Education
Burkina-Faso

Assainissement sectoriel: fermeture de 226 écoles non reconnues

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 1068 fois

Grand ménage dans le secteur de l’éducation nationale au Burkina Faso. Plus de 200 écoles privées n’ouvriront pas leurs portes à la rentrée scolaire prochaine.

La situation des établissements privés est inquiétante. Elles sont plusieurs, celles qui opèrent dans l’illégalité. Suite à une mission de recensement du ministère de l’Education nationale et de l’alphabétisation la fermeture de plus de 200 a été ordonnée.

A en croire le ministre, Stanislas Ouaro: « à l’issue de ces séances préliminaires, les équipes du niveau central, avec l’appui des agents des directions concernées (DREPS, DREPPNF), se sont rendues sur les sites des établissements, pour le recensement proprement dit. Cette stratégie a permis de recenser 139 établissements privés pour le préscolaire, 353 pour le primaire et 157 pour le post-primaire et secondaire, soit un total de 649 structures visitées ».

Parmi les établissements non reconnus, 423 sont « récupérables » puisque respectant l’exigence d’infrastructures adéquates et remplissent les conditions d’ouverture (des superficies suffisantes et disposent de cadres appropriés pour les apprenants). « A ceux-là, il a été proposé que l’Administration puisse accompagner ces établissements à régulariser leur situation dans un délai de six mois. Au-delà de ce délai, ces établissements seront fermés » indique le ministre.

Pour les irrécupérables, «nous avons donc pris la décision de fermer ces établissements qui sont au nombre de 226 ». Ces établissements présentent de réels dangers et de graves risques d’insécurité aussi bien pour les apprenants que pour le personnel enseignants et autres usagers.





Autres titres
Burkina-Faso Baccalauréat session 2019: le président du Faso souhaite bonne chance aux candid
Burkina-Faso Lycées scientifiques nationaux au Burkina Faso: plus de 5 milliards mobilisés po

Burkina-Faso Scolarisation dans les zones à forts défis sécuritaires: le gouvernement prend l
Burkina-Faso MENAPL: le ministère en charge de l’éducation nationale condamne les actes d’agr

Burkina-Faso Examen spécial du CEP 2018 dans le Soum et dans la Région du Nord: 3064 candidat
Burkina-Faso Ministère de l’enseignement supérieur: Rapport des sorties de suivi-contrôle des






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019