Société
Togo

5e réunion du Comité directeur de l’OCDE : Le Togo prend part aux travaux

AfreePress

1 Commentaires | Lu : 2540 fois

Le Centre de développement de l’Organisation de Coopération et de Développement Economique (OCDE) tient depuis mardi 21 mai 2019 la 5e réunion de son Comité directeur à Paris en France. Le Togo, devenu le 13 mai dernier, membre à part entière de l'OCDE, participe activement aux travaux de haut niveau aux côtés des 54 autres États membres.

La délégation togolaise est conduite par la Directrice de Cabinet du Président de la République, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, informe un communiqué rendu public par la prescience de la République.

Selon le communiqué, la ministre togolaise a au cours de cette réunion, salué l’heureux aboutissement du processus d’adhésion du Togo à l’ouverture des travaux. Elle a rappelé l’engagement du Togo à poursuivre les efforts en vue de promouvoir une croissance plus inclusive, avec des mécanismes de protection sociale plus audacieux et une approche consultative destinée à faire de chaque citoyen un acteur de développement.

« Le Togo est un pays réformateur aux plans social, économique et politique. Au moment où il accélère sa marche vers le développement avec la mise en œuvre du PND 2018-2022, l’adhésion au Centre de développement de l’OCDE est une opportunité unique pour partager en toute solidarité nos expériences, profiter de celles des autres pays membres et mutualiser nos ressources », a indiqué Mme Victoire Tomegah–Dogbé à l'ouverture de la rencontre.

La Semaine de l’OCDE qui a lieu une fois par an, comprend la principale réunion ministérielle ainsi que les colloques liés aux grandes enceintes internationales. Elle inclut le Forum créé en l’an 2000 pour discuter des défis socio qui figurent sur l’ordre du jour international.

Fondée en 1948, l’OCDE regroupe 55 États africains et de l’Union européenne. L’organisation travaille avec les économies émergentes et en développement.

Raphaël A.





Autres titres
Togo Le SYNBANK durcit le ton et lance 72h de grève
Togo Journée de l’enfant africain célébrée par Compassion Internationale Togo et les

Togo Retour sur les grands moments du forum Togo-UE : « L'UE est prête à intensifier
Togo Promotion du PND : Les contre-vérités de Faure Gnassingbé à Londres et sur BBC

Togo La faillite d’un régime : Le visage des deux grands marchés de Lomé
Togo Les investisseurs ne viendront dans le pays que lorsqu'il y aura un véritable ap





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 1   Clement GAVI
Mercredi, 22 Mai 2019
  Paris, est l'autre nom de ce régime sanglant qui sert la mort, la souffrance et la douleur au peuple Togolais depuis plus de cinquante ans. Ce régime terroriste qui terrorise au Togo, a les moyens de faire de même en France, à Paris. C'est en France que le régime a ruiné la vie de Kader Issah, le fils du commissaire de police Issah dont la maison est face au CEG Tokoin Centre à Lomé non loin de ce que la dictature nomme colombe de la paix, Kader Issah qui était l'ami intime de ce corrompu nommé Pacôme Adjourouvi quatrième vice président de ce que la tyrannie nomme assemblée nationale et petit ami d'alors de Siméone Gnassingbé, une demie sœur de Faure Gnassingbé. Un type très intelligent doué en mathématique et physique. La dictature l'a détruit en France. Une France où les djihadistes du régime, à dire, Yacoubou Boukari et son beau fils Razak, des terroristes endurcis ont une armée d'exécutants à leurs ordres.


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019