Politique
Togo

Selon la CET, les dernières déclarations de Mgr Kpodzro n’engagent que lui-même

iciLome

24 Commentaires | Lu : 5119 fois

Jeudi 04 juillet dernier à Sokodé, la Conférence des Evêques du Togo (CET) a tenu une session extraordinaire en vue de statuer sur certaines questions urgentes concernant l'Eglise et le pays.

Au cours de cette rencontre, les Evêques ont échangé au sujet des « interpellations » que de nombreux fidèles leur ont adressées au sujet des dernières sorties médiatiques de Monseigneur Philipe Kpodzro, particulièrement celles réalisées dans le cadre des élections municipales du 30 juin 2019.

Dans le communiqué sanctionnant cette session extraordinaire, la Conférence a souligné que les dernières déclarations de Mgr Kpodzro n'engagent que sa seule personne. Elles n'expriment pas la position de l'Eglise Catholique togolaise.

« La Conférence des Évêques du Togo rappelle, dans le cadre de l'accomplissement de sa mission, qu'elle a l'habitude de publier ses interventions à travers les lettres pastorales, les messages, les déclarations et communiqués signés par tous les Évêques ou par le Secrétaire Général en leur nom. S'agissant en particuliers des élections municipales du 30 juin 2019, elle s'était déjà exprimée dans son communiqué du 21 juin, sanctionnant la session ordinaire du 18 au 21 juin 2019. La Conférence n'est donc pas responsable de messages qu'elle n'a pas publié », lit-on dans le communiqué.

Par ailleurs, l'épiscopat togolais se dit ouvert à échanger avec tous les partis politiques du Togo qui en font la demande. « C'est ainsi qu'elle a accueilli, à sa demande, et une seule fois, une délégation du Parti politique UNIR, le 21 février 2019 et, à plusieurs reprises, les partis politiques de l'opposition à leur demande », précise le communiqué.

Notons que dans le cadre des dernières élections municipales, Mgr Philippe Kpodzro avait déclaré, au cours d'une homélie, que c'est la formation politique de Jean-Pierre Fabre qui était à l'origine de l'éclatement de la C14.

Godfrey Akpa






Autres titres
Togo Oulimata Sarr souhaite « une masse critique de femmes députés »
Togo La décentralisation à la peau dure au Togo

Togo Les Togolais se prononcent sur l'annulation des votes dans les communes de Wawa
Togo Elections locales 2019 : La Cour suprême annule les scrutins dans 2 communes

Togo Elections municipales 2019 : La Cour suprême donne les résultats définitifs
Togo « Les délais incompressibles fixés dans le code électoral sont inappropriés et i





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 24   Allo
Dimanche, 14 Juillet 2019
Réponse à 6-Clement GAVI
  Salut mon frère ,
tu as tout dit..je vois pas le mal dans les paroles de Mgs.
En tout franchise ANC n'est une formation politique au service de RPT.
Entre nous togolais ANC a quel bilan ? c est un groupe d' Anehon qui
se font de l argents et parler au nom de people. Sokode est petit ...
Faure va tomber avec eux.


 23   CAP2025
Dimanche, 14 Juillet 2019
Réponse à 9-CAP 2020
  " Peux tu ne dire comment doit-on avoir les jambes quand on parle à Msg Kpodzro?"

ta question est pertinente ! Il faut les avoir comme si on prenait des valises sans les voir, des valises remplies de billet de banque. Les jemabes doivent être donc parallèles l' une par rapport à l' autre.
Ce n' est pas aussi difficile que cela, compatriote

 22   GNAROU
Vendredi, 12 Juillet 2019
Réponse à 19-tedlesaint1
  Laisse -les se masturber publiquement, ces escrocs en soutanes !!

GNAROU le fils de SOTOUBOUA.



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019