Togo
Interdire de manifester en semaine est une provocation, selon Les Démocrates

>Politique
iciLome |
34 Commentaires |Lu : 5914 fois

L'interdiction par le gouvernement des manifestations publiques en semaine est perçue au parti Les Démocrates, membre de la coalition de l'opposition, comme une provocation.

Dans un tweet, Les Démocrates met en garde le gouvernement. "LES DÉMOCRATES met en garde le gouvernement contre cette provocation d'interdire les marches en semaine en violation de la loi dite Bodjona", a publié le parti.

Le gouvernement autorise seulement les meetings et réunions publiques en des lieux fixes. Les marches se feront, selon le gouvernement, en week-end.

I.K






Autres titres
Togo Jean-Pierre Fabre: ''Ceux qui nous persécutent pensent que nous serons éssoufflés'' 
Togo HCRRUN : Démarrage des activités de prises en charge et d’indemnisation des victimes des violences à caractère politique 
Togo Brigitte Adjamagbo-Johnson: '' Nous achéverons la lutte les mains nues'' 
Togo CEDEAO : Le Togo est une anomalie inacceptable, selon la Coalition 





 34   Freeman | Jeudi, 12 Octobre 2017
  Qui va encore négocier quoi avec ces dictateurs? Que des méchants Faure et sa clique!

 33   El Niño | Jeudi, 12 Octobre 2017
  Réponse à 25-Peter
  Au Rpt/Unir vous arrivez à tuer une vache attachée à Kparatao parce qu'elle pronait la violence.Makoula bande des rigolos, plus rien ne m'étonne avec vous.

 32   Creppy | Jeudi, 12 Octobre 2017
  Vive les résistants!

 31   Kpessou | Jeudi, 12 Octobre 2017
  La lutte continue!

 30   Le Vrai Jay Bon Jeu | Jeudi, 12 Octobre 2017
  Réponse à 15-Le Patriote5
  le fraudeur faure est toxique !!
gnasimgbe' eyadema est toxique !
et les togolais refusent d'etre "Cadavres' " a' cause de ceToxicoman faure eyadema gnasimgbe'..

Ensuite les FAT ne defilent ils , obligent les boutiques a' fermer ?? a focerles populations a defiler ??

Alors ??????????????? la memoire devient "Courte " ...... "En aucun cas ....."

Holaaaaa !!!!!!!!

Habia tiens bon ! !! et te supportons ... ce regime toxique du fraudeur faure et son klan rapproche'ne meritent aucun Respect !!

Aucun !! Gbevou be gbevou !!!!

 29   k | Jeudi, 12 Octobre 2017
  J'aurais appris que Faure donne des cadeaux très chers aux Présidents des pays étrangers surtout si ces derniers ont leurs anniversaires ou jours de leur indépendance, raison pour laquelle aucun Président n'a osé dire un seul mot sur le cas Togolais ! Malgré toutes les lettres que nous avions écrites, la communauté Internationale se tait sur le cas Togolais ! Personne n'ose dire un mot parce qu'ils sont tous corrompus !!! Même les diplômâtes au TOGO tandis que 95-98 % de la population Togolaise a faim !!!!!! Mais avec la prière des nos aïeux, un président en exercice va parler un jour pour dénoncer le cas du TOGO !

Le salot Gil, tu as trompé le peuple pendant des années, cette fois ci, tu vas payer cher jusqu'à ta tombe !!!
Tu es corrompu avec des milliards et tu tournes le dos au peuple Togolais ! J'aurais appris qu'il aime boire du vin très cher, c'est ce que papa Eyadema lui donnait avant sa mort, cette fois ci, Faure lui donne du vin très cher, du champagne très cher et peut être du Sodabi de Vogan!

