Société
Togo

SYNBANK maintient sa grève de 72 heures, après l’AG de ce matin

iciLome

5 Commentaires | Lu : 2698 fois

L’intervention du ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, Gilbert Bawara pour concilier les positions du le Syndicat des employés et cadres des banques et établissements financiers et des assureurs du Togo (Synbank) et le Syndicat National des Employés et Cadres des Compagnies d'Assurances (Synasur) et des responsables du NSIA, n’a presque rien donné.

En fait, Gilbert Bawara avait demandé hier aux syndicalistes de surseoir à la grève. Ces derniers, tout en maintenant le mot d’ordre, ont voulu consulter la base, avant de donner une réponse concrète. Ce qui a été fait ce matin lors de l’Assemblée générale (voir images) qui vient de prendre fin. Ce qu’on retient, c’est que la grève ne sera pas suspendue.

« Nous sommes au regret de porter à votre connaissance que suite au compte rendu des discussions que nous avions eues au Cabinet du Ministre de la Fonction publique, du Travail et de la Réforme administrative, nos membres ont décidé de maintenir la grève des soixante-douze heures lors de l’Assemblée générale de ce matin 25 juin 2019 », a adressé tout à l’heure le syndicat au Président de l’Association professionnelle des banques et établissements financiers (APBEF).

Les employés et cadres de banque, des établissements financiers et des assurances du Togo conditionnent la levée de cette grève par la satisfaction de deux revendications. Il s’agit de l’intégration de neuf de leurs camarades abusivement licenciés et le départ des deux directeurs généraux de NSIA-Togo à la tête des institutions.

Ce matin, les portes des banques et autres établissements financiers de la place sont restées fermées. Une situation qui commence déjà par indisposer les clients qui, toutefois, soutiennent la démarche de ce syndicat.


I.K





Autres titres
Togo Top 5 des pays où les Togolais ont plus envoyé de l’argent au pays en 2017
Togo Halte au braquage : La manifestation devant le ministère de la Sécurité maintenu

Togo Théâtre à l’Institut français : Kérim Bosso ou le gendarme maladroit
Togo Diaspora togolaise : 234  milliards de FCFA de fonds transférés au pays en 2017

Togo Métiers de l’industrie : Depuis 2015, le CFMI a formé 240 jeunes
Togo Mariage précoce, parlons-en !





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 5   Honest
Mercredi, 26 Juin 2019
  ils sont tellement imbus de leurs petites personnes qu ils pensent que c'est à eux de nommer les dirigeants. toutes les banques en grève, où a t on vu ça? bande d'imbeciles

 4   akansa
Mercredi, 26 Juin 2019
  aucuns client serieux ne peut accepter que ses transactions sous torpille pour des raisons bordels.
si vous ne voulez pas travailler ..... demissionez. il ya des chomeurs en nombres.

 3   moi
Mercredi, 26 Juin 2019
Réponse à 2-TRISTE
  en dehors des greves que savez vous faire ....bandes de voyous.

vous etes fatigue de travailler aller vous reposer tranquillement.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019