Togo Afrique Monde
Togo  -

Faillite d’un système de gouvernance : Tsévié, l’eau, c’est la mort


Le 28 juillet 2010, l’AG des Nations Unies adopte une résolution, sans aucune voix contre, précisant : « Reconnaît que le droit à l’eau potable et à l’assainissement est un droit de l’Homme, essentiel à la pleine jouissance de la vie et à l’exercice de tous les droits de l’homme ; Demande aux États et aux organisations internationales d’apporter des ressources financières, de renforcer les capacités et de procéder à des transferts de technologies, grâce à l’aide et à la coopération internationales, en particulier en faveur des pays en développement, afin d’intensifier les efforts faits pour fournir une eau potable et des services d’assainissement qui soient accessibles et abordables pour tous ».

L’accès à l’eau potable est un défi majeur auquel font face les décideurs de la planète. Selon l’UNICEF, l’OMS, l’UNESCO et la FAO, 2,1 milliards de personnes n’ont pas accès à des services d’eau potable, 4,5 milliards de personnes manquent de services d’assainissement gérés de manière sure, 340 000 enfants de moins de cinq ans meurent chaque année de maladies diarrhéiques, la pénurie d’eau affecte quatre personnes sur dix, l’agriculture représente 70% du prélèvement d’eau mondial.

1er janvier 2016, les 17 Objectifs de développement durable du Programme de développement durable à l’horizon 2030 – adopté par les dirigeants du monde en septembre 2015 lors d’un Sommet historique des Nations Unies – sont entrés en vigueur. L’objectif 6 vise à garantir l’accès de tous à l’eau et à l’assainissement et assurer une gestion durable des ressources en eau. Les cibles de cet Objectif couvrent tous les aspects du cycle de l’eau et des systèmes d’assainissement, et leur réalisation est conçue pour contribuer à la réalisation d’autres ODD, notamment en matière de santé, d’éducation, d’économie et d’environnement.

Il appert donc que le défi de l’accès à l’eau potable est immense. Mais lorsque plusieurs décennies après les indépendances et sous la gouvernance d’un seul régime depuis 52 ans, les dirigeants ne sont pas capables de réaliser un projet d’adduction d’eau potable dans une ville qui jouxte la capitale, et qui plus, se trouve être le chef-lieu de la région maritime, nous sommes en face d’une faillite générale d’un système de gouvernance.

Tsévie : l’eau, c’est la mort

Avant la ville de Tsévié, faisons un tour dans la canton de Pya, dans la préfecture de la Kozah. Pya c’est la localité d’origine de la famille Gnassingbé, celle qui règne d’une main de fer sur le Togo depuis 52 ans et a amassé une fortune inestimable. Tous les milliardaires du régime qui ont fait leur fortune en détournant les fonds publics sont de cette localité. Mais à Pya, il manque cruellement de l’eau potable. C’est l’aveu fait par Mme Essoham Samah-Sizing, chef canton de Pya, à un confrère en ligne. « Notre premier besoin dans le canton, c’est l’eau. Dans la montagne, les forages n’arrivent pas à percer les roches pour trouver de l’eau et dans la plaine aussi, le problème persiste dans les zones d’extension aussi bien que dans les anciennes agglomérations où les gens sont obligés d’utiliser les anciens puits. Donc, ce sont presque tous les villages qui sont touchés par ce problème » a déclaré dame Essoham Samah-Sizing. Lorsqu’en 52 ans de règne d’une seule famille, on n’est pas capable de fournir de l’eau potable à son propre village, on ne peut pas faire mieux ailleurs sur le territoire national. Le scandale de manque d’eau qui secoue actuellement Tsévié, à 15 km de Lomé, est une preuve suffisante, si besoin en est encore, de la faillite de la gouvernance du pays.

La ville a un signe distinctif, les bidons jaunes. Quiconque la traverse peut observer des jeunes, des femmes et des hommes avec des bidons jaunes sur des vélos, des charrettes ou sur la tête, à la recherche d’eau potable, une denrée de plus en plus rare.

A plusieurs endroits de la localité, les humains s’approvisionnent à la même source que les animaux, c’est-à-dire dans les bassins de rétention ou dans le lit des rivières. La ville de Tsévié pompeusement appelée chef-lieu de la région maritime est une bourgade perdue, sans aucune infrastructure digne de ce nom. Jouxtant la capitale, elle n’a même pas pu profiter d’un aménagement décent. Les rues ressemblent à des pistes champêtres qui serpentent entre les maisons. Les services déconcentrés de l’administration sont dans un état piteux. La ville ne dispose d’aucun hôtel digne de ce nom. Ses installations d’adduction d’eau remontent au lendemain des indépendances. C’est donc une localité perdue dont les populations sont régulièrement confrontées à la pénurie d’eau depuis des décennies. Les cris d’alarme, les dénonciations des médias n’ont jamais poussé, les gouvernants à sortir de leur indifférence.

Depuis dix jours, la situation est totalement catastrophique. Plus aucune goutte d’eau dans les rares installations vétustes qui existent. S’il y en a, elle est d’une couleur de terre. Les images de cette situation font le tour de la toile et sont l’objet des débats sur les médias de la place. Et depuis, le problème n’est toujours pas réglé. La ville de Tsévié, c’est la plus grande agglomération qu’on traverse avant Lomé, une position similaire à Tema avant Accra ou Ouidah avant Cotonou. Il n’y a aucune comparaison à faire entre ces deux villes et Tsévié.

Et pourtant dans ce pays, pendant que les populations sur l’ensemble du territoire peinent à trouver de l’eau potable, un droit précieux car l’eau, c’est la vie, comme on le dit souvent, le régime RPT/UNIR dilapide des milliards dans les conférences, les sommets, les lancements des projets bidon, comme ce fut le cas quelques jours du fameux Plan National de Développement (PND), les voyages et prodigalités inutiles. Il en est de même des milliards engloutis dans la commande chaque année des caisses de champagne pour la minorité.

Noël Isidore Thomas Sankara disait : « Il faut de l’eau potable pour tout le monde, plutôt que du champagne pour quelques- uns». Au Togo sous le règne du RPT/UNIR, en dehors du champagne et des vins de qualité, la minorité se permet même d’aller commander de l’eau en bouteille réservée aux stars dans les pays occidentaux. Pendant ce temps, dans les villes et villages d’origine de ces barons et leurs sous-fifres, il n’existe aucune trace d’eau potable. Le cas de la ville de Tsévié n’est en réalité que la partie visible de l’iceberg. C’est l’ensemble du pays qui se trouve dans cette situation dramatique. Il suffit de faire un tour sur le territoire national et surtout dans les villages et hameaux pour se rendre compte de l’ampleur des dégâts et se faire une idée de la gouvernance calamiteuse du régime cinquantenaire. C’est ceux qui sont incapables de fournir l’eau potable dans leurs villages et à tous les Togolais, malgré les milliards amassés, qui viennent aujourd’hui vendre aux populations un prétendu PND qui va faire du Togo le Singapour de l’Afrique. Que des comédiens !

Quelle destination pour les fonds alloués à l’eau ?

Où sont les milliards destinés aux différents projets d’adduction d’eau ? Où sont passés les financements des partenaires destinés à ce secteur ? Nos recherches ont permis de mettre la main sur la Déclaration de politique générale du Premier ministre Arthème Séléagodji Ahoumey-Zunu du 18 septembre 2013. On peut y lire : « Pour atteindre pleinement notre objectif principal qui est d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens, nous nous devons de réduire davantage, dans toutes les localités du Togo, la pénibilité d’accès à l’eau. Il est indispensable que chaque famille togolaise puisse disposer d’un point d’alimentation en eau potable.

Des ressources plus importantes ont, du reste, déjà été consacrées au secteur de l’eau et de l’assainissement. De 2009 à ce jour ( NDLR septembre 2013) , ce sont au total plus de 75 milliards francs CFA qui ont été investis pour le secteur de l’eau. Ces investissements sont intervenus dans le cadre du Plan d’action national pour le secteur de l’eau et de l’assainissement». Que de belles paroles et des déclarations mensongères! Ces milliards ont été investis où et Lomé et presque toutes les villes du Togo ont des soucis en eau potable sans compter les petites localités?

Même les fonds accordés par les partenaires pour réaliser des projets dans le secteur de l’eau et de l’assainissement prennent une autre destination. Conséquence, les togolais doivent non seulement souffrir du manque d’eau, mais faire face à des inondations monstres avec morts d’enfants, faute d’assainissement dans les villes. Lorsqu’on n’arrive pas à fournir à sa population une denrée de base comme l’eau alors qu’on est à la tête d’un système qui dure 52 ans, il faut tirer les leçons de cet échec patent et libérer le plancher.


Togo  - Et le doyen de la FASEG est… Kako Nubukpo iciLome - [4/18/2019]

L’élection d’un nouveau doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) s'est déroulée ce matin à l’Université de Lomé. Le département connait désormais une nouvelle figure à la tête du décanat.


Togo  - Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir AfreePress - [4/18/2019]

Deux responsables du Parti National Panafricain (PNP), Gueffé Nouridine et Kéziré, convoqués au Service de recherche et d'investigation (SRI) au lendemain des manifestations du 13 avril 2019, ont été déposés à la prison civile de Lomé. Ils sont accusés de « n’avoir pas tenu compte de l’avis de l’autorité sur les itinéraires des manifestations du 13 avril 2019 organisées par le PNP ».


Togo  - Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2020 » iciLome - [4/18/2019]

Le parti de Me Agboyibo a affiché, hier devant les médias, son intention de rejoindre la Coalition des 14. Mais, il pose certaines conditions.


Togo  - Média : La HAAC plaide pour le financement de la presse publique et privée en période électorale AfreePress - [4/18/2019]

La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a rendu public mardi 16 avril 2019 son rapport sur la gestion médiatique des élections législatives du 20 décembre 2018.


Togo  - Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom » iciLome - [4/18/2019]

Devant la presse hier mercredi à Lomé, les responsables du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) ont clarifié leur position par rapport à l'évolution de la situation politique du pays.


Togo  - Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 » iciLome - [4/18/2019]

Ils sont nombreux ces Togolais qui, depuis le hold-up électoral du 20 décembre, affichent leur pessimiste quant à l’aboutissement de la lutte politique en 2020. Ce sentiment de désespoir s’est encore renforcé avec l’effritement de la Coalition des 14 partis politiques.


Togo  - L’Assemblée nationale se dit prête pour les réformes politiques iciLome - [4/18/2019]

C’est officiel, la cellule qui va se charger de la mise en œuvre des réformes est enfin prête. La 6ème législature a procédé ce mardi à la mise en place du bureau de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale composée de 9 commissions permanentes. La présidente de l’Assemblée nationale promet un travail avec célérité afin de servir les concitoyens.


Togo  - François Boko contre l'arrestation arbitraire des responsables et militants du PNP iciLome - [4/18/2019]

Même si le régime de Faure Gnassingbé oppose un refus catégorique à son retour au bercail, François Boko semble avoir son mot à dire sur l'arbitraire érigés en règle par le pouvoir de Lomé.


Togo  - La C14 dénonce l'arrestation des responsables du PNP et appelle les autres partis à l'union iciLome - [4/18/2019]

Des responsables du Parti national panafricain (PNP), interpellés lundi dernier par le SRI, ont été déférés mardi à la prison civile de Lomé. Indignée par cette situation, la C14 dénonce une restriction des libertés de manifestation et appelle les autres partis de l'opposition à la rejoindre pour une unicité d'action face au régime de Faure Gnassingbé.


Togo  - Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 17 avril 2019 iciLome - [4/18/2019]

Le Conseil des ministres s'est réuni ce mercredi 17 avril 2019. Voici le communiqué ayant sanctionné les travaux.


Togo  - Me Yawovi Agboyigbo propose la rénovation de la C14 iciLome - [4/17/2019]

Les leaders du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) accordent leurs violons sur l'hypothèse selon laquelle : le salut de la lutte pour une alternance politique au Togo réside seulement dans l’unicité d’action de l'opposition. Dans la déclaration liminaire sanctionnant la conférence de presse tenue ce mercredi matin au siège du parti à Lomé, Me Yawovi Agboyigbo et ses collaborateurs sont revenus sur les motifs ayant conduit à la suspension de la participation du CAR aux activités de la Coalition. Ils ont soulevé quelques erreurs commises par la C14 dans son orientation politique et dans sa gestion, et formulé des propositions pour sa rénovation. Lecture !


Togo  - Revue de presse du mercredi 17 avril 2019 iciLome - [4/17/2019]

A la Une : le système éducatif togolais à l’heure des réseaux sociaux, la crise politique togolaise et les manifestations du week-end dernier du Parti national panafricain, la traditionnelle querelle au sein de l’opposition togolaise.


Togo  - Pascal Edoh Agbove décline les avantages de la décentralisation pour les citoyens togolais iciLome - [4/17/2019]

Nombreux sont ces citoyens togolais qui ignorent les enjeux autour de la question liée à la décentralisation surtout à l’approche des élections locales qui s’annoncent à nouveau après celle de 1984. Pascal Edoh Agbové, Directeur Exécutif de l’ONG-IJD, Expert en Décentralisation et Gouvernance Locale, explique en détails les avantages liés au processus de décentralisation pour les citoyens togolais.


Togo  - 'The Voice Tour Togo' veut sélectionner des candidats pour le grand show télévisé ‘The Voice Afrique Francophone' iciLome - [4/17/2019]

Après Victoire Biaku, lauréate de la 2ème du plus grand show télévisé d’Afrique francophone baptisé « The Voice Afrique Francophone », le Togo prépare de nouveaux candidats en quête du titre de la 3ème édition qui s’annonce déjà.


Togo  - Pascal Adoko : « Si le balai n’a pas réussi à rendre la chambre propre, ce n’est pas la brindille qui fera la prouesse » iciLome - [4/17/2019]

Intervenant sur la radio Pyramide FM hier mardi, Pascal Adoko de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) a soutenu que le salut de la lutte pour une alternance politique au Togo réside seulement dans l'unité d'action de l'opposition.


Togo  - Le Togo envisage-t-il installer une ambassade à Jerusalem ? iciLome - [4/17/2019]

C’est une question à laquelle le ministre en charge des Affaires étrangères du Togo, Prof Robert Dussey a essayé de répondre de façon objective, tout en prolongeant ainsi l’anonymat qui planait déjà autour du sujet.


Togo  - Assemblée Nationale : Le PDP prend la tête de la Commission de L'éducation iciLome - [4/17/2019]

En séance à l'Assemblée Nationale ce mardi 16 avril 2019, les députés ont mis en place à l'unanimité ce mardi, les 9 commissions qui vont désormais animer la vie à l'Hémicycle durant les cinq (05) prochaines années.


Togo  - Oragroup s’introduit à la Bourse Régionale des Valeurs Immobilières iciLome - [4/17/2019]

Le groupe bancaire Oragroup a fait son entrée à la Bourse Régionale des Valeurs Immobilières (BRVM) d’Abidjan. La cérémonie de première cotation s’est déroulée ce mardi 16 avril 2019 à Lomé, en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, représentant l’ensemble du gouvernement, de Binta Touré Ndoye, la Directrice générale d’Oragroup, d’Edoh Kossi Amenounve, le DG de la BRVM, entre autres.


Togo  - Prof. Magloire Kuakuvi : « La vie sera belle pour UNIR après 2020 » iciLome - [4/17/2019]

Professeur Magloire Kuakuvi, Coordonnateur du Conseil épiscopal Justice et Paix a été l'invité dans l'émission 'Le Débat' sur la radio Nana FM lundi.


Togo  - Me Apévon : « Je crois que le degré de maturité des Togolais est assez faible » iciLome - [4/17/2019]

L'affaire des 30 000 000 de F CFA qui a terni l'image de la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition est toujours d'actualité. Les Togolais ne veulent pas lâcher le dossier. Mieux, ils veulent connaitre tous les contours de cette affaire.


Togo  - FTF : Le « Tout puissant » Amah Marcelin épinglé devant la Commission d’éthique Liberte hebdo - [4/17/2019]

Le championnat national de football de 1ère division saison 2018-2019 tire pratiquement à sa fin. Encore deux journées à jouer et cette édition appartiendra à l’histoire. Malheureusement, elle aura été marquée par des hauts, mais aussi et surtout des bas. L’une des affaires rocambolesques qui pourrait créer un précèdent dangereux dans le football togolais, déjà en proie à d’énormes difficultés, est le différend oppose les clubs ASCK et Anges de Notsè avec au cœur du litige, le joueur AYO David Oden.


Togo  - Opération «Togo Propre»: 5 ans après, constat d’échec ! Fraternité - [4/17/2019]

Depuis novembre 2014, le gouvernement togolais a institué l’opération «Togo Propre». Le but visé par cette opération de salubrité publique est d’amener les Togolais à assainir leur cadre de vie. Malheureusement, bientôt cinq (05) ans, cette action citoyenne à du mal à emballer les Togolais.


Togo  - Des jihadistes sur le sol togolais, selon les renseignements burkinabé iciLome - [4/16/2019]

Une partie des jihadistes traquée à l’est du Burkina Faso aurait fui pour se réfugier sur le sol togolais. C’est ce qu’annonce jeuneafrique.com qui cite des services de renseignement du pays des hommes intègres.


Togo  - Nouveau partenariat entre les ACP/UE : Prof Robert Dussey a participé à la poursuite des négociations à Kingston iciLome - [4/16/2019]

Quelques jours après les assises de N’Djamena (Tchad) qui ont permis de boucler le 2e cycle des négociations en vue d’un nouveau partenariat entre l’Union Européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), les discussions se sont poursuivies ce lundi à Kingston en Jamaïque. Prof Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Togolais de l’Extérieur, Négociateur en chef des ACP a participé aux travaux.


Togo  - La Conference des forces vives de la diaspora Togolaise à Minneapolis 4 Mai 2019 iciLome - [4/16/2019]

La Conference des forces vives de la diaspora Togolaise à Minneapolis invite tous les leaders de mouvements , d’associations, d'opinions et des personnes clés aux USA et au Canada; le Samedi 4 Mai 2019 de 7am à 6pm à Minneapolis, Minnesota.


Togo  - Elèves et étudiants commémorent les 6 ans de l'assassinat de Anselme Sinandare et Douti Sinalengue iciLome - [4/16/2019]

Les Togolais continuent de se rappeler Anselme Sinandare et Douti Sinalengue, deux élèves assassinés lors d'une répression des manifestations des écoliers qui réclament, dans la rue, leurs enseignants le 15 avril 2013 à Dapaong. 6 ans après, La synergie des élèves et étudiants du Togo (SEET) déplore le flou qui entoure toujours la mort de ces deux enfants et dénonce les violences des droits de l'homme au Togo. Lecture !