La communauté Internationale est corrompue par le Gouvernement qui boit du sang des Togolais ! Le Gouvernement sanglant du TOGO veut organiser un Referendum pour sauver sa peau !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Les résultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !
Les resultats de ce referendum sont déjà connus !Vous allez aller encore falsifier les résultats de ce référendum pour dire au peuple que vous avez la majorité pour s'éterniser au pouvoir à vie !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Unicité des Togolais pour libérer le TOGO !!!! J'appelle Tous les partis politiques(Oppositions) , Unissons-nous contre ces assassins et bandits qui dirigent le TOGO depuis 50 ans !!
Tout le TOGO doit se mobiliser ! Paysans ou agriculteurs(Les bandits au pouvoir sont entrain de saisir par force vos Terres ancestrales et se sont ces Genéraux et lieutenants qui envoient des soldats pour vous intimider et prendre par force vos Terres ancestrales donc sortez aussi pour manifester), artisants, couturiers, enseignants, economistes,vendeurs, pauvres ou riches, femmes de foyer, militaites democrates, policiers democrates,enfants, ecoliers, universitaires,hommes professionnels,religieux: catholiques, baptistes, musulmans,atheistes, les vodoussis, vieux et vielles), La diaspora Togolaise à l'étranger, personne ne doit pas rester à la maison etc !! Les Blancs et Asiatiques n'oublient pas leurs Rituels de leurs ancestres et nous les Africains on veut les rejeter !! Ce sont des erreurs !!!!!!!!!!!!!!!! Revenons aux cultes de nos ancestres le jour J de la liberation!!!!!!! J'aurais appris qu'au TOGO même au Ghana, il y a des cultes qu'on fait, même si on tire sur toi, le fusil ne va jamais t'atteindre, c'est ce que NKromah ou Kotoka du Ghana avaient ! Allez s'approprier ou avoir ces choses si possible pour se protéger le jour J (ces informations sont uniquement pour les adultes),
Attention: N'oubliez pas notre culture africaine,j'appelle Tout le monde à faire ceci: Il faut aller voir les mans de nos ancestres et prier pour eux: les Vodous, Legba, Togbezikpi, les Bokonons, ceux qui vont à l'église, tenez la croix de Jesus dans vos mains le jour J, Musulmans tenez vos totems dans vos mains le jour J,
Togolais et Togolaises Le TOGO nous appelle tous pour le libérer !
Les bandits qui nous gouvernent depuis 50 ans , ça suiffit ! 11 ans de négociation avec le gouvernement et cela n'a rien donné ! Le gouvernement a toujours roulé les Oppossants dans la farine ! Le TOGO n'est pas une Dynastie ou un Royaume ! Le TOGO est une République ! Les marches vont toujours continuer jusqu'au départ des voleurs, des vautours et des assassins du pouvoir ! Jean Paul II a dit n'ayez pas peur, Dieu le tout puissant vous aidera !
La communauté Internationale a des yeux sur vous les Assassins des TOGOLAIS ! Ceux qui tuent les Togolais vont payer tous !!! On a mis LES USA, La France, l'Union Europenne et même la Russie au courant !!
Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !Faure Must GO !
Kevin
La diaspora Togolaise en Amerique du Nord


 28   Le Vrai Jay Bon Jeu | Jeudi, 12 Octobre 2017
  Réponse à 25-Peter
  "Lorsque le rpt Unir avait...defile' ... fut il un Dimanche ou Un Samedi .?

rectification de mon posting #27

 27   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 25-Peter
  losrque les fraudeurs du Rpt Unir avaient delifle' fut il un dimanche ? ou un Samedi ??

c'est koi ce changement de regle en plein "Match de foot ball" ?? et qui a du respect pour un tel arbitre ??

 26   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 6-GNAROU
  C'est qui celui la? ou bien tu ne sais ni lire ni comprendre..??

Alors relis ci dessous:

"..en aucun cas nul ne peut briguer plus de 02 mandaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
es ce que le tenant de ce régime comprennent le Français?"

et toi Gnarou ? le grand Petit maitre !! Hiiiiiii
pourrais tu l'expliquer a' ton dieu .. le fraudeur faure ??????? dieu de pya qui a disparu piam !! piam !!

