Politique
Togo

Mme Adjamagbo-Johnson : « Le régime croit avoir anéanti l’opposition, mais il se trompe… »

iciLome

13 Commentaires | Lu : 1826 fois

Dans une interview accordée à la chaîne YouTube, La Gazette du Togo, la coordinatrice de la coalition de l’opposition, Brigitte Adjamagbo-Johnson s’est prononcé sur les derniers développements de l’actualité togolaise.

Dans un premier temps, la Secrétaire générale de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) s'est rejouie de la liberation de son collègue Ouro Djikpa Tchatikpi, conseiller spécial de Tikpi Atchadam, président national du Parti national panafricain (PNP).

A en croire Mme Brigitte Adjamagbo-Johnson, son arrestation a créé un sérieux "vide" dans la lutte pour l'alternance politique au Togo.

"Nous ne pouvons que nous réjouir de sa libération d'autant plus que son arrestation n'était pas justifiée", a-t-elle déclaré tout en plaidant également pour la libération des autres détenus politiques jetés injustement dans les prisons civiles du pays.

Selon la responsable de la C14, la lutte politique enclenchée depuis le 19 août 2017 se poursuit, même si l'opposition semble observer une pause. « Le régime croit avoir anéanti l’opposition, mais il se trompe… », a-t-elle indiqué.

Revenant sur la nouvelle loi relative aux manifestations publiques pacifiques au Togo, la Secrétaire générale de la CDPA dénonce un bâillonnement du peuple togolais. Elle regrette le fait que le gouvernement togolais se base sur la menace terroriste pour restreindre les libertés publiques dans le pays.

Pour Brigitte Adjamagbo-Johnson, l'adoption de cette loi dite Boukpessi va plutôt pousser les populations togolais à se radicaliser.

Suivez plutôt!





Autres titres
Togo Elections locales : Les UST dressent un bilan négatif du processus
Togo Elections locales partielles : Les résultats provisoires donnent la majorité des

Togo Habia plutôt "content" de l'adoption de la 'loi Boukpessi'
Togo Acharnement du régime contre le PNP : Prof Apedo-Amah dénonce l'immobilisme des

Togo Les acquis du 19 août 2017, selon Prof Kuakuvi Magloire
Togo Bodjona prend ses distances par rapport à la 'loi Boukpessi'





Commentaire
Pseudo
Répondre à
Numéro de contrôle
Saisir le numéro de
contrôle





 13   Simbel
Vendredi, 16 Août 2019
Réponse à 9-Histoire
  D'ordinaire, je me mêle pas à des discussions constructives et éducatives quand elles sont véridiques. Ici il y a un petit mélange du genre qu'il faut éclaircir !

La première installation de representants Allemands, commerces et de banque au Togo est la famille Vietor officiellement en1882. Cette famille existe toujours au Togo. Elle s'était installée à Keta en 1856. À cette époque la Gold Coast était propriété Suédoise.

Ce territoire de la côte à été acheté par l'empire d'Englterre en1874 et à entraîné la levée des impôts systematiques et exorbitants, jusqu'a Lomé. Pourtant de Keta et toute la region de la Volta jusqu'à Lomé (fondé par les Anlo ) était territoire togolais resté sans possession coloniale.

C'est justement les premieres familles Allemandes arrivées à Aneho venant de Keta en 1864 et à porto seguro 1865 qui ont motivé une protection à la fois de la part du Roi d'Aneho et l'empereur d'Allemagne que le traité de protectorat à eu lieu à Togoville en 1884. Au fond c'est un traité commercial.

La famille Fabre est venue par le Dahomey et n'a signé aucun traité d'installation au Togo, mais plutôt un aller et retour entre le Dahomey ( colonie francaise ) et le Togo. Car Lomé était déjà une place tournante de commerce exports/import tournée vers l'Europe, l'Asie et l'Amérique.

À propos c'est à l'issu de cette guerre franco-prussienne du 19 juillet 1870 au 28 janvier 1871 que la France a perdu l'Alsace qui sera récupérée plutard après la premiere guerre mondiale (début de 1ere guerre mondiale en1914 au Togo, de Lomé pour finir à Kamina). L'Alsace sera sous mandat A de la SDN tandisque le Togoland sous mandat B.
Union fraternelle dans la solidarité.

 12   VRÈ ZOPOZAN
Mercredi, 14 Août 2019
Réponse à 11-Géo
  Je viens de vérifier c' est vrai qu' en 1870 une guerre opposait la France à l' Allemagne et que les hommes étaient mobilisés pour défendre la Patrie en danger
S'il avait vraiment déserté l' armée francaise en guerre contre l' Allemagne n'a-t-il pas trahi sa patrie ?

 11   Géo
Mercredi, 14 Août 2019
Réponse à 9-Histoire
  si cela est vrai c' est donc qu' il avait fui la guerre, c' est donc un déserteur !!!



Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019