Togo
Le Rejadd-Togo contre la peine de mort

>
iciLome |
Commenter |Lu : 412 fois

Mardi 10 octobre, la coalition mondiale contre la peine de mort et les organisations abolitionnistes du monde ont célébré la 15è journée contre la peine de mort. Au Togo, le Regroupement des Jeunes Africains pour la Démocratie et le Développement (Rejadd-Togo) a, au cours d’une conférence de presse, salué les pays qui ont aboli la peine capitale et demandé à ceux qui ne l’ont pas encore fait de leur emboîter le pas.

Le thème de cette 15è journée est : « Peine de mort et la pauvreté ». Les deux thèmes sont intrinsèquement liés en ce sens que la peine de mort est la plupart du temps requise aux personnes pauvres, moins éduquées et sans défense. Et pour cause.

Car un présumé coupable pour avoir un bon procès doit se payer les services d’un avocat. Or dans ce cas, il en est incapable. Ainsi, l’avocat est commis d’office.

Le cas du Togo est moins alarmant, parlant de la peine de mort puisque le pays a rejoint la liste des pays abolitionnistes depuis le 23 juin 2009. Mais le défi qui reste de nos jours au Togo est celui de la vindicte populaire. Car à la différence de la peine de mort qui est contenu dans les textes de plusieurs pays et qui fait suite à un procès, la vindicte est une justice populaire.

Pour ce faire, le Rejadd-Togo fait des sensibilisations à travers le pays pour amener les uns et les autres à prendre conscience que la vindicte populaire n’est pas une justice. Même si les Togolais n'ont pas confiance à leur justice, elle demeure l'institution la mieux indiquée pour régler tous les différends.

Magnim






Autres titres
Togo La pauvreté est-elle mère de la peine de mort et de la vindicte populaire? 
Togo Les Greffiers dénoncent des affectations illégales et abusives 
Togo Une autre plainte contre Yark Damehame et Passou Tchakébéra en Suisse 
Togo Eugène Attigan libéré par grâce présidentielle 




Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle






LES PLUS COMMENTES
Togo - La Communauté internationale recommande 'un dialogue apaisé, sincère et constructif'

Togo - OBUTS exige l’arrêt des activités des « milices privées armées »

Togo - Même les mouches ont fui Sokodé

Togo - Yark Damehame à propos des milices : Langue plurielle et ambigüe

Togo - Sokodé : Pas de prière dans les mosquée ce vendredi

Togo - A quand l'intervention de la Communauté internationale?

Togo - Appel de Tikpi à Emmanuel Macron, Guy Madjé parle de dialogue

Togo - Nana Akufo-Addo, le médiateur de la crise togolaise

Togo - Les cadres musulmans exigent la libération immédiate de l'Imam arrêté

Togo - Prestation de serment de la nouvelle CENI ce matin




Togo Afrique Monde