Politique
Togo

Mme Adjamagbo-Johnson demande pardon à ses collègues de la C14 !

iciLome

24 Commentaires | Lu : 4439 fois

La rencontre du 14 mai dernier entre Mgr Philippe Kpodzro, les acteurs politique de la C14 et les membres de la société civile a été très fructueuse et pleine d'émotions. Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson ne dira pas le contraire.

Lors de son intervention, la Secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA), Coordinatrice de la C14 n'a pas manqué de remercier l'Archevêque émérite de Lomé pour le rôle de père qu'il joue en prenant cette initiative de rassembler les forces vives de la nation afin qu'elles puissent faire une rétrospective de la lutte pour l'alternance politique au Togo et repartir sur de nouvelles bases.

« Merci Monseigneur, vous avez agi comme un père. Après votre présentation, chacun de nous a eu pour son compte », a-t-elle déclaré.

La Coordinatrice de la Coalition des 14 partis politiques l'opposition a également reconnu sa part de responsabilité dans l'éclatement de la C14. Et elle était presqu'en larme lorsqu'elle faisait son mea-culpa à l'assistance.

« Nous avons tous nos responsabilités dans cette histoire. Je voudrais reconnaître la mienne. Parce que j’ai eu à jouer un rôle dans le cheminement que la C14 a connu. Et je constate que j’ai été la source des frustrations profondes qui ont été exprimées. Je voudrais commencer à demander pardon pour que les cœurs s’apaisent et que nous puissions retrouver les ressources nécessaires pour mener ce combat. Nous devons le gagner », a-t-elle lancé, avec tant d’émotions.

A l'en croire, l'unicité d'action de l'opposition à laquelle le peuple togolais appelle de tous ses vœux est difficilement réalisable. Pourtant elle reste la voix, a-t-elle conclu.


Godfrey Akpa





Autres titres
Togo Elections locales : Les UST dressent un bilan négatif du processus
Togo Elections locales partielles : Les résultats provisoires donnent la majorité des

Togo Habia plutôt "content" de l'adoption de la 'loi Boukpessi'
Togo Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des

Togo Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Togo Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019