Togo Dialogue politique au Togo : Longue hallucination incantatoire ou sombre réalité?

iciLome


6 Commentaires |Lu : 937 fois



Comment expliquer le rationnellement en pur dictature.

LE DIALOGUE DANS CES CONDITIONS AU TOGO SERAIT LA PIRE DES SCELERATS A L'EGARD DE NOTRE PEUPLE QUI A VOMI FAURE GNASSINGBE .

On ne dialogue pas pour dialoguer. On ne dialogue pas pour se faire avoir. On ne dialogue pas avec un usurpateur, un despote. Le faire reviendrait à commettre une hérésie grave. Surtout à un moment où le peuple demande le départ pur et simple de Faure du pouvoir.

C’est absurde. Nous sommes face à un régime totalitaire, et un régime totalitaire ne peut jamais accepter la démocratie et l'idée d'un Togo libre

Nous avons en face un dictateur de la pire des espèces, un papelard , un pharisien avec qui on ne peut jamais trouver de solution , et la seule chose a faire c’est de le faire partir par une REVOLUTION POLITIQUE bien structurée et dynamique.. Dans notre situation actuelle ce n’est pas de dialoguer mais d’ordonner le départ du tyran par l’autorité du peuple souverain.

L’astuce est qu’il faut tenir jusqu'au bout avec la force du peuple. Cette année doit être le temps des grands bouleversements et de changement radical du Togo et de tout les pays de l'Afrique qui sont sous la dominance de la dictature.

Il faut penser à l'histoire et non à un dialogue coiffé de la mesquinerie politique. C’est une bêtise.

Ce régime est déjà sur le point de s'écrouler, il ne faut pas dialoguer avec lui pour le réanimer.il faut lui donner un coup de taloche, un coup de balayage ... pourquoi ?

Ce régime est le bourreau de son propre peuple, ce régime ne comprend que le langage de la Terreur, il l’a instaurée comme système de pouvoir depuis 50 ans et est apte à mettre tout en œuvre un plan d’exclusion et, partant, d’élimination de milliers de citoyens afin d’assurer sa pérennisation au pouvoir. Il nous l’avait prouvé en 2005.

La constitution du peuple souverain n'est pas respectée et ne sera jamais respectée par notre monarque absolu Faure Gnassingbé et son gouvernement.

De toute façon, nous aurons un indicateur qui sera révélateur de ce que nous vous disons tot ou tard.

On ne change pas un système qui dépouille si bien les richesses de notre pays le Togo, en détournant les fonds publics, en surévaluant le moindre petit projet de l’état, la prévarication, en inventant au quotidien des moyens sophistiqués pour ruiner le pays.

Une médiocrité politique qui n’a de référence que des valeurs les plus négative de l’échelle. C’est misérable et abject.

Nous avons affaire à un gouvernement comateux et populicide, un sérail d’infatuation, de fatuités, de faire valoir et de fatrasie.

Messieurs, et collègue de l’opposition du Togo comprenez ceci : On ne s'improvise pas démocrate après une carrière bien remplie de dictateur encore en exercice. C’EST POURQUOI DIALOGUER AVEC CE REGIME , C’EST DE LUI DONNER UNE FORME DE LEGITIMATION.

Il n'existe qu'une seul forme de rupture face à la dictature : LA REVOLUTION POPULAIRE.

L'ECHEC AVEC UN REGIME DICTATORIAL PRODUIRA TOUJOURS DE L'ECHEC.

A BON ENTENDEUR, SALUT !

RAOUL K DAGBA

L'AUTEUR
RAOUL K DAGBA
Public Figure
Politicien






Autres titres
Togo Qu’est-ce que le dialogue ? 
Togo Ma part de vérité : Me Joseph Kokou Koffigoh, ancien Premier ministre du Togo 

Togo Communiqué PAYNCOP en rapport avec le dialogue politique en République du Togo 
Togo LE TOUR DE GARDE : Non ! Monseigneur, vous ne pouvez être l’avocat du diable 

Togo Ange ou démon : Mme Brigitte Adjamagbo Johnson, coordonnatrice de la coalition des 14 
Togo CHRONIQUE DES VEILLES XV : Et maintenant... ? 

