Togo Les dernières informations relatives au fameux dialogue

iciLome


Commenter |Lu : 4416 fois

Le dialogue entre les acteurs politiques s’ouvrira mi-février. Réussira ou ne réussira pas ?

« Dialogue politique au Togo : Résoudre l’équation des préalables avant l’ouverture pour un gain de temps et d’énergie », titre Fraternité.

« Après l’annonce de la date d’ouverture du dialogue, ces préalables (libérations des détenus politiques, entre autres, NDLR) ont été inscrits dans le registre des sujets retenus pour le dialogue. Et c’est là, le premier risque de blocage si une autre gestion n’est faite de ces questions », écrit cette parution qui relève par ailleurs «qu'il faut souligner que le gouvernement avait pris, il y a quelques mois quelques mesures d’apaisement dans ce sens. Quoi qu’ayant salué ses mesures, la coalition les as qualifiées de juste minimum. Elle a donc saisi l’occasion de sa mission effectuée en mi-janvier dernier auprès des présidents guinéen pour actualiser la liste de ses préalables ».

Liberté titre : « Sortie de crise : Ce qui pourrait se passer en cas d’échec du dialogue ».

Selon ce quotidien privé, «Tous les Togolais espèrent que ces discussions, les nièmes de l’histoire démocratique mouvement du Togo, se soldent par un compromis politique acceptable. Mais connaissant l’état d’esprit des tenants du pouvoir, la probabilité de l’échec aussi de ce dialogue est forte. Et en cas d’échec justement, il faut craindre le pire pour le Togo…»
L’auteur de cet article précise «qu'avec toute la résistance offerte par le Prince et le RPT/UNIR au peuple depuis le début de la crise, c’est prétentieux d’attendre qu’ils cèdent lors des discussions. Dans l’état d’esprit des tenants du pouvoir, ce dialogue n’est juste qu’un rendez-vous pour flouer l’opinion à propos d’une certaine disponibilité à discuter avec l’opposition ». Et ce qui, à l’en croire, présage des lendemains incertains.

Le messager de son côté titre : « Qui veut torpiller les discussions ? »
Pour répondre à cette question, l’hebdomadaire jugé proche de la mouvance présidentielle surfe sur de prétendues dissensions au sein de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition. en effet, écrit-t-il, « des informations circulent sur les réseaux sociaux et font état de la volonté manifeste du chef de file de l’opposition à passer par tous les moyens pour torpiller les discussions ».

Un argument trop simpliste pour répondre à l’interrogation que le journal se pose.

A.H.







Autres titres
Togo Revue de presse de vendredi 16 novembre 2018 
Togo Revue de presse de mercredi 14 novembre 2018 

Togo Taxi-Presse du lundi 12 novembre 2018 
Togo Revue de presse de lundi 12 novembre 2018 

Togo Taxi Presse du vendredi 09 novembre 2018 
Togo Revue de presse du vendredi 09 novembre 2018 

Togo Taxi Média Show de ce vendredi 09 novembre 2018 
Togo Taxi Média Show de ce jeudi 08 Novembre 2018 

Togo Revue de presse du 07 novembre 2018 
Togo Taxi-Presse du lundi 05 Novembre 2018 







LES PLUS COMMENTES

Togo - Voici le rapport de l'expert de la CEDEAO 22

Togo - Brigitte Adjamagbo Johnson : « Nous maintenons l’appel au boycott du recensement » 37

Togo - Gilbert Bawara à Tikpi Atchadam 46

Togo - Gerry Taama:« Aujourd’hui, la classe politique a besoin d’un renouvellement » 28

Togo - Élections législatives du 20 décembre : Gilbert Bawara se « fiche royalement » que la Coalition se présente ou non 57

Togo - Après son appel au recensement : Vers une exclusion du MCD de la coalition des 14 partis de l’opposition 38

Togo - « Espérance pour le Togo » rejoint la Coalition des 14 et demande la reprise du processus électoral 27

Togo - Me Tchassona Traoré : « Nous demandons aux Togolais, pour ceux qui sentent le besoin de se faire recenser, d’aller le faire » 56

Togo - Gilbert Bawara mesure la côte de popularité de la Coalition des 14 24

Togo - Le Top 10 de la crise 24




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers