Politique
Togo

L'affaire des 30 000 000 vue par David Dosseh

iciLome

23 Commentaires | Lu : 3890 fois

Affaire des 30 000 000 de F CFA, on en parle encore. Ce dossier qui a terni l'image de la Coalition des 14 partis de l'opposition est toujours d'actualité.

Devant les médias hier mercredi à Lomé, Prof. David Dosseh du Front Citoyen Togo Debout (FCTD) est revenu sur ce sujet qui a autant alimenté les commentaires et les critiques sur les réseaux sociaux.

L'universitaire a regretté la façon dont les Togolais, surtout les internautes, avait concentré toutes leurs énergies sur cette affaire qui, en réalité, n'avait rien d'importance.

" La Coalition des 14 a subi beaucoup d'adversités, beaucoup de critiques venant du parti au pouvoir qui avait d'ailleurs l'intérêt à ce que la C14 soit fragilisée. Nous avons malheureusement vu des personnes démocrates lancer des critiques non-constructives à l'endroit de la C14.

Les Togolais se sont beaucoup focalisés sur cette histoire de 30 000 000 de F CFA. Vous savez en 2008, on a fait une proposition 200 000 000 de F CFA à SYNPHOT. Si on propose autant d'argent à un seul syndicat, je ne vois pas comment on peut corrompre 14 leaders politiques avec seulement 30 000 000 de FCFA. Avec cet argent, vous ne pouvez qu'acheter deux voitures d'occasion au port. Franchement, je trouve cela très triste que les Togolais ont focalisé toute leurs énergies sur cette affaire. Et les journalistes aussi sont entrés dans ce jeu", a regretté David Dosseh.

Selon le 1er porte-parole du FCTD, cette histoire de 30 000 000 de F CFA n'a fait que détourner l'intention des Togolais de l'essentiel.

"Il y a de vrais problèmes auxquels il faut faire face. Donc nous invitons les Togolais à plus de vigilance. Ce n'est pas tout qu'il faut prendre pour la proie. Ce que nous voulons, c'est de changer ce gouvernement, ce régime. Nous voulons que l'alternance soit une réalité au Togo. Donc nous ne devons pas nous détourner de l'objectif. Arrêtons de nous focaliser sur ce qui est inutile", a-t-il conseillé.

Notons que le FCTD organisera le 04 mai prochain, un meeting d'information et sensibilisation qui se tiendra à Akassimé à Lomé.

Godfrey Akpa





Autres titres
Togo Une marche patriotique de la jeunesse le 24 avril pour appeler l’opposition à l’
Togo Yawa Kouigan exprime sa reconnaissance avec tout le respect qui sied au Chef de

Togo Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2
Togo Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir

Togo Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »
Togo Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 »





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 23   @
Mardi, 16 Avril 2019
  Il faut les chasser. Ce sont des comediens politiques.

@"Le régime a l'haitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir." comme le dit un sage.

Le regime a raison. Car le regime et la communauté internationale savent que ces "hommes politiques" au togo sont tout juste á la recherche des Valises d'argent et butins et non pour mener une lutte politique. Il faut un nettoyage compléte au sein de l'opposition du togo, surtout l'opposition pour redonner confiances aux "hommes politiques"...

 22   Noé Kutuklui
Vendredi, 12 Avril 2019
  30 000 000 ne font que 45 000 euros. Quand Debbasch change une virgule de notre constitution, il touche 200 000 euros. Quand Jean Luc Mano débarque à Lomé comme conseiller pilleur en communication, il touche 200 000 euros.

 21   Nuzizi
Jeudi, 11 Avril 2019
Réponse à 8-KIFF
  Mon frère tu m'as laissé sur le Q
D'abord attaquez vous au voleur, et après on s'en prendra aux corrompus.
Donc attaquons nous à Faure Gnassingbé.
Courage à nous tous.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019