Sport

AfreePress

Togo CAN 2017 : Germain Essohouna met les choses au claire : « Nous n’avons pas de mandat à décaisser un seul sous »

Commenter | Lu : 2810 fois

La participation des Eperviers à la 31ème Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2017 au Gabon nécessite entre 2 et 5 milliards de francs CFA, selon que le Togo finit sa course en phase de poule ou parvienne jusqu’en finale.

A neuf (9) jours du démarrage de cette compétition sportive continentale, le comité de mobilisation des fonds a présenté jeudi à la presse les différentes actions qu’il compte mener pour atteindre ses objectifs. C’est au cours d’une conférence animée par le président de ce comité, Germain Essohouna Méba, que le plan d’actions a été déroulé, a constaté sur place l’Agence de presse Afreepress.

Pour réussir sa mission, le comité annonce qu’il mettra à la disposition des Togolais des comptes bancaires ouverts dans les livres de plusieurs banques de la place. Des comptes T-money et Flooz (systèmes de transfert d’argent par téléphonie mobile) seront également disponibles.

Germain Essohouna a tenu à préciser que le rôle assigné à son comité est de « mobiliser les ressources » et non de les « décaisser ». « Nous n’avons pas de mandat à décaisser un seul sous mobilisé. Le décaissement est du ressort du comité de gestion. C’est d’ailleurs pourquoi, pour une meilleure traçabilité des fonds mis à notre disposition et pour éviter tout dérapage éventuel, nous avons décidé de n’accepter aucun don en espèce », a-t-indiqué.

Une tournée nationale va démarre le 9 janvier prochain destinée à sensibiliser les populations la mission de ce comité et faire participer le maximum de personnes. « C’est une affaire de tout le monde », a lancé M. Méba au cours de sa rencontre avec la presse.

Selon lui, le maître mot de cette cellule de huit (8) personnes, est la traçabilité et la transparence. Pour ce faire, un site web sur lequel il y aura une mise à jour régulière du niveau de mobilisation, sera fonctionnel dans les tous prochains jours. « Je demande à la population de faire table rase du passé pour permettre à ce que nous ratissions large », a-t-il souhaité.

Des cultes et prières chrétiens, musulmans et traditionnels seront aussi organisés pour implorer la bénédiction divine sur les Eperviers.

Telli K.





Autres titres
Togo Violences sur les stades, ce vieux démon qui gangrène le football togolais
Togo Violences sur les stades : Tout le monde est coupable

Togo Les arbitres prêts à reprendre les matchs
Togo Football/D1 : Les stades de Kabou et Dapaong suspendus

Togo Violences exercées sur les arbitres : La FTF condamne
Togo L’ANAFOOT contre les violences exercées sur les arbitres






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019