PRESSE- Presse togolaise

iciLome

Togo Revue de presse du 9 février 2018

Commenter | Lu : 3815 fois

Plus on s’approche de la date d’ouverture du fameux dialogue, plus les gens expriment leur doute pour la réussite de ce rendez-vous entre les acteurs politiques.

« Préalable de la Coalition, une première épreuve », titre Le Canard Indépendant.

L’hebdomadaire écrit qu’ « Au regard des positions radicalement tranchées des protagonistes, cette rencontre qui ne cesse de cristalliser les débats, est perçue comme celle de la dernière chance ».

Selon l’auteur de l’article, « En attendant le démarrage du dialogue dont la date du 15 février a été non sans peine « obtenue » par les émissaires des médiateurs, le pouvoir ne cesse d’afficher sa préférence à la tenue du référendum ». Et d’ajouter : « Ce qui fait dire à nombre d’observateurs que la probabilité de l’échec de ce dialogue, est forte ».

Le Courrier de la République, lui, titre : « Après les triomphes respectifs du pouvoir et du G14 : Place à présent à la victoire du peuple ».

« Chaque camp aura remporté un défi, chaque camp aura eu son triomphe, enfin, chaque camp n’a pas à rougir de la façon dont l’attaque a été menée et la résistance dont a fait preuve pour ne pas céder. C’est le match nul, la parfaite égalité entre opposition et pouvoir. Il y a une entité, la plus importante d’ailleurs qui doit œuvrer pour sa victoire. Il s’agit du peuple qui a fort à faire pour consacrer sa victoire, son éclatant et retentissant triomphe à partir du 15 février prochain », ironise le journal.

La parution ajoute qu’«Il incombe au peuple de déterminer l’issue du dialogue qui va s’ouvrir. Si depuis les années 1990 jusqu’à ce jour, le temps est resté comme figé face aux questions essentielles, c’est par abdication du peuple qui ne se donne aucune peine de suivre de près les résultats que son engagement va donner ».

Elle insiste également sur le fait que « Rien ne doit plus être comme avant, les acteurs politiques avec leurs agendas cachés risquent une fois encore de décevoir, mais si le peuple joue à fond son rôle de veille, on peut espérer d’une issue heureuse à la crise après le dialogue censé s’ouvrir le 15 février ».

« Un échec déclencherait une mobilisation générale », met à la manchette L’Alternative.

« Ces milliers de Togolais qui battent le pavé depuis plusieurs mois au Togo et à l’extérieur ne veulent plus laisser les mains libres aux seuls hommes politiques qui parfois, font passer leurs intérêts avant ceux du peuple. Partout, des appels à la vigilance et à la mobilisation sont lancés par plusieurs organisations », rappelle le bihebdomadaire.

Qui souligne ensuite qu’ « Une énième entourloupe du régime Faure Gnassingbé serait perçue comme la provocation de trop qui donnerait un coup d’accélérateur aux mouvements de rues voire une contestation généralisée du régime ».

Et de conclure : « Ceux qui pensent utiliser le prochain dialogue pour se soustraire de nouveaux engagements et balayer du revers de la main les aspirations profondes du peuple pour imposer des « réformettes » comme d’habitude doivent comprendre que les temps ont changé et que le peuple reste debout pour sa liberté ».

A.H.





Autres titres
Togo L’essentiel de ce jeudi 21 février 2019 sur iciLome.com
Togo L’essentiel de ce mercredi 20 février 2019 sur iciLome.com

Togo Revue de presse du mercredi 20 février 2019
Togo L’essentiel de ce mardi 19 février 2019 sur iciLome.com

Togo L’essentiel de ce lundi 18 février 2019 sur iciLome.com
Togo Revue de presse du lundi 18 février 2019






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019