Pitoyable raciste ! Ethniquement Maladroit.!
Esclave ...
Honte a' toi

 25   Peter | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Habia prône toujours la violence ce qui doit être rigoureusement puni par la loi.
Ils seront jugés un à un

 24   Le Vrai Jay Bon Jeu | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 22-tsanzy
  Grand Merci !!

Plus personne n'a plus et n'aura aucun respectet et..."En aucun Cas..." pour ces Voleurs, ces Malpropres, ces esclaves de la france de Val et de Macron ! de Bolore' ,de Sarkhozi, Chirac.

Quand c'est "Charlie Hebdo ".. on avait vu le Monde et les bougies alignees sur le parterre Parisien..

mais quand la famille gna-Singe-gbe' tue au Togo, les francais-francais sont absents...

"Liberte' eGALITE fRAternite'



 23   DEDERIWE | Mercredi, 11 Octobre 2017
  ON NE VEUT PAS DE CE REFERENDUM DE VOLEURS !
<< Lorsqu’un margouillat te dit qu’il va se faire coudre un pantalon, c’est parce qu’il a trouvé une solution pour sa queue >> !
Lorque qu'un usurpateur demande à cors et à cris un referendum, c'est que pour sortir son vol d'urnes et sa falsification il a trouvé une manipulation.

 22   tsanzy | Mercredi, 11 Octobre 2017
  I dont understand this people? pourquoi doit on obeir les decisions du gouvernement, apres tout ce gouvernement ne respect pas la constitution et non plus les citoyens.

 21   jjk | Mercredi, 11 Octobre 2017
  en aucun cas
description de cette phrase
cela veut dire mème si tous les Togolais marchent avec leur tètes nul ne peut briguer plus de 02 mandats
même si la maman , papa , tous les frères de Faure , tous les Togolais sont décédés nul ne peut briguer plus de 02 mandats
il y a rien de si simple que ca point

 20   jjk | Mercredi, 11 Octobre 2017
  confidence
c est le régime Togolais qui paie la moitié es agent de l O I F
cette somme faut 4 000 000 000 de francs par mois
c est le Togo qui paie aussi presque 2 500 000 000 de francs par mois aux agents de l Union Européennes

 19   jjk | Mercredi, 11 Octobre 2017
  en aucun cas nul ne peut briguer plus de 02 mandaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa
es ce que le tenant de ce régime comprennent le Français?
le peuple réclame la constitution de 1992 le régime dit referendum
referendum et retour a la constitution de 1992 ne sont pas la mème choses différent


 18   jjk | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 1-La parole au peuple
  toi tu a confiance en Jeune Afrique?
tant pis

 17   jjk | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 11-Anous Dessavoir
  moi je n ai rien compris de ce que tu a écris
moi je pris le bon Dieu pour que le régime maintien son interdiction
pour qu au jour de la marche les gaz pleuvent

 16   jjk | Mercredi, 11 Octobre 2017
  je vous ai dit dans ce gouvernement il y a des gens qui veulent précipiter le départ de Faure
exemple
comment on peut interdire une manifestation en cour de semaine alors que U N I R lui en a fait
que le bon Dieu donne longue vie au promoteur de ce site icilome.com
en aucun cas nul ne peut briguer plus de deuxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxxx

 15   Le Patriote5 | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Bonne décision au vue des dérapages des marches en semaine organisées par l'opposition depuis un bout de temps.

 14   El Fouego | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Un analphabète cherche quoi en politique?

 13   El Niño | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 4-Recreation terminée..
  On n'a vu tout le gouvernement togolais et ses fonctionnaires défiler en semaine dans ce pays pour la paix disaient-ils. Et tout a coup, on veut interdire la même chose que Unir a faite même la semaine dernière seulement. Ayez HONTE !

 12   hotento | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Lui, quand je le vois, je n'arrive pas à m'empêcher de voir un plaisantin.
un politicien qui n'arrive même pas à animer la gallérie. Incroyable.

