Politique
Togo

Locales 2019 : 12 listes repêchées par la Cour Suprême

iciLome

4 Commentaires | Lu : 4331 fois

La chambre administrative de la Cour Suprême, après délibération, a finalement régularisé certaines listes (invalidées la semaine dernière) en course pour les élections locales du 30 juin prochain.

Au total 12 listes, précédemment recalées, ont été finalement validées par la Cour Suprême. Parmi ces listes, figurent trois (3) listes du Nouvel Engagement Togolais (NET) dans les communes Tchamba 2, Haho 2 et Golfe 1. Il y a aussi trois (3) listes de l'Union des Forces du Changement (UFC) repêchées dans les communes de Zio 3, Golfe 2 et Vo 4.

Trois (3) listes du Mouvement Patriotique pour la Démocratie et le Développement (MPDD) ont été également validées dans les communes Avé 1, Amou 2 et Agoè-Nyivé 2.

Une (1) liste du Mouvement Martin Luther King (MMLK-la voix des sans voix) a été retenue dans la commune du Golfe 2. Une (1) liste indépendante Émergence a été repêchée dans la commune d'Agoè-Nyivé 2. Une (1) aussi de la Coalition Rénovée a été validée dans la commune d'Agoè-Nyivé 5.

Notons que les listes conduites par Jean-Kissi (Coalition Rénovée), Eric Dupuy (Alliance nationale pour le Changement) et Pascal Bodjona (Ensemble pour le Togo) n'ont pas été régularisées par la chambre d'Administrative de la Cour Suprême. Elles sont définitivement out du jeu électoral, selon les informations.






Autres titres
Togo Jean-Pierre Fabre au peuple togolais : « Notre lutte commune approche de son ter
Togo Pascal Adoko: 'Le gouvernement n'accorde aucune importance aux locales'

Togo Municipales : Les têtes de liste se retrouvent à la CENI demain
Togo Elections locales/Invalidations des listes « dérangeantes » : La Coalition Rénov

Togo Sélom Klassou, en campagne déguisée dans Agoè
Togo Qui sont ceux qui ont honte de se présenter aux élections locales sous l’identit





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 4   Ega gnayé
Mardi, 11 Juin 2019
  Concernant ces élections, ma crainte est totalement quand je constate que la plupart des listes viennent des partis politiques. Pour ma part, l'objectif de la décentralisation est la prise en charge adéquate des besoins des communautés selon leurs spécificités. Si cela est avéré, seuls les fils influents, ayant les moyens pour aider, les gens bien connus de la communauté sont les plus indiqués à être élus. Je suis consterné de voir les partis politiques se mêler de cette élection dans le but de se faire un salaire alors que c'est le sacerdoce qui sous-tend la fonction.

Dans ces conditions, je pense qu'il faut prendre des mesures préventives pour éviter la dilapidation des fonds des communes par ceux qui n'ont pas compris l'enjeux de ces élections. Il y a fort à craindre

 3   Kinaou
Mardi, 11 Juin 2019
 
Enfumage!!!, vous prenez les gens pour des idiots?
Courez, courez toujours

 2   Kabouz
Mardi, 11 Juin 2019
Réponse à 1-ABIDJAN
  je suis d'accord avec toi mon frere ou ma soeur. Les choses ne peuvent pas etre parfait du jour au lendemain. Ces locales vont changer beaucoup de choses surtout dans la gestion des communautes. Nous avons crees une petite association de soutien et les fonds cotises seront directement deverses dans les projects que nous avons entrepris et cela n'emanera pas surtout du pouvoir central.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019