Politique
Togo

Marche du PNP : Agoè maîtrisé, villes de l’intérieur dans la répression

iciLome

68 Commentaires | Lu : 6396 fois

La marche prévue par le Parti national panafricain (PNP) n’a pu avoir lieu à Lomé. Tôt ce matin, les forces de l’ordre et les militaires ont quadrillé le quartier Agoè. Les tentatives des jeunes manifestants pour barricader les voies ont été vite contenues par ces hommes en uniforme.

Durant toute la matinée, on a constaté des manifestations isolées dans le quartier d’Agoè, avec des jets de pierres et des tirs de grenades lacrymogènes, sans oublier quelques personnes qui ont été passées à tabac par les forces de l’ordre. Ces dernières ont réussi à maîtriser la situation à la fin de la mi-journée à Lomé, notamment à Agoè. Il n’y a pas eu de rassemblement.

Par contre dans certaines villes comme Afagnan, la manifestation a eu lieu. A Kparatao, Bafilo et autres, les populations ont voulu manifester, mais se sont heurtées aux dispositifs des forces de l’ordre et des militaires qui les en ont empêchés. Selon nos informations, il y aurait un mort à Bafilo où la répression a été plus accrue. Sokodé a été assiégé.

A Kpalimé depuis hier soir, les militaires ont quadrillé la ville, surtout le quartier Zongo où ils ont passé à tabac les habitants de la ville. La ville est restée déserte depuis ce matin.

Il faut dire que la manifestation programmée par le PNP à Lomé et dans d’autres villes ce samedi 13 avril 2019, dans l’ensemble, n’a pas pu tenir, sauf dans certaines localités. La machine répressive a été plus forte que les manifestants.





Autres titres
Togo Une marche patriotique de la jeunesse le 24 avril pour appeler l’opposition à l’
Togo Yawa Kouigan exprime sa reconnaissance avec tout le respect qui sied au Chef de

Togo Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2
Togo Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir

Togo Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom »
Togo Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 »





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 68   @
Mardi, 16 Avril 2019
  Il faut les chasser. Ce sont des comediens politiques.

@"Le régime a l'haitude de dire que les hommes politiques mènent le peuple à l'abattoir. Or un pays n'est pas un abattoir." comme le dit un sage.

Le regime a raison. Car le regime et la communauté internationale savent que ces "hommes politiques" au togo sont tout juste á la recherche des Valises d'argent et butins et non pour mener une lutte politique. Il faut un nettoyage compléte au sein de l'opposition du togo, surtout l'opposition pour redonner confiances aux "hommes politiques"...

C'est dommage pour ce grand parti qui s'est embourché aussi dans l'histoire des Valises et butins. Tant pis á ceux qui vont se laisser emprisonner et tabasser...

 67   Etiko
Lundi, 15 Avril 2019
Réponse à 56-Lucrece
  Hohoho hihiiiihi le rêve est permission. Toi qui ne connais même pas où se trouve l'aéroport de Lomé? En tout cas fais-nous rire. Tu as raison de dire que tu ne sais pas où tu es. Hihiiiihihi

 66   Kozah Nostra
Lundi, 15 Avril 2019
Réponse à 65-Ali de la KOZAH
  C'est qui encore cet énergumène maboule d'Ali de la Kozah??? LES TOGOLAIS SONT EN OVERDOSE DES ANALPHABÈTES GNASSINGBE!!!



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019