Société

iciLome

Togo Une dizaine d’Eglises fermées, des mosquées aussi visées

38 Commentaires | Lu : 7004 fois

La police des cultes en collaboration avec l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE), a procédé à la fermeture provisoire de plusieurs églises à Lomé suite à des plaintes, des enquêtes et des mises en demeure sans succès.

Il s’agit entre autres de « l’Eglise de la seconde venue de Jésus Christ » sise à Adjidogomé-Yokoé, la « Mission mondiale pour la gloire de Dieu » sise à Adjidogomé, « le Centre international de prières Guetscheman » sis à Adjidoadin, l’Eglise « House Hold Kings Church » sise à Togo 2000, l’Eglise « La vie du Christ du monde » sise à Agoè Logopé, l’Eglise « Dieu peut tout » sise à Vakpossito et l’ Eglise de toutes les nations, Réseau du Saint Esprit sise à Akodessewa. Ces lieux de cultes sont fermés pour des raisons de nuisances sonores et bien d’autres chefs d’accusation.

Pour le Directeur de la police des cultes, Béléyi Bédiani, loin d'être une répression, ces fermetures sont un bien pour les populations. « Ces fermetures loin d’être une activité de répression, sont une œuvre de salubrité publique. Elles se poursuivront sur l’ensemble du territoire en vue d’assainir le secteur et soulager les populations qui continuent de souffrir des abus de ces "pasteurs" », a-t-il expliqué.

Des mosquées sont également en voie de fermeture, à en croire les propos du Directeur de la police des cultes qui se dit également « préoccupé par les agissements des individus ambulants et des responsables des mosquées qui organisent des prêches à des heures inappropriées avec des appareils de sonorisation occasionnant de sérieux désagréments pour les riverains ».

Prenant à cœur la question de la prolifération des églises qui occasionne des désagréments sur la tranquillité publique et le vivre ensemble, le ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales initie depuis deux (2) ans avec l’implication de l’Agence nationale de gestion de l’environnement (ANGE) à l’endroit des acteurs de cultes, des activités de sensibilisation sur la cohésion sociale et du bien-être des riverains.

L’objectif n’étant pas atteint par ces activités de sensibilisation, la direction des cultes décide de passer à la phase des sanctions, fermant ainsi une dizaine lieux de cultes à Lomé, surtout que les plaintes liées aux nuisances sonores provoquées par ces églises deviennent de plus en plus fréquentes.

Notons que cette collaboration entre la police des cultes et l’Agence nationale de gestion de l’environnement avec l’appui du ministère de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales pour préserver la tranquillité publique et le vivre ensemble n’est qu’à sa première phase.

Nicolas






Autres titres
Togo Chronique de Kodjo Epou : Le temps des questions douloureuses
Togo Gestion des catastrophes : Opération de test des outils de planification

Togo Plusieurs observateurs togolais sont bloqués en RDC depuis les élections du 30 d
Togo Les Togolais se mobilisent pour une marche le 26 mars prochain

Togo Nouvelle hausse des prix des produits pétroliers
Togo Que dit la VAR ?/ Exploitation de la carrière de Bolou-Vavati (Zio) par une soci





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 38   Amer
Samedi, 16 Mars 2019
Réponse à 20-messan
  On dirait que tu n'as jamais mis les pieds au Ghana ou au Nigeria. Après la dictature de Rawlings et son ouverture démocratique, le Ghana est cité comme exemple en Afrique. Mais c'est aussi un pays ou les "pasteurs" et "prophètes" pullulent. Je ne parle pas de l'exode massif des jeunes de ce pays vers des horizons meilleurs ou censés l'etre. Comme quoi, la dictature n'a rien à voir avec la prolifération des églises. La recherche de gain facile, si.

 37   Franck
Vendredi, 15 Mars 2019
Réponse à 24-Clement GAVI
  Mr clément gavi on dirait que tu es le seul quiproquo de l'article, car tous les internautes de ce site reconnaissent le bien fondé de cette initiative mais toi tu attaques le régime en ciblant les individus n'est pas digne du patriotisme, des églises et mosquées qui poussent partout au nom de la liberté de culte sans respect des autres concitoyens est une violation grave du respect prescrit par cette même parole de dieu maintenant si tu as des règlements de compte la loi autorise de diligenter la procédure judiciaire or ici l'État est en droit de sévir contre les abus infligés à sa population sous n'importe quel manteau ça au moins tout le monde sans distinction devait être unanime mais dommage les erreurs préjudiciable évitables sont encore dans nos gènes et chromosomes sapant ainsi tout effort de développement quelque soit le régime

 36   Deux Lions Agoe
Vendredi, 15 Mars 2019
  Il y a aussi une mosquée non loin de la retenue d'eau des deux lions qui fait un brut terrible a n'importe quelle avec un mégaphone fixé en heuteur sur le toit . Le brut est trs nuisible pour le voisinage . A 4heures du matin, tout le monde sur saute de son lit et ca fait crier les enfants dans leur sommeil. La delagation doit se rendre directement sur les lieux a l'heure ou j'ecris pour arreter la. Mascarade.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019