Politique

iciLome

Togo Marche de la C14 : Manifestations interdites à l’intérieur, itinéraires imposés à Lomé

27 Commentaires | Lu : 3289 fois

Les manifestations publiques pacifiques prévues par la Coalition des 14 partis de l’opposition à travers tout le pays ce samedi 12 janvier n’auront pas lieu dans les villes de l’intérieur du pays. Le gouvernement vient de l’interdire par un communiqué du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi.

« Pour l’intérieur du pays, vous avez juste annoncé votre intention d’y organiser les mêmes marches, sans indiquer ni les villes concernées, ni les itinéraires correspondants. En conséquence, les manifestations programmées à l’intérieur du pays pour le samedi 12 janvier ne sont pas acceptées pour manque d’informations légales », a écrit Payadowa Boukpessi dans sa réponse aux responsables de la Coalition des 14.

Pour ce qui concerne Lomé, le gouvernement rejette les itinéraires prévus par la Coalition et lui impose d’autres. « Je tiens à vous rappeler que certains tronçons et lieux que vous avez choisis à Lomé ont déjà été utilisés pour les mêmes causes pendant plus de sept mois par votre coalition. Et comme nous avons déjà eu l’occasion de vous le dire, cette utilisation à répétition de ces lieux, a entraîné de la part des riverains concernés des plaintes pour tous les désagréments que cela entraîne », a indiqué le ministre.

Et d’ajouter : « Pour éviter que la poursuite d’utilisation de ces tronçons et lieux pour les manifestations n’entraîne des risques de troubles graves à l’ordre public, le gouvernement a décidé que ces tronçons, places et quartiers, utilisés durant plus de sept mois consécutifs soient soulagés ».

Le gouvernement demande donc à la Coalition des 14 de confiner sa manifestation dans zone de Bè. Ainsi, selon Payadowa Boukpessi, le premier point de rassemblement doit être le rond-point de Bè-Gakpoto et le second, le carrefour du marché de Bè. Le point de chute demeure le carrefour de l’église des Assemblées de Dieu à Dzifa-Kpota.

Pour l’heure, aucune réaction des responsables de la Coalition des 14 partis de l’opposition. Vont-ils se plier à la volonté du gouvernement ?


I.K







Autres titres
Togo Faure Gnassingbé, la mauvaise conscience sans détour !
Togo On cherche éclaireurs !

Togo Le MMLK appelle à des manifestations de protestation devant les Consulats et Amb
Togo Tout change à l’exception de Faure

Togo Un détenu politique dans un état critique à la prison civile de Lomé
Togo Simulacre de démocratie au Togo : Assemblée nationale, otage des pantins





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 27   Edekpe
Vendredi, 11 Janvier 2019
Réponse à 23-Boukpessi
  Remets les moi par le même intermédiaire. Ton frère.
Ne crois pas que même si je viens chez toi tu peux me faire disparaitre ou me faire du mal. Je suis bien protégé.

 26   DELIR POLITIK
Vendredi, 11 Janvier 2019
  c' est le début d'un délire politique qui durera 5 petites années

 25   LU POUR VOUS
Vendredi, 11 Janvier 2019
  Dixit TRUMP
"comment on peut comprendre que cette même opposition échoue depuis 28 ans à l'examen avec les mêmes épreuves....Imaginez-vous un élève qui échoue à un examen pendant 28 ans ? Ne serait ce qu'après 3 ans, on lui conseillerait d'abandonner pour apprendre un métier"



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019