Politique

iciLome

Togo Robert Olympio : « On peut poursuivre en justice Fulbert Attisso »

27 Commentaires | Lu : 4319 fois

La dernière sortie de Fulbert Attisso sur les remous au sein de la Coalition n'est pas du goût de Robert Olympio, Secrétaire national à l'organisation de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC).

Intervenant sur les ondes de la radio Kanal FM ce matin, l'homme politique a tiré à boulet rouge sur le président national du parti politique « Le Togo Autrement ».

A en croire Robert Olympio, c'est Fulbert Attisso qui est à l'origine de l'histoire selon laquelle, certains leaders de la Coalition des 14 ont pris de l'argent chez les chefs d'Etat censés résoudre la crise.

« C'est lui qui a avancé l'histoire selon laquelle certains leaders de la Coalition ont pris de l'argent ici et là », a indiqué le Secrétaire national à l'organisation de l'ANC.

Selon lui, ces genres d’allégation de Fulbert Attisso peuvent faire objet de poursuite judiciaire, surtout qu'il a cité les noms de certains leaders de la C14.

« On peut poursuivre Fulbert Attisso, puisqu'il a bien nommé des gens. Est-ce qu'il peut répondre ? Est-ce qu'il a les preuves de ce qu'il a avancé. Ce n'est pas bon. Nous sommes tous de l'opposition. Fulbert Attisso, je le connais, il est intelligent. Il est capable de beaucoup de choses, mais capable de dire des contrevérités sur les antennes, ça je ne lui connais pas », a regretté Robert Olympio.

Pour rappel, Fulbert Attisso du parti « Le Togo Autrement » n'est plus membre de la Coalition des 14. Intervenant le dimanche 03 mars dernier sur les ondes de la radio Pyramide FM, l'essayiste soutenait qu'il n'est pas traité sur un même pied d'égalité que les autres leaders de la C14. « Je ne suivrai pas une Coalition si elle n'est pas capable de considérer que je suis l'égal des autres », a déclaré l'opposant.

Le président du parti « Le Togo Autrement » a également regretté que les leaders de la Coalition ne lui ont pas fait le « compte rendu » de leur rencontre, en octobre 2018, avec le président ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Godfrey Akpa





Autres titres
Togo Kohan Binafam et Eric Dupuy défendent l'intégrité des leaders de la C14
Togo Fulbert Attisso : « Nous voulons rompre avec le culte de la coalition messie »

Togo Coalition des 14 : Fabre regrette le comportement des déserteurs
Togo François Boko: 'Mon retour est acté'

Togo Gabriel Dosseh-Anyron: « La Coalition fera sa remontada en 2020»
Togo Me APEVON : « Je suis vraiment triste… »





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 27   KEL SIRK
Vendredi, 15 Mars 2019
  Lorsqu' un jeune frère a peur et doit fuir l' adversaire cela va de soi qu' il appelle son Grand frère au secours.
Surtout si de tout temps le Grand frère et ses aides de camp ont laissé entendre au monde entier qu'ils faisaient souvent trembler l' adversaire en question et même son entourage !

C'est ce qui est arrivé au lendemain du 17 août 2017 !

L' appel du jeune frère naif ayant été médiatisé le Grand frère pouvait-il dire non ? Il est pris au "piège de la libération". D'ailleurs Jean Eklou ne nous l' avait-il pas présenté comme le Sauveur?

Seulement le Grand frère sur qui tous les regards sont tournés a peur de l' adversaire ! Pouvait-il l' avouer au jeune frère ?
Ce serait trop dangereux de s' approcher de trop près de l'adversaire !
Commence le cirque : 1 pas vers Lomé, 2 pas vers le Lycée de Tokoin, Agoè ou Akassimé !

Alors une stratégie de combat à distance fut élaborée et adoptée : "Togo mort....Lomé Mort...."
Le petit frère remarquera tout de suite que le brave grand frère s' éloignait de l' adversaire au lieu de l' approcher, de lui administrer une bonne correction !
Choix des points de chute très loin de Lomé 2 dans tous les bas fonds de Lomé !
Akassimé, Gbonsimé, Beniglanto ! Bas Fond Saint Joseph ! Kakpoto....en passant par Deckon
La grande déception du petit frère fut le jour où á partir de Carrefour GTA, le grand frère et son griot au lieu de se diriger sur Lomé 2 et de déloger l' adversaire, et bien les deux se dirigeront vers Agoè-Zongo !!"!!!
Ainsi continua ce théâtre et le Grand frère fut sauvé lorsque la Communauté Internationale proposa le dialogue comme mode de règlement.
Le comble a été le jour où le Grand frère a fui devant les forces de l' ordre déployées á Deckon pour sécuriser les manifestations.....le jeune frère compris son erreur mais trop tard !!!!!!!!

 26   Robert Nozerapa
Vendredi, 15 Mars 2019
  cette histoire de Robert Olympio ( alias Robert Mugabe) me rappelle une vieille histoire que m' a raconté mon oncle.

Pendant un simple échange verbal entre deux hommes Jean-Pire et Fulbert
1) connu pour son manque de fair play et ses réactions violentes quand on ne s' aligne pas derrière lui Jean-Pire agresse Fulbert physiquement
2) après avoir respiré profondément Fulbert en homme très réfléchi surprend Jean-Pire par une giffle si bien appliquée que Jean-Pire vit plus de mille étoiles scintiller devant ses yeux !

L'HEURE EST GRAVE
La joue profondément meurtrie et de cuisantes douleurs Jean-Pire n' ose pas répondre !
Pour venir au secours de Jean Pire ses sbires se mettent á crier " Si tu n' arrêtes pas Fulbert, nous pourrrions de tabasser, porter plainte contre toi si nous étions méchants....."

Mais ils n' oseront jamais porter la moindre plainte car des révélations risquent de les éclabousser encore plus qu' avant

 25   Agbana
Vendredi, 15 Mars 2019
Réponse à 23-GNAROU
 
C est quoi toujours ton SOUTOUBOUA la.

Le pissoir la?

GNAROU on a besoin de feu tricolore à SOUTOUBOUA, au niveau du péage, pour dire aux voyageurs qu'il faut uriner dans le WC ou dans la nature.

GNAROU comment ton SOUOUBOUA est pollué tous les jours comme ca??

GNAROU quel spectacle offre les passagers au niveau du péage comme ca.

Fais quelque chose non? Demande au député de construire un urinoir non



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019