Togo Afrique Monde
Togo  -

Prof David Dosseh trace le chemin menant à l’unité d’action de l’opposition


Le forum du mouvement Forces Vives «Espérance pour le Togo» a pris fin samedi dernier. Plusieurs communications ont meublé les deux jours de rencontre assortie des recommandations. Prof David Dosseh, membre du Front citoyen Togo Debout (FCTD), qui a pris part aux assises, propose une unité d’action de l’opposition pour sortir le Togo de la longue crise sociopolitique.

C’est un secret de Polichinelle. A la C14, les actes des uns et des autres ne sont pas rassembleurs. L’union sacrée vole en éclat. En témoignent les défections tous azimuts, la guéguerre autour de l’affaire des 30 millions FCFA et la menace de Robert Olympio à l’égard de Fulbert Attisso de Togo Autrement, celui par qui le « scandale » a éclaté. Aussi à un (01) an de l’élection présidentielle de 2020, ces querelles intestines ne sont pas de nature à permettre une action unitaire de l’opposition. L’urgence pour la classe politique de l’opposition, c’est de sauver « le soldat le Togo » malade dans toutes ses composantes.

Pour Prof David Dosseh, l’un des acteurs clé de la société civile togolaise, la classe politique doit transcender ses clivages pour se fondre dans un moule unitaire. Et pour y arriver, il exhorte les politiques et aussi les composantes de la nation togolaise à jouer leur partition pour donner corps au changement. « Il est temps que tous les Togolais prennent leur destin en mains et rejoignent la convergence pour la liberté et la dignité de notre nation. Il est temps pour nos frères et sœurs du parti au pouvoir qui sont autant patriotes et qui ont autant l’esprit de clairvoyance et aspirent au changement pour le Togo de prendre leur destin en mains », a-t-il déclaré. Dans son intervention, le membre de FCTD relève, que tous les Togolais sont porteurs de ce changement à condition qu’ils s’y mettent véritablement.

L’ancien Coordonnateur du Syndicat national des praticiens hospitaliers du Togo (SYNPHOT) pense que ce devoir incombe aussi à trois catégories de citoyens: les universitaires, les hommes d’affaires ou chefs d’entreprise et a jeunesse. Il déplore le manque d’engagement de ses collègues universitaires à porter haut les revendications légitimes du peuple. Alors que sous d’autres cieux, les universitaires sont montés au créneau pour dénoncer l’arbitraire que leurs concitoyens subissent. « En Algérie, les avocats en robe noire ont manifesté aux côtes du peuple pour défendre leur nation contre l’inacceptable. Au Bénin, les universitaires en toge ont manifesté et fait un sit-in devant les locaux du ministère de l’Enseignement supérieur pour refuser l’inacceptable. En Côte d’Ivoire, c’est aussi en toge que les universitaires sont sortis pour refuser l’inacceptable. Et au Togo? Où sont les universitaires ? Où sont les intellectuels ? », s’est-il demandé.

Aux patrons d’entreprise, il demande de sortir de leur couardise consistant à préserver leurs intérêts. Quant à la jeunesse togolaise, Prof David Dosseh lui demande de prendre l’exemple chez ses voisins. «Au Burkina Faso, au Sénégal, en Algérie, la jeunesse a été le fer de lance de la lutte pour dire non à l’inacceptable. Au Togo notre jeunesse doit être le porte-étendard de la lutte. Dans les universités, les écoles, les entreprises, les quartiers, portez le message d’éveil et de réveil des consciences. Jeunesse togolaise, rappelle à notre nation que la croix du supplice est devenue l’étendard de la victoire. Et que notre supplice d’aujourd’hui sera demain notre force pour la reconstruction de notre nation », a-t-il exhorté.

L’action unitaire, l’antidote selon Prof David Dosseh

L’unité d’action. C’est la thérapie que propose le membre du Front citoyen Togo Debout. Pour Prof David Dosseh, cela doit se voir « d’abord et avant tout autour d’objectifs pour le Togo notre patrie ». Cependant, il invite la classe politique à ne pas accorder une totale confiance à la communauté internationale. Celle-ci parfois, privilégie ses intérêts au détriment des peuples qu’elle censée libérer du joug de la dictature et de l’oppression.

Sans le dire ouvertement, l’ex-Coordonnateur du SYNPHOT invite les Togolais et surtout la classe politique à apprendre la leçon de la façon la CEDEAO a réglé la crise togolaise. La feuille de route qu’a elle-même proposée n’a pas été respectée par le régime cinquantenaire. Mais, c’est la même CEDEAO qui a reconnu les élections législatives frauduleuses du 20 décembre dernier. La communauté sous-régionale prend fait et cause pour les chefs d’Etat dictateurs. Et c’est à juste titre que certains parlent du syndicat des chefs d’Etat. « La jeunesse d’Afrique démontre çà et là que les esprits longtemps néo colonisés, aujourd’hui se libèrent, et dans une vision prospective, j’exhorte nos partenaires à soutenir notre marche vers la démocratie. Notre avenir en main nous saurons nous souvenir, de ceux qui nous ont aidés et nous n’oublierons pas ceux qui au contraire nous ont barré la route », a indiqué le Prof David Dosseh.
Avant d’arriver à la proposition de la dynamique unitaire de l’opposition qui est pour lui un objectif impératif, Prof David Dosseh a dressé le tableau socioéconomique du Togo. Il n’est pas reluisant malgré les promesses de Faure Gnassingbé depuis qu’il a capté le pouvoir en 2005.

« Souvenons-nous qu’en 2010, le TOGO a fièrement atteint le point d’achèvement de l’IPPTE (encore qu’on puisse se demander ce qu’il y a de glorieux à être un PPTE). Le Premier ministre demandait aux Togolais d’être patients que le point d’achèvement marquerait le départ pour le Togo vers une croissance partagée. Toujours est-il que cela nous a permis de bénéficier d’un programme international d’allègement de la dette, passant ainsi d’une situation de surendettement à une situation financière soutenable », a -t-il rappelé. Mais aujourd’hui, le constat est amer. En 2011, souligne prof David Dosseh, « la dette était de 48,6% du PIB, on est au lendemain du PPTE ». Mais, déplore-t-il, « on est passé à 75,4% en 2015 et près de 80% en 2016, soit largement au-dessus des 70% qui représentent la limite fixée par l’UEMOA, et en comparaison, des pays comme la Côte d’Ivoire qui a connu la guerre et qui était en phase de reconstruction est aujourd’hui à moins de 45% ».

Des chiffres qui illustrent le pilotage à vue du Togo par le régime cinquantenaire qui refuse de libérer le plancher. Dans d’autres domaines, on assiste à la fuite illicite des capitaux, l’abandon des hôpitaux publics par les autorités. « Pour la radiothérapie qui n’existe pas au Togo, les malades doivent trouver les moyens pour se rendre au Ghana, au Mali, au Gabon (Institut de prise en charge du cancer où les femmes sont soignées gratuitement), etc.», dépeint-il la triste réalité des services publics de santé au Togo. Aussi, que ce soit en service de dialyse, la pédiatrie, la réanimation, la couverture maladie, le Togo ne sort pas la tête de l’eau. A ces maux s’ajoute la justice aux ordres. Et comme résultante du mutisme des magistrats, les prisons civiles sont débordées. C’est la croix et la bannière des détenus, surtout politiques qui sortent de leur séjour carcéral avec des séquelles.

Des situations qui prouvent que le peuple togolais qui aspire au changement n’est pas sorti de l’auberge. Il lui faut donc se souder autour d’un objectif commun pour venir à venir du régime cinquantenaire. En clôturant son intervention, Prof David Dosseh prononce la phrase: « Au nom du Togo ». Et c’est au nom du Togo qu’il en appelle à toutes les forces vives pour fédérer les énergies autour d’un idéal commun pour parvenir à mettre le Togo sur les rails du changement. Puissent les politiques et les acteurs de la société civile accorder leur violon pour le bonheur de tout le Togo.


Togo  - Et le doyen de la FASEG est… Kako Nubukpo iciLome - [4/18/2019]

L’élection d’un nouveau doyen de la Faculté des sciences économiques et de gestion (FASEG) s'est déroulée ce matin à l’Université de Lomé. Le département connait désormais une nouvelle figure à la tête du décanat.


Togo  - Arrestation de deux leaders du PNP : La C14 très remontée contre le pouvoir AfreePress - [4/18/2019]

Deux responsables du Parti National Panafricain (PNP), Gueffé Nouridine et Kéziré, convoqués au Service de recherche et d'investigation (SRI) au lendemain des manifestations du 13 avril 2019, ont été déposés à la prison civile de Lomé. Ils sont accusés de « n’avoir pas tenu compte de l’avis de l’autorité sur les itinéraires des manifestations du 13 avril 2019 organisées par le PNP ».


Togo  - Jean Kissi : « L’unicité d’action est nécessaire pour réaliser l’alternance en 2020 » iciLome - [4/18/2019]

Le parti de Me Agboyibo a affiché, hier devant les médias, son intention de rejoindre la Coalition des 14. Mais, il pose certaines conditions.


Togo  - Média : La HAAC plaide pour le financement de la presse publique et privée en période électorale AfreePress - [4/18/2019]

La Haute Autorité de l’Audiovisuelle et de la Communication (HAAC) a rendu public mardi 16 avril 2019 son rapport sur la gestion médiatique des élections législatives du 20 décembre 2018.


Togo  - Nador Awuku : « Le CAR est à la CENI en son propre nom » iciLome - [4/18/2019]

Devant la presse hier mercredi à Lomé, les responsables du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) ont clarifié leur position par rapport à l'évolution de la situation politique du pays.


Togo  - Mme Adjamagbo-Johnson : « Oui, