Société
Maroc

Economie et sport au menu des quotidiens marocains

Apanews

Commenter | Lu : 546 fois

Les quotidiens marocains parus ce jeudi traitent de nombre de sujets notamment le nouveau marquage des matériaux de construction, l’opération de cession des entités publiques au privé, la ratification par le Maroc de l’Accord sur la facilitation des échanges et la réponse du Président de la Fédération marocaine de Football au Président du club égyptien du Zamalek.

+L’Economiste+ rapporte que tous les matériaux de construction devront bientôt porter le nouveau marquage de mise en conformité, à l’instar des équipements électriques (chargeurs, interrupteurs…) et des jouets.

L’Objectif est de contrecarrer l’informel et la contrefaçon devenus légion dans le secteur de la construction. Le projet du ministère de l’Industrie vise 35 variétés de produits : préfabriqué, ciment, portes, fenêtres, isolation, gypse, aciers de ferraillage et de précontrainte pour béton, assainissement, revêtements de sols.

Une manière de réguler un secteur qui réalise un chiffre d’affaires annuel de 45 milliards de DH (1 euro = 10,7 DH) et qui vise à générer un surplus de 3 milliards de DH de valeur ajoutée, indique le journal.

+Aujourd’hui le Maroc+ croit savoir que le compte à rebours commence déjà pour la cession de deux entités publiques au secteur privé. Une opération qui risque d’être un peu plus différente et verrouillée en comparaison avec le passé.

Et pour cause. Ces derniers jours ont été marqués par la publication au Bulletin officiel d’un dahir sur la nomination des membres des instances chargées de la privatisation. Le texte prévoit ainsi la création de deux entités, à savoir la «commission des transferts» et un «organisme d’évaluation».

Selon la publication, d’aucuns voient dans l’activation de cette annonce l’orientation vers un schéma plus collégial dans le processus de cession des organismes publics pour des acteurs privés avec l’implication d’acteurs indépendants et «étrangers» à la tutelle dans ce genre de dossier.

+Le Matin+ fait savoir que le Maroc a ratifié le 14 mai l’Accord sur la facilitation des échanges (AFE). Il devient ainsi le 143e pays l’ayant accepté formellement sur les 164 membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ainsi, l’AFE est entré en vigueur au Maroc le même jour de sa ratification, indique l’OMC. L’accord contient des dispositions visant à accélérer le mouvement, la main levée et le dédouanement des marchandises, y compris celles en transit. Il prévoit aussi des mesures permettant d’assurer une coopération effective entre les Douanes et les autres autorités compétentes sur les questions de facilitation des échanges et de respect des procédures douanières, explique le quotidien.

Au volet sportif, +Al Ahdath Al Maghribia+ rapporte qu’à la veille de la finale aller de la Coupe de la CAF entre le Zamalek et la RS Berkane, et face aux dernières accusations de Mortada Mansour, président du Zamalek, Fouzi Lekjaa, en tant que président de la Renaissance sportive de Berkane, a tenu à répondre du tac au tac.

D’après le journal, Lekjaa n’y est pas allé par quatre chemins. «Si les preuves attestent d’une quelconque influence sur l’arbitrage lors de la rencontre de Berkane face au Club sportif sfaxien, la RSB se retirera de la finale la Coupe de la CAF», a expliqué d’emblée le président de la FRMF.

De plus, il se dit prêt à ouvrir un débat sur la problématique de l’arbitrage en toute objectivité et neutralité.

Le vice-président de la CAF propose ainsi d’ouvrir le débat sur l’arbitrage en Afrique, à condition de revenir à l’histoire pour voir qui a tiré profit de l’arbitrage durant les vingt dernières années, et qui était à la tête du comité d’arbitrage de la CAF.

« Nous savons tous que la Maroc n’a jamais profité de l’arbitrage. La preuve en est que l’équipe nationale et les clubs marocains ont toujours souffert lors de leurs participations aux différentes compétitions africaines», précise Lekjaa. Avant d’ajouter que la victoire de la RSB face au Club Sfaxien en demi-finale de la Coupe de la CAF est méritée et les accusations de Mortada Mansour, dont le club affrontera la RSB en finale, sont infondées.





Autres titres
Maroc Santé, économie et sport au menu des quotidiens marocains
Maroc Politique, enseignement et service militaire au menu des quotidiens marocains

Maroc Enseignement, économie et santé au menu des quotidiens et hebdomadaires marocain
Maroc Fès: un projet de lutte contre les inondations de plus de 41 MDH approuvé

Maroc Economie, enseignement et sport au menu des quotidiens marocains
Maroc Economie, enseignement et politique au menu des quotidiens marocains






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019