Togo La malédiction du troisième mandat, une tragédie en 5 actes 
Togo Communiqué de presse du MOLTRA : "Plus de 100 personnes assassinées au Togo" 

Togo Appel à propos du dialogue 
Togo Mon Regard Sur La Nation : Passé Proche et Futur Immédiat 





Commentaire
Pseudo
Répondre à intervenant
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de contrôle





 6   L'aveugle
Jeudi, 15 Février 2018
  '
********


Nous avons combattu pendant des mois pour obtenir plus important qu'un dialogue. Maintenant nous allons à un dialogue pour réclamer le retour d'une constitution (C92) qui a échoué dès sa mise en oeuvre et n'a même pas pu résister à un simple toilettage. Elle était pourtant censée mettre le pays sur de nouveaux rails et 26 ans après c'est le fiasco.

Mais nous sommes persuadés qu'en reprenant la même constitution avec les mêmes personnes beaucoup plus déphasées et fatiguées (jusqu'à 98 ans d'âge), nous aurons le miracle qui a manqué en 1992. Les aveugles vont voir !!

Une prommesse que je ne peux pas refuser. Alors je ne demande qu'à voir....


*********

 5   1
Jeudi, 15 Février 2018
  Raoul TU ES DANS LE VRAI , on peut se tromper mais c'est la réalité. Ces assassins disent déjà ce matin avec les FAT quils ne vont rien céder. UNIR dit que Faure ne partira pas alors ce dialogue ca va donner quoi? C'est la même chanson mais cete fois ci la différence est que le pays va vivre UN CHAOS TOTAL; faure n'aura pas la paiY au niveau natinal et international car la diaspora et tout le togo va se mobiliser

 4   Clement Gavi
Mercredi, 14 Février 2018
  'Ce régime est le bourreau de son propre peuple, ce régime ne comprend que le langage de la Terreur, il l’a instaurée comme système de pouvoir depuis 50 ans et est apte à mettre tout en œuvre un plan d’exclusion et, partant, d’élimination de milliers de citoyens afin d’assurer sa pérennisation au pouvoir. Il nous l’avait prouvé en 2005.'

Exactement, ce régime, est l'autre forme de terrorisme. 'Il nous l'avait prouvé en 2005' par l'assassinat collectif de centaines d'innocents Togolais, comme il nous l'avait prouvé par ses assassinats au Fréau Jardin, ces corps qui flottaient sur la lagune de Bè, ces milliers de disparus, ses assassinats au Togo et à l'extérieur du Togo.

Ce régime terroriste nous avait prouvé et nous prouve qu'il est l’œuvre du diable sur la terre. Encore une fois, si nous devons pardonner les crimes odieux de ces terroristes sans foi, ni lois, un régime qui n'a aucune moralité, nous avons l'obligation de résistance.

Oui, 'On ne dialogue pas avec un usurpateur, un despote.', avec les terroristes. Mais, ici il faut voir dans la participation à ce dialogue un honneur fait à certaines personnalités qui ont appelé à ce dialogue et dont la moralité et la crédibilité sont telles que répondre positivement à cet appel devient une nécessité. C'est le cas du Président Ghanéen, Addo et celui du Nigéria, Buhari.

Il faut savoir honorer ce qui mérite l'honneur et savoir résister ce qui mérite la résistance.
Le peuple Togolais doit absolument résister la tyrannie et ses soutiens.




LES PLUS COMMENTES

Togo - Tikpi Atchadam ne participe pas au dialogue faute de sécurité pour sa personne 40

Togo - Faure Gnassingbé à Accra pour un mini-sommet sur le processus de création d'une monnaie unique dans la CEDEAO 34

Togo - Nicolas Lawson : "La Constitution de 1992 n’est pas adaptée aux réalités d’aujourd’hui" 114

Togo - Pour Kofi Yamgnane, l’objectif du dialogue «Lomé 2018» est le 'départ de Faure Gnassingbé' 76

Togo - Dapaong et Kpalimé : les élèves envahissent les rues 21

Togo - Chronique de Kodjo Epou : Tout échec sera fatal 85

Togo - Faure Gnassingbé salue le bon déroulement de l’ouverture des pourparlers 72

Togo - Six (6) militants de l'opposition relaxés ce matin à Lomé 44

Togo - Document/compte rendu des principales décisions au jour 1 des négociations 78

Togo - Video/ Enfin le pouvoir RPT/UNIR cède devant les mesures d'apaisement imposés par la coalition 27




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers