Politique
Togo

Faure Gnassingbé : « Je ne saurai tolérer des manifestations avec des armes de guerre »

iciLome

41 Commentaires | Lu : 5663 fois

Comme à son habitude, à chaque déplacement à l'extérieur, Faure Gnassingbé se confie aux médias étrangers. Ce qu'il n'aime pas faire avec la presse dans son pays. Et il n'est pas allé par 4 chemins pour dire ce qu’il pense des restrictions des libertés publiques Togo.

Visiblement, Faure Gnassingbé veut éviter au Togo des manifestations avec des "armes de guerre". « Je ne saurai tolérer des manifestations avec des armes de guerre ». Mais qui manifeste pacifiquement au Togo avec des armes de guerre ? Une question à des milliards d'inconnus.

Au cours de l'interview accordée à BBC à Londres, le chef de l’Etat togolais s’est prononcé sur plusieurs sujets de l’actualité sociopolitique du pays. De ce qui ressort de l’intervention de Faure Gnassingbé, les manifestations ne sont pas interdites au Togo.

« Depuis 2017, les gens manifestent de façon abondante. Mais je ne saurai tolérer des manifestations avec des armes de guerre. Cela n’est toléré nulle part. Ce n’est pas parce qu’on vous indique un itinéraire différent qu’on interdit votre manifestation », a déclaré le chef de l’Etat togolais.

Et d’ajouter : « Nous disons simplement que ceux qui ne manifestent pas ont les mêmes droits que ceux qui manifestent. Ceux qui veulent travailler ont les mêmes droits. On doit pouvoir travailler et d’autres doivent pouvoir manifester. L’essentiel, c’est de respecter le cadre légal qui est la loi de la République qui s’impose à tous ».

Ceux qui pensent que ce sont les collaborateurs de Faure Gnassingbé qui font du zèle à son insu, sont désormais bien servis. Les manifestations publiques pacifiques continueront d'être interdites, ou du moins les itinéraires seront toujours modifiés aux humeurs de qui ont sait.


Nicolas










Autres titres
Togo Elections locales : Les UST dressent un bilan négatif du processus
Togo Elections locales partielles : Les résultats provisoires donnent la majorité des

Togo Habia plutôt "content" de l'adoption de la 'loi Boukpessi'
Togo Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des

Togo Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Togo Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019