Sport


Ici, l'arbitre assistante violemment tabassée
iciLome

Togo D1 : Des actes de violence perturbent deux matches de la 16è journée

5 Commentaires | Lu : 2294 fois

Les vieux démons sont de retour dans le football togolais. Deux rencontres de la 16è journée de championnat ont été émaillées d’actes de violences indescriptibles à Kabou et à Dapaong.

Leader avant la 16è journée du championnat national de football de première division disputée ce week-end, Gbikinti qui recevait Gomido sur un terrain neutre, à Kabou, n’a pas enregistré sa quatrième victoire consécutive.

Alors que la rencontre tirait vers sa fin, les Lions ouvrent le score devant les Show Boys de Kpalimé. L’arbitre refuse le but pour hors-jeu. Les supporters hystériques, se déchaînent, envahissent la pelouse, prennent à partie le corps arbitral. Les arbitres ont été proprement molestés, créant un capharnaüm, une véritable débandade.

Cette arbitre assistante (image) a été violemment tabassée. Elle était tombée dans le coma.

Le président de Gomido, Winny Dogbatsè n’aurait eu la vie sauve que grâce aux forces de l’ordre et de sécurité qui l’ont caché dans une voiture banalisée.

A Dapaong, les supporters de Foadan se sont également mal comportés. Face à Dyto de Lomé qui ouvrait le score dès l’entame de la première partie, ils ont empêché le déroulement normal de la rencontre. A la fin de la partie, les arbitres ont essuyé des projectiles.


Les résultats de la 16è journée

AS Togo port 3 # 2 Anges
As OTR 2 # 1 Gbohloe-Su
Sémassi 2 # 0 Sara Fc
Gbikinti 0 # 0 Gomido
Koroki 1 # 0 Maranatha
Asck 1 # 0 Asko
Foadan 0 # 1 Dyto

Le classement provisoire

1- ASCK 27pts +5
2- GBIKINTI 25pts +5
3- AS OTR 25pts +0
4- KOROKI 24pts +2
5-SARA FC 23pts +0
6- DYTO 23pts +3
7- GOMIDO 22pts +5
8- MARANATHA 22pts +1
9- SEMASSI 21pts -2
10- AS TOGO-PORT 20pts +1
11- ANGES 17pts -6
12- ASKO 17pts -5
13- FOADAN 17pts -3
14- GBOLHOE-SU 15pts -4

A.H.







Autres titres
Togo Violences sur les stades, ce vieux démon qui gangrène le football togolais
Togo Violences sur les stades : Tout le monde est coupable

Togo Les arbitres prêts à reprendre les matchs
Togo Football/D1 : Les stades de Kabou et Dapaong suspendus

Togo Violences exercées sur les arbitres : La FTF condamne
Togo L’ANAFOOT contre les violences exercées sur les arbitres





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 5   ohDjah
Lundi, 11 Février 2019
  ca va mal...oh Djaa

 4   Justin
Lundi, 11 Février 2019
  Quand les responsables du football togolais font jouer le match sur un terrain neutre ( à Kabou au lieu de Bassar) , c'est dire qu'il y avait un réel problème à un niveau. Maintenant, que l'on nous dise combien de policiers étaient sur les lieux pour la sécurité du match. Peut-être 2 ou 3 ? Pendant ce temps , les policiers sont mobilisés pour soit garder des maisons inhabitées , soit servir des maîtresses, soit encore traîner dans des cérémonies de funérailles dans la Kozah. Et c'est ça qui est applaudi par certains individus.

Et puis vous de Bassar et de Kabou, est-ce en ce moment d'ouverture d'esprit et de fraternisation que l'on doit encore vous éduquer sur la non violence sur les terrains de football ? Quand il y a un problème, on saisit le commissaire au match et plus haut les responsables de la FTF.

Hey vous aussi les arbitres togolais et machins , vos décisions surprennent quelquefois par leur impopularité. Sur les terrains, au lieu d'un bon travail, vous faites tout : de la politique, de l'économie, de l'arithmétique , du show sauf la justice.

Que chacun apprenne de sa faillite!

 3   GNAROU
Lundi, 11 Février 2019
  C'est une joueuse de SEMASSI ??

Les hommes kotokoli ont fui et ceux sont les femmes qui font la guerre à leur place ??



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019