PRESSE- Presse togolaise

iciLome

Togo Revue de presse du 12 février 2018

Commenter | Lu : 3650 fois

Muhammadu Buhari lance un pavé dans la marre.

Des journaux parus ce matin sont revenus sur la prise de position du président du Nigeria sur la crise politique togolaise.

« Muhammadu Buhari, l’invité surprise », titre Courrier de la République. Dans son analyse, ce journal après avoir planté le décor du dialogue qui s’ouvre officiellement le 15 février prochain écrit que «C’est dans cette atmosphère de prise de conscience généralisée que le président nigérian Buhari s’invite avec fracas dans le débat togolais ».

«Le message du président Buhari ne s’adresse pas à un seul camp comme certains acteurs l’ont perçu de la manière la plus simpliste. Mais plutôt, une mise en garde à toute la classe politique togolaise l’exhortant à œuvrer pour une sortie heureuse de crise », précise l’auteur de l’article qui ajoute que «Les bons soins dont les facilitateurs entourent le rendez-vous montrent à suffisance que le cas togolais inquiète et qu’il faut y apporter au mal la thérapie de choc pour guérir le malaise qui hypothèque tous les chances de développement du Togo ».

Sur le même sujet, Le Correcteur reprend un article de rfi qu’il titre «Buhari associe ses pairs à de fortes pressions sur le régime» togolais. En effet, souligne-t-on, «…le Nigeria veut éviter tout débordement et fait pression pour qu’une transition pacifique soit trouvée » au cours du dialogue.

« Fidèle à la transition diplomatique nigériane, le chef de l’Etat n’entend pas voir se développer des crises politiques dans la sous-région. D’un côté pour ne pas avoir à payer la facture d’un éventuel déploiement militaire de la Cédéao, la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest mais aussi pour éviter qu’indirectement cela ne perturbe l’équilibre économique et social du Nigeria, déjà instable », peut-on lire.

La parution Liberté, de son côté, sur toujours ce sujet, informe que «Faure Gnassingbé n’a pas du tout apprécié la mise en garde de son homologue nigérian, Muhammadu Buhari, contre l’instabilité politique au Togo.»

Le quotidien privé ajoute que « C’est ce que rapporte «La Lettre du Continent» dans son édition 770 du 9 février 2018 » et de souligner que le journal en ligne révèle par ailleurs que Buhari s’est entretenu avec ses homologues Patrice Talon, Nana Akufi-Addo, Alpha Condé, Rock Marc Christian Kaboré avec pour objectif de mettre une pression sous régionale sur Faure Gnassingbé pour qu’il ne se représente pas à la présidentielle de 2020».

A.H.







Autres titres
Togo Média : Le plan stratégique de développement et de modernisation de la HAAC pass
Togo L’essentiel de ce vendredi 18 janvier 2019 sur iciLome.com

Togo Revue de presse du vendredi 18 janvier 2019
Togo L’essentiel de ce mercredi 16 décembre 2019 sur iciLome.com

Togo Revue de presse du mercredi 16 janvier 2019
Togo L’essentiel de ce mardi 15 janvier 2019 sur iciLome.com






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019