Société
Togo

La TDE prévoit un recadrage de facturation dans la distribution d’eau potable

iciLome

1 Commentaires | Lu : 1977 fois

Conformément à l'arrêté interministériel N°31/MCITDZF/MEMEPT du 11 octobre 2001, la Société Togolaise des Eaux (TDE) entend recadrer les tranches de facturation de consommation d’eau potable dans les mois à venir. L’objectif, c’est de rétablir la justice et l’équité sociale dans la distribution d’eau potable en évitant la prise en charge des nantis par les plus démunis.

A en croire les responsables de la TDE, cette initiative fait suite à un constat selon lequel les ménages les plus pauvres sont logés à la même enseigne que les industries et entreprises les plus rentables de la place. Un « déséquilibre social » que dénonce la société engendré par le système de tarification actuelle.

En effet, explique la compagnie, « La première tranche qui est la tranche sociale qui va d'une consommation de 00 à 10 m3/mois et facturée à 190 Fcfa le mètre cube, bénéficie à tous alors même que l'arrêté interministériel prévoit que le prix de vente de l’eau aux entreprises de la Zone franche industrielle doit être de 380 Fcfa le mètre cube. Soit l’équivalent du prix pratiqué pour la seconde tranche de facturation qui va d'une consommation de 11 à 30 m3/mois. Malheureusement, il a été constaté que cette première tranche ne bénéficie pas qu'aux ménages les plus pauvres mais à tous les clients qui consomment moins de 10 m3 ».

Aussi, faut-il rappeler que la 3e tranche de consommateurs va de 31 à 50 m3/mois et est facturée à 400 Fcfa le mètre cube, la 4e tranche qui va de 51 à 100 m3/mois, elle est facturée à 425 Fcfa le mètre cube et la 5e tranche qui est au-delà de 100 m3/mois est facturée à 500 Fcfa le mètre cube.

« Il est nécessaire de faire la part des choses afin de redonner au service d’eau potable son caractère social. Le coût de production d’1 m3 d’eau potable est bien au-dessus du prix de vente de la tranche sociale dont bénéficient également les opérateurs économiques qui réalisent des activités rémunératrices. Le recadrage des tranches de facturation de consommation d’eau potable consiste à redéfinir pour certaines catégories d’abonnés gros consommateurs, une tranche tarifaire de base de facturation supérieure à la 1ère tranche. Il concerne les abonnés qui sont des gros consommateurs et qui réalisent une activité rémunératrice et l’administration publique », indique la Société togolaise des eaux (TDE).






Autres titres
Togo Le mariage précoce n’a pas disparu
Togo Corruption au Togo : Plus d’un Togolais sur deux pense que la présidence, les dé

Togo Bientôt la fin du CFA Éco... l’autre supercherie ?
Togo Vers un retour au calme dans la préfecture de l’Oti Sud

Togo Braquages à Lomé : Le Far West continue
Togo Portrait-robot des braqueurs : Yark et Massina ont à dire





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 1   ABIDJAN
Jeudi, 11 Juillet 2019
  On entend toujours de beau discours mais dans la pratique c'est toujours la bas peuple qui est lésé dans tous les domaines. On attend de voir si votre therorie sera effectivement traduite dans les faits.
Déjà le prix de la tranche sociale devrait etre revue a la baisse pour parmettre a la couche sociale défavorisée qui a moin de 500 FCFA par jour d'avoir accès a l'eau.
Meme si l'etat peine a donner a manger a sa population, au moin qu'il puisse lui donner de l'eau à boire!!!


Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019