Politique
Togo

Deux corps habillés en civil tabassés par des manifestants à Agoè-Démakpoè

iciLome

19 Commentaires | Lu : 7479 fois

Le carrefour d’Agoè-Démakpoè s’est transformé en un camp militaire. Les activités quotidiennes de la population ont laissé place à la ronde des forces de l’ordre et des militaires qui, par moment, interpellent les quelques passants.

Malgré cette forte présence des hommes en uniforme, les jeunes manifestants adoptent des stratégies qui consistent à dresser des barricades et disparaître toute suite après.

Les forces de l’ordre ne viennent que constater les dégâts et sont obligées de dégager les voies jonchées de troncs d’arbre, de gros cailloux ou des pneus. Mais une fois ces hommes en treillis éloignés, les jeunes reviennent et remettent de nouveau les barricades sur la voie.

Ce travail se Sisyphe, visiblement, met les forces de l’ordre hors d’elles. C’est ainsi qu’ils ont décidé à un moment donné de passer à tabac les habitants du quartier. Dans cette entreprise dans laquelle ils sont maîtres dans l’art de tabasser les populations sans défense, ils ont provoqué le courroux des jeunes manifestants qui ont jeté leur dévolu sur deux officiers identifiés dans le quartier.

Il s’agit d’un gendarme et d’une Policière qui ont été tabassés par les manifestants à Agoè-Démakpoè. Même en civil, ils ont été identifiés comme corps habillés par les jeunes manifestants.

Une pluie de grenades lacrymogènes s’abat actuellement sur le quartier. Les jeunes veulent toujours faire la marche comme prévu.





Autres titres
Togo Une marche patriotique de la jeunesse le 24 avril pour appeler l’opposition à l’
Togo Yawa Kouigan exprime sa reconnaissance avec tout le respect qui sied au Chef de

Togo Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2
Togo Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir

Togo Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »
Togo Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 »





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 19   Fraude
Dimanche, 14 Avril 2019
Réponse à 14-Walou
  Ce Wolou,sourris de l'eglise pond des oeufs.Quand on ne vaut rien,on se casse,donc casse toi.

 18   Togolais
Dimanche, 14 Avril 2019
  Attention au retour du bâton. Ne venez pas pondre des inepties du genre les forces de l'ordre ont réprimé les populations ou des innocents sont arrêtés et envoyés en prison. Car ces actes engendreront forcément des réactions directement ou indirectement tôt ou tard....

 17   sen
Samedi, 13 Avril 2019
  C'est dommage qu'on n'en soit encore à ce niveau. Pour une simple marche au mains nues, suivie de refus de l'autorité. En interdisant la marche dans les fiefs du PNP, l'on n'est sciemment entrain de les pousser à la violence.Ces derniers voudront toujours se rebeller car ils veulent se défouler. Et bonjour les dégâts. C'est désolant. Il est certes vrai que l'autorité a opposé son veto sans motif vraiment valable. Toutefois, le PNP devrait obtempérer. On n'a eu un dialogue qui a acté les reformes. Mais depuis le 20 décembre, ce n'est que des promesses, des annonces phares sans pragmatisme. A cette allure, l'on n'aura un second 19 aout qui risque de faire plus mal que le précédent.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019