Sport

iciLome

Togo Les évènements sportifs à retenir de l’année 2018

Commenter | Lu : 1635 fois

Au Togo, l’année sportive est marquée par certains évènements que l’histoire retiendra toujours. C’est le cas de l’épopée du champion du Togo de la saison 2016-2017 sur le continent...

Alors qu’un club togolais n’a plus réussi à intégrer la phase de poules de la Ligue africaine des champions depuis que la Confédération africaine football (CAF) a adopté un nouveau format de la compétition, le club des dockers, lui, l’a fait. Et c’est historique.

Bien que l’AS Togo Port de Lomé se soit qualifié pour la phase de poules de la Ligue africaine, la suite ne sera pas heureuse. Face à des adversaires comme Horoya FC de la Guinée, Mamelodi Sundowns d'Afrique du Sud et Wydad AC de Casablanca de Maroc, l’apprentissage a été dur pour le représentant togolais. Si cette aventure ne s’est pas terminée comme le public sportif le souhaitait, les portuaires après l’élimination à cette étape de la compétition peinent à retrouver leur niveau d’antan. Aujourd’hui, ils sont derniers au classement du championnat d’élite.

En football, l’on retient également les prestations compliquées des Eperviers fanion en éliminatoire de la CAN 2019. Le capitaine Emmanuel et les siens ont mal entamé la course qualificative de la compétition phare de la CAN de telle sorte qu’aujourd’hui, ils sont dos au mur et obligés d’aller arracher la qualification à Cotonou en mars prochain face aux Ecureuils du Bénin lors de la sixième et dernière journée.

S’ils espèrent participer à la prochaine phase finale de ce rendez-vous continental, ils n’ont qu’une seule mission, celle de gagner tout simplement en déplacement, chez le voisin de l’est. Ce qui ne sera pas facile contre une équipe difficile à manœuvrer sur ses terres.

On peut ajouter, toujours sur le plan footballistique, l’élimination des clubs togolais (Gomido FC de Kpalimé et Koroki Mètètè de Tchamba) au premier tour des compétitions continentales face à des adversaires prenables.

Sans oublier le tournoi de l’UFOA B des moins 20 ans organisé à Lomé et pour lequel la sélection togolais s’est arrêtée en phase de poules. Une désillusion donc pour le pays organisateur.

Le Togo a organisé pour la seconde fois consécutive la CAN de basketball 3x3 à Lomé. L’instance faîtière nationale mise sur cette compétition pour promouvoir cette discipline qui deviendra olympique au Japon en 2020.

Au niveau des dames, le Togo se classe troisième après sa victoire sur le Nigeria 19-17. Les hommes, de leur côté, n’ont pas brillé. Néanmoins c’est de bon augure pour le développement du basketball 3x3 qui n’a pas besoin de grand-chose pour sa pratique contrairement à 5x5.

Pour terminer, mentionnons également la participation des Eperviers dames au tournoi de l’UFOA de la zone B en Côte d’Ivoire en début d’année.

Sans compétition, la Fédération togolaise de football (FTF) fait mettre en place une sélection nationale de joueuses, certes, déterminées, mais limitées physiquement et techniquement. En terre ivoirienne, elles ont fait ce qu’elles ont pu, sans toutefois parvenir à réaliser l’exploit.

A.H.







Autres titres
Togo Pascal Etsrou Komivi, le joueur qui sauve la vie à un attaquant adverse
Togo Faure Gnassingbé, le prochain ballon d’or ?

Togo Les dessous de la visite du Patron de la FIFA à Lomé
Togo FTF/Congrès électif : Une année charnière avant 2020

Togo Ligue 2 française : Kevin Denkey file à Beziers
Togo Football : Laba Fodoh sacré « meilleur joueur étranger du Maroc » en 2018





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019