pouvoir, recadre ce journal, « d’écouter les enseignants qui expriment leur mécontentement et non de chercher à savoir lequel des syndicats est légal ou pas ».

Le nouveau parti, les Forces démocratiques pour la République (FDR) aussitôt portées sur les fonts baptismaux se signalent. En effet, titre L’Alternative, « Les FDR invitées en Allemagne à une conférence sur les fraudes électorales en Afrique ». Le Canard Indépendant précise que « ce séjour allemand du président Apévon, confirme le fait que les Forces Démocratiques pour la République, vont maintenir la ligne du CAR, qui est d’être un parti de centre droit ».

Le Carrefour, lui, propose à ses lecteurs une plongé dans les arcanes de ce nouveau parti politique créé il y a quelques semaines seulement. « Les Forces Démocratiques pour la République (FDR), son idéologie et sa mission de base », titre-t-il.

A.H.







Autres titres
Togo Revue de presse du vendredi 18 janvier 2019  
Togo L’essentiel de ce mercredi 16 décembre 2019 sur iciLome.com  

Togo Revue de presse du mercredi 16 janvier 2019  
Togo L’essentiel de ce mardi 15 janvier 2019 sur iciLome.com  

Togo L’essentiel de ce lundi 14 janvier 2019 sur iciLome.com  
Togo L’essentiel de ce vendredi 11 janvier 2019 sur iciLome.com  






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019