 11   Anous Dessavoir | Mercredi, 11 Octobre 2017
  CEUX QUI COMPTENT ALLER CONTRE LA LOI ET DEMANDER EXIL AILLEURS RENSEIGNEZ-VOUS BIEN

LE HAUT COMMISSARIAT AUX REFUGIES A DE SERIEUX PROBLEMES DE BUDGET !!!!

 10   Lepeuple | Mercredi, 11 Octobre 2017
  On se demande si ce muèt de lomé2 peut parler pour interdire les manifestations en semaine.lui faure fraude gnassingbe ne preside personne au Togo.

 9   Abladjo | Mercredi, 11 Octobre 2017
 
ARRETER TOUT DE SUITE.

Arreter de croire que la limitation de mandat ou l'article 59 et 60 de la constitution est faite dans le seul but de changer de président.

NON et NON.

Le but ultime est d'empecher que des présidents incapables comme faure gnassingbe qui échouent monopolise la présidence du pays.

Ceci va loin au dela de la seule personne du président. Ca va au dela meme du gouvernement et du régime en place. C'estde l'avenir et le développement du pays dont il s'agit. Eliminer par des élections crédibles, claires, sans bavure ni fraude des individus malsains qui utilisent le pouvoir pour l'enrichissement personnel et de leur clans. Au Togo le pouvoir est devenu le moyen le plus rapide pour faire fortune . mon ami Pacome s'est jeté aussi dedans et il en ramasse déja.

La limitation de mandat n'est que l'arbre qui cache la foret des réformes a mener pour encrer la démocratie dans le pays. Le refus de voir tous les pouvoirs concentrés dans les mains d'un seul individu qui de plus a l'armée a sa botte. Tout les ingrédients d'un Etat voyou qu'il faut éviter.

Ce n'est pas pour qu'un togolais qui ambitionne de devenir président puisse le devenir un jour mais c'est pour qu'un togolais qui ambitionne de servir son pays et son peuple puisse devenir président. C'est ca la lutte.

Que les adeptes de l'ordre ancien comprenne que s'il tenais a mon Abladjo seul, plus personne ne sera président de la république au Togo. On mettra le temps qu'il faut pour assainir le processus électoral et le rendre limpide. Comme cela on passera a un régime parlementaire sans limitation du mandat. Tant que les élections sont limpide, le meme peut diriger encore car le regime parlementaire libere les institutions qui le controlent. Un tel régime n'est pas possible dans un processus gangrené de fraudes.

Non a tout le monde de devenir président. Oui a ceux qui veulent servir le pays et le peuple d'y prétendre.

 8   djantoloto | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 1-La parole au peuple
  Jeune Afrique???

hahahhh!!!!! C'est le document de propagandes et d'intoxications des régimes dictatoriaux et sanguinaires en Afrique!

Passez, rien à lire!

 7   Gallouzo | Mercredi, 11 Octobre 2017
  (Agence Ecofin) - Un groupe de cinq chefs d’Etats ouest africains vont se pencher sur la crise politique qui prévaut au Togo. Désignés par le Secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, il s’agit des présidents du Bénin, Patrice Talon, du Burkina Faso, Roch-Marc Christian Kaboré, du Ghana, Nana Akufo-Addo, de la Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara et du Niger, Mahamadou Issoufou.

Cette mission de haut niveau a pour objectif de rencontrer les acteurs de la scène sociopolitique togolaise, le gouvernement, les responsables de l’opposition et du parti au pouvoir, ainsi que des dirigeants d’organisations de la société civile et les ambassadeurs accrédités au Togo. Il s’agit pour eux de rapprocher les points de vue qui sont, pour l’heure divergents, sur le processus de mise en œuvre des réformes constitutionnelles.

Le gouvernement a, pour sa part, introduit un projet de loi à l’Assemblée Nationale qui devrait aboutir à l’organisation d’un référendum tandis que l’opposition exige le retour à la Constitution de 1992.

Mandaté par ses pairs du groupe des 5, le Président ghanéen Nana Akufo-Addo a déjà pris contact et échangé avec certaines parties prenantes de la situation qui prévaut au Togo. Il poursuivra ses consultations dans les jours à venir. Il s’agit d’éviter que le Togo, réputé pour sa stabilité dans la sous-région, ne rejoigne le rang des foyers de tension.

 6   GNAROU | Mercredi, 11 Octobre 2017
  C'EST QUI CELUI-LÀ ??




 5   GAGLO | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 3-Agbodjan
  Au chômage depuis qu'il a quitté l'UFC. chuan

 4   Recreation terminée. | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Réponse à 1-La parole au peuple
  BANDES D IRRESPONSABLES DOPOSANTS..VS VIOLENTEZ NOS MAMANS AU MARCHE POUR FAIRE KOI AVEC VS DANS LE DESORDRE KE VS ESSAYER DE CREER..UNE REVOLUTION NE PRENDS DE AUSSI TROP TEMPS KE VS PENSEZ...VS ETES INCAPABLES CAR ON VS A LAISSER TOUT CEKE VS VLEZ ET POUVEZ FAIRE MAIS RIEN VU VENIR...MAINANT LA RECRATION EST TERMINEE..LES MESURES DE CONTORSION LEGALES VONT ALLER EN CRESCENDO...INTERDICTION PARTIELLE APRES TOTALE ..ET PUIS SIL FAUT COUVRE FEU ET ETAT D URGENCE COMME EN FRANCE...LA COMMUNAUTE INT. EST D ACCORD AVEC FAURE POUR VS MATTER JUSKO SANG...KI VIVRA VERRA

 3   Agbodjan | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Toi tu es qui? Si on te dit de faire marche toi seul tu ne peux même pas monopoliser toute ta famille pour sortir et tu parles.
Plaisantin. Moi je dis hein il faut même pas que le gouvernement se fatigue. Ils n'ont qu'a marcher seulement. Mais avant chaque marche on fait signer aux organisateurs un document qui dit que tous les dégâts causés par la marche leur sera imputés et il devront payer pour.
Comme ça on n'est quite. C'est quoi même ?

 2   FAURE MUST STAY | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Ces aventuriers n'ont pas le monopole de manifestations.
Nous à UNIR, nous appelons aussi tous les togolais de la diapora où qu'ils soient dans le monde à soutenir la politique de paix de Faure Gnassingbé.
Dès que les programmes sont arrêtés chaque groupe de chaque pays sera avisé.

Faure must stay

 1   La parole au peuple | Mercredi, 11 Octobre 2017
  Logo Jeune Afrique
Partager

POLITIQUE
Contestation au Togo : pourquoi l’opposition refuse l’option du référendum pour l’adoption des réformes
10 octobre 2017 à 20h25 — Mis à jour le 11 octobre 2017 à 08h06
Par Edmond D'Almeida - à Lomé
@Edmonddalmeida

Près d’une semaine après les dernières manifestations des 4 et 5 octobre, la coalition des partis de l’opposition a tenu ce mardi une conférence de presse pour faire le point sur l’évolution de la situation politique. Une marche sur les bureaux de la Cedeao à Lomé est annoncée pour le mercredi 18 octobre.

La coalition des 14 partis de l’opposition a organisé ce mardi 10 octobre une conférence de presse à Lomé pour faire le point sur l’évolution de la situation politique. De cette conférence, une décision à retenir : l’organisation d’une marche vers les bureaux de la Cedeao, à Lomé. « Nous annonçons une marche le 18 octobre. Une marche qui ira vers les bureaux de la Cedeao de Lomé pour leur dire que nous ne sommes pas d’accord avec le référendum », a indiqué Brigitte Adjamagbo Johnson. Aussi, « la coalition a décidé de ne pas rencontrer la mission de l’Organisation internationale de la Francophonie ».

Pour rappel, la Cedeao a, dans un communiqué conjoint avec l’Union africaine et le Bureau des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel (UNOWAS), annoncé « prendre acte » du vote de la réforme constitutionnelle à l’Assemblée nationale et appelé à un dialogue « en vue de l’organisation du référendum ».

Pour l’instance ouest-africaine, ce referendum « est une étape importante pour mettre le Togo en conformité avec les normes démocratiques reflétant les meilleures pratiques en Afrique de l’Ouest ».

Un référendum, pourquoi ?

Fin septembre, les députés du parti au pouvoir ont voté à la majorité des deux tiers le projet de loi soumis à l’Assemblé nationale. Ce projet, qui porte modification des articles 52, 59 et 60 de la Constitution, limite notamment le mandat présidentiel à deux et instaure le scrutin uninominal à deux tours pour l’élection du président de la République.

Faute de majorité à l’Assemblée – la réforme constitutionnelle nécessitant une majorité des 4/5èmes pour être promulguée -, le texte sera donc soumis au peuple par référendum dont la date n’est toujours pas fixée.

Nous sommes contre un référendum qui cristallisera la division au sein des Togolais
L’idée d’un référendum est rejetée par la coalition de l’opposition, qui souhaite le retour de la Constitution de 1992 dans sa version originelle. Une condition sine qua non pour discuter avec le pouvoir.

Pour le Professeur Walla Kperkouma de l’Alliance des démocrates pour le développement intégral (ADDI), ce référendum serait risqué pour la paix dans le pays. « L’opposition ne dit pas rejeter le principe. Mais de quel référendum s’agit-il ? Dans quel contexte est-il organisé ? Loin de nous de ne pas reconnaître le principe du référendum. Nous sommes contre un référendum qui cristallisera la division au sein des Togolais et, de plus, sera une perte d’énergie, de ressources et de temps ».

Confrontation risquée

Certains leaders de la contestation à l’instar de Tikpi Atchadam estiment eux-aussi qu’il faut se méfier de la volonté affichée par la majorité d’aller au référendum. « Lorsqu’un margouillat te dit qu’il va se faire coudre un pantalon, c’est parce qu’il a trouvé une solution pour sa queue », a ironisé le patron du Parti national panafricain (PNP), faisant allusion aux risques de manipulation des résultats.

Reste que, légalement, la seule solution pour adopter la réforme proposée par le gouvernement reste le référendum. « Il n’y a pas de possibilité pour le chef de l’État de renvoyer un texte constitutionnel au Parlement pour une deuxième lecture », explique un doctorant en droit public à l’université de Lomé.

Unir dispose d’une puissante machine de mobilisation
Et dans le cas d’un référendum, le parti Union pour la République (Unir) – déjà en précampagne – partirait favori, selon les observateurs. « Ils disposent d’une puissante machine de mobilisation héritée de l’ancien parti unique RPT et des moyens qui leur permettent d’être partout », concède un leader de l’opposition avec un brin de défaitisme.

Certains leaders de l’opposition qui se sont prononcés contre le référendum, estiment cependant qu’ils ne pourront pas appeler leurs militants à voter contre un texte – celui du gouvernement – qui introduit une limitation des mandats présidentiels et législatifs.

Une troisième voie commence néanmoins à se dessiner dans l’opinion : celle d’un dialogue qui permettrait l’adoption d’un nouveau texte au Parlement… mais cela suppose que les uns et les autres acceptent d’assouplir leurs positions.


LES PLUS COMMENTES
Togo - Une marée humaine dans les rues de Lomé ce jeudi

Togo - Fabre, Adjamagbo et autres font le départ à Atikoumé

Togo - Faure Gnassingbé aujourd’hui à Atakpamé, la population dans la rue pour son départ

Togo - Jean Pierre Fabre : 'Nous avons tiré des leçons de l’expérience et nous ne lâcherons rien'

Togo - Déclaration de la rencontre de Paris

Togo - Les rues de Lomé déjà noires de monde

Togo - Une nouvelle mobilisation commence demain...

Togo - Prochaines manifestations : PNP Kara veut faire un test au gouvernement

Togo - L'opposition ne se rendra pas à la réunion consultative du gouvernement

Togo - Mme Adjamagbo révèle les manœuvres du régime pour déstabiliser la Coalition de l’opposition




Togo Afrique Monde