Togo Le SYNPHOT en colère : Les centres de santé seront fermés à partir de demain

iciLome


Commenter |Lu : 10063 fois

Les agents de santé réunis au sein du Syndicat national des praticiens hospitaliers (SYNPHOT) et les étudiants en Faculté des Sciences de la Santé (FSS) sont très en colère. En Assemblée Générale (AG) ce lundi matin au Centre Hospitalière Universitaire (CHU) Sylvanus Olympio à Lomé, ils ont lancé, à compter de demain mardi 13 mars 2018, « une grève sèche ». Et ce, jusqu’à la libération du professeur Majesté Watéba Ihou, premier Vice-doyen de la FSS et les deux étudiants en médecine « arrêtés » arbitrairement par les agents du Service de Renseignement et d’Investigation (SRI).

Ils étaient très mobilisés ce matin devant la Bibliothèque Universitaire pôle santé au CHU Sylvanus Olympio. Très remontés et indignés, ces agents de santé et étudiants en médecine ont haussé le ton et réclamé la libération « immédiate et sans condition » du professeur Majesté Watéba Ihou et les deux « camarades » étudiants (dont le fils de David Dosseh) gardés à vue, depuis la semaine dernière, au Service de Renseignement et d’Investigation (SRI) dans une scabreuse affaire de « notes truquées ».

« Nous voulons notre professeur et nos camarades. Libérez-les ! », scandaient en chœur les étudiants en médecine lors de l'AG des agents de SYNPHOT au CHU Sylvanus Olympio.

Pour pousser les autorités togolaises à entendre raison, les responsables du SYNPHOT ont décidé d’apporter les grands remèdes aux grands maux dont souffre, depuis des décennies, le secteur de la santé au Togo. Une « grève sèche » est annoncée à cet effet. Et elle démarre à compter de demain mardi 13 mars 2018 sur toute l’étendue du territoire national.

Cette cessation de travail sera marquée par l’arrêt et la fermeture de tous les centres médicaux sociaux et les hôpitaux publics et universitaires. Les patients moins graves sont priés, d’ores et déjà, de rentrer chez eux. Dès demain, il n’y aura plus d’admission dans aucun service. Les services des urgences seront fermés. Il n’y aura pas d’interne. Pas d’infirmier de garde. Même la morgue sera fermée. Bref, tous les services ne fonctionneront pas, sauf les plus stratégiques.

« La décision de l’AG est claire. Nous allons observer, à partir de demain, une grève sèche. Toutefois, il y aura des services stratégiques qui vont fonctionner. Il s’agit de la réanimation, le centre de transfusion et de l’hémodialyse où la vie des gens est en jeu. Mais, tous les autres services seront fermés. Aussi bien la morgue, les services de diagnostic, radio, laboratoire, les admissions, les urgences etc. Nous demandons à tous les patients moins graves de rentrer chez eux. Aucun centre, de Lomé à Cinkassé, ne sera ouvert pour recevoir les gens », a précisé Dr Gilbert Tsolegnanou, porte parole du SYNPHOT.

Les agents de la santé réunis au sein du SYNPHOT ne réclament pas seulement la libération de leur camarade Prof Majesté Watéba Ihou et des deux étudiants. Ils exigent également la satisfaction de leur plateforme revendicative.

Selon Gilbert Tcholégnanou, le mot d’ordre de « grève sèche » sera observé jusqu’à la libération des deux étudiants et du Prof Majesté Watéba, actuellement hospitalisé, sous haute surveillance, au CHU Sylvanus Olympio.

Le rendez-vous est donné le vendredi prochain à 8 heures pour une autre AG.


A. Godfrey









Autres titres
Togo ESA s’engage pour l’insertion professionnelle de ses étudiants diplômés 
Togo VIDEO / Un manifestant indexe le Gal. Félix KATANGA sur la tuerie de l'enfant 11 ans à Agoè Zongo 

Togo VIDEO / Temoignage d'une victime: C'est le Général Kadanga même qui a tiré et tué les enfants 
Togo VIDEO / "La voiture pick-up qui aurait assassiné les deux jeunes mécaniciens" 

Togo Surcharges incessantes en circulation : L’accord tacite qui complique tout 
Togo Ouverture du capital social de TOGOCOM : Le gouvernement autorise le lancement d’appel d’offres international 

Togo Ouverture du capital social de TOGOCOM : Le gouvernement autorise le lancement d’appel d’offres international 
Togo Avédji : Une retenue d'eau, source des malheurs des riverains 

Togo Faure Gnassingbé à Kovié ce vendredi 
Togo CAP TOGO se rapproche un peu plus de la population d’Agoè Téléssou 







LES PLUS COMMENTES

Togo - La Coalition des 14 très déterminée : Les manifestations continuent… 27

Togo - VIDEO / Législative 2018: Rpt-unir renvoyé d'un village de Bassar 34

Togo - VIDEO / Temoignage d'une victime: C'est le Général Kadanga même qui a tiré et tué les enfants 37

Togo - VIDEO / La situation politique du Togo présentée par Mr APEKEY 39

Togo - VIDEO / "La voiture pick-up qui aurait assassiné les deux jeunes mécaniciens" 96

Togo - Chronique de Kodjo Epou : Les derniers virages de la décadence 74

Togo - Ce que l’Amérique a dit sur Faure Gnassingbé et Joseph Kabila 42

Togo - Affrontements entre manifestants et forces de l’ordre : Un mort à Lomé 156

Togo - Calme précaire à Lomé, situation tendue à l’intérieur du pays 51

Togo - Bawara toujours dans la pollution 21




Togo Afrique Monde
HOME Revue de presse

Politique Sport

Societe Economie

Opinion Chronique sante

Interviews Conseils des ministres

Togo Afrique

Monde Faits divers