Togo Le ciel s’obscurcit pour l’hôtellerie

iciLome


Commenter |Lu : 2777 fois

Alliée des rendez-vous internationaux, l’hôtellerie est un domaine sur lequel misait le président Faure Gnassingbé pour redonner au Togo une place de premier plan dans la sous-région. Le chef de l’Etat devra toutefois sérieusement patienter face aux contentieux que connaît ce secteur.

Selon nos sources, les avocats de l’Etat togolais entendent déposer un recours en annulation de la sentence prise le 11 décembre par la Chambre de commerce international (ICC).

Cette décision révélée par La Lettre du Continent (LC N°766), condamne Lomé à verser 4,5 millions d’euros à la suite de l’expulsion, en 2014, du groupe Accor du pays (LC N°687). Ce dernier gérait l’hôtel Sarakawa de Lomé. L’ICC reconnaît une violation de sa convention de gestion.

Très attentif à ce dossier, le chef de l’Etat avait nommé son amie Sonia Lawson, chargée de la promotion de l’artisanat à la Présidence, au sein du comité de gestion de Sarakawa après le départ du groupe français. En août, le Suédois Carlson Rezidor Hotel Group a décidé de retirer son enseigne Radisson Blu de l’hôtel du 2 février, établissement qu’il exploitait depuis avril 2016, en raison d’un désaccord avec les autorités du pays.

La Lettre du Continent N°767 du 20 décembre 2017







Autres titres
Togo Le groupe Ecobank et l'ambassade des États-Unis misent sur l'entreprise sociale pour le développement du Togo 
Togo Dr Yves Amaïzo: Bolloré peut et doit abandonner l'Afrique. Le continent se portera mieux sans lui 

Togo Une conférence des ministres africains des finances le 13 mai prochain 
Togo Le niveau d’investissement des entreprises baisse 

Togo La digitalisation des services financiers axée sur la gestion des réseaux d’agents au centre d’un atelier à Lomé 
Togo Économie : Lomé accueille bientôt un salon des Assurances, Banques et Institutions Financières 

Togo Campagne 2017-2018 : Six pays d'Afrique producteurs du coton en réunion bilan à Lomé 
Togo L’hôtel 2 Février a un nouveau repreneur 

Togo L’OTR vise le « consentement spontané à l’impôt » 
Togo L’impact chiffré de la crise politique sur le secteur privé 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Crise politique : Marc Vizy dans le déni de la réalité 51

Togo - Ouverture de l’Ambassade américaine à Jérusalem : Le Togo complice du massacre des Gazaouis 23

Togo - Les facilitateurs sont-ils impuissants face à la crise togolaise ? 21

Togo - Faure Gnassingbé, une déception pour le Togo et l’Afrique Etat de siège, bastonnades, séquestrations et violences militaires pour imposer sa présidence à vie 26

Togo - Me Isabelle Améganvi : « La Coalition n’a aucune leçon à recevoir de Didier Amélan » 44

Togo - Affaire Pascal Bodjona : Une 'surprenante décision' de la Cour suprême ! 26

Togo - Echos de la Coalition des 14 : Mobilisation des troupes, de grandes manifestations en perspective 25

Togo - Lancement officiel du produit Eco-CCP de la poste à Anfoin : Accident de plusieurs véhicules de personnalités sur la nationale N°2 51

Togo - FAT: Trois officiers supérieurs aux USA. Mystère autour d’une mission 48

Togo - Le gouvernement interdit les sit-in de la jeunesse de l’ANC devant les ambassades et les administrations publiques 54




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers