Société

iciLome

Togo Le SYNPHOT en colère : Les centres de santé seront fermés à partir de demain

Commenter | Lu : 10705 fois

Les agents de santé réunis au sein du Syndicat national des praticiens hospitaliers (SYNPHOT) et les étudiants en Faculté des Sciences de la Santé (FSS) sont très en colère. En Assemblée Générale (AG) ce lundi matin au Centre Hospitalière Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio à Lomé, ils ont lancé, à compter de demain mardi 13 mars 2018, « une grève sèche ». Et ce, jusqu’à la libération du professeur Majesté Watéba Ihou, premier Vice-doyen de la FSS et les deux étudiants en médecine « arrêtés » arbitrairement par les agents du Service de Renseignement et d’Investigation (SRI).

Ils étaient très mobilisés ce matin devant la Bibliothèque Universitaire pôle santé au CHU Sylvanus Olympio. Très remontés et indignés, ces agents de santé et étudiants en médecine ont haussé le ton et réclamé la libération « immédiate et sans condition » du professeur Majesté Watéba Ihou et les deux « camarades » étudiants (dont le fils de David Dosseh) gardés à vue, depuis la semaine dernière, au Service de Renseignement et d’Investigation (SRI) dans une scabreuse affaire de « notes truquées ».

« Nous voulons notre professeur et nos camarades. Libérez-les ! », scandaient en chœur les étudiants en médecine lors de l'AG des agents de SYNPHOT au CHU Sylvanus Olympio.

Pour pousser les autorités togolaises à entendre raison, les responsables du SYNPHOT ont décidé d’apporter les grands remèdes aux grands maux dont souffre, depuis des décennies, le secteur de la santé au Togo. Une « grève sèche » est annoncée à cet effet. Et elle démarre à compter de demain mardi 13 mars 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Cette cessation de travail sera marquée par l’arrêt et la fermeture de tous les centres médicaux sociaux et les hôpitaux publics et universitaires. Les patients moins graves sont priés, d’ores et déjà, de rentrer chez eux. Dès demain, il n’y aura plus d’admission dans aucun service. Les services des urgences seront fermés. Il n’y aura pas d’interne. Pas d’infirmier de garde. Même la morgue sera fermée. Bref, tous les services ne fonctionneront pas, sauf les plus stratégiques.

« La décision de l’AG est claire. Nous allons observer, à partir de demain, une grève sèche. Toutefois, il y aura des services stratégiques qui vont fonctionner. Il s’agit de la réanimation, le centre de transfusion et de l’hémodialyse où la vie des gens est en jeu. Mais, tous les autres services seront fermés. Aussi bien la morgue, les services de diagnostic, radio, laboratoire, les admissions, les urgences etc. Nous demandons à tous les patients moins graves de rentrer chez eux. Aucun centre, de Lomé à Cinkassé, ne sera ouvert pour recevoir les gens », a précisé Dr Gilbert Tsolegnanou, porte parole du SYNPHOT.

Les agents de la santé réunis au sein du SYNPHOT ne réclament pas seulement la libération de leur camarade Prof Majesté Watéba Ihou et des deux étudiants. Ils exigent également la satisfaction de leur plateforme revendicative.

Selon Gilbert Tcholégnanou, le mot d’ordre de « grève sèche » sera observé jusqu’à la libération des deux étudiants et du Prof Majesté Watéba, actuellement hospitalisé, sous haute surveillance, au CHU Sylvanus Olympio.

Le rendez-vous est donné le vendredi prochain à 8 heures pour une autre AG.


A. Godfrey







Autres titres
Togo Espoir koudjodji : 'Il y a beaucoup de carrières sauvages au Togo'
Togo Nouvelle augmentation des prix du carburant : Curieux silence des consommateurs

Togo Top quatre (04) actions contre les changements climatiques
Togo Issaou Latifou : « Cette année il y aura de fortes pluies qui vont entraîner des

Togo Société : Kossi Aboka déclare la guerre aux occupants des réserves et voies publ
Togo Les enfants pris dans des conflits prolongés sont trois fois plus susceptibles d






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019