Politique

iciLome

Togo L’Eglise Catholique sera désormais plus impliquée dans la crise politique

43 Commentaires | Lu : 5143 fois

« A circonstances exceptionnelles, réponses exceptionnelles », ont lancé les Evêques du Togo dans un message au cours de l’Assemblée générale de la Fraternité des prêtres tenue du 7 au 11 janvier 2019 à Kpalimé, ville située à 120 Km au Nord-ouest de Lomé. « Quels prêtres pour notre pays et le peuple de Dieu dans la crise sociopolitique que nous vivons ? » était le thème retenu pour cette rencontre.

Visiblement, les responsables de l’Eglise Catholique ont décidé de ne plus se taire devant les abus et les dérives du régime de Faure Gnassingbé contre le peuple togolais, peuple de Dieu. La Conférence des Evêques demande aux prêtres de dire la vérité à leurs fidèles sur la situation sociopolitique dans le pays.

« Les événements que nous vivons dans notre pays au plan politique et social, ne sauraient nous laisser indifférents. Les violences contre les personnes, les blessés, les détenus et les morts qui ont émaillé la période du dialogue entre les acteurs politiques sont déplorables et inacceptables. Le peuple de Dieu attend de nous une parole d’espérance et de réconfort mais aussi une parole forte qui appelle le mal, le mal, et le bien, le bien. Le peuple de Dieu attend de ces prêtres la parole de vérité », indiquent les Evêques dans leur message.

Et d’être plus précis : « Nous devons parler à temps lorsqu’il nous paraît clair que la parole de Dieu est attendue comme une parole forte, d’espérance. Nous devons aussi parler à contretemps, c’est-à-dire pouvoir contester les actes qui nous semblent contraires à la dignité humaine. Parler devient alors un témoignage courageux ».

Il ne s’agit pas pour les prêtres, poursuivent les Evêques, de multiplier des messages audios ou vidéos sur la situation sociopolitique du Togo sur les réseaux sociaux, notamment WhatsApp, mais de parler au peuple dans les églises en s’appuyant sur la parole de Dieu.

« Nous devons nous adresser au peuple dans nos églises et toujours en prenant appui sur la parole de Dieu. Libres à ceux qui nous écoutent de partager s’ils le veulent », lit-on dans le message des Evêques.

Pour la Conférence des Evêques du Togo (CET), ceux qui pensent que les hommes de Dieu n’ont pas droit de se mêler de la politique doivent savoir que « l’église émane du peuple, elle est solidairement ancrée dans le peuple et vit intimement ses joies et ses peines ».



I.K








Autres titres
Togo Faure Gnassingbé, la mauvaise conscience sans détour !
Togo On cherche éclaireurs !

Togo Le MMLK appelle à des manifestations de protestation devant les Consulats et Amb
Togo Tout change à l’exception de Faure

Togo Un détenu politique dans un état critique à la prison civile de Lomé
Togo Simulacre de démocratie au Togo : Assemblée nationale, otage des pantins





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 43   KONFIDANSIEL
Dimanche, 13 Janvier 2019
Réponse à 42-DIGNITÉ
  il me semble que j' ai déjà lu cela dans la Bible ! Peux-tu me rappeler le passage, le verset biblique ?

 42   DIGNITÉ
Dimanche, 13 Janvier 2019
Réponse à 41-GILETS JAUNES
  " A CESAR CE QUI EST A CESAR ET A DIEU CE QUI EST A DIEU "
En ces quelques mots Jésus Christ n'avait-il pas annoncé lui-même la position claire de son Eglise ?

 41   GILETS JAUNES
Dimanche, 13 Janvier 2019
Réponse à 31-L'AVEUGLE
  Il serait hasardeux de se lancer dans une passion qui va immédiatement semer un clivage au sein des paroissiens. Aucun gain puisque l'église est censée accueillir tout le monde.



dans les temps anciens les Rois et Empereurs consultaient les prêtres qui d' ailleurs étaient leurs Conseillers Spirituels
L'INEXISTENCE D'UNE OPPOSITION RECONNUE JUSTIFIAIT ALORS L' INTERVENTION DES PRÊTRES AUPRÈS DES SOUVERAINS.
Sommes-nous encore aujourd' hui dans la même situation ?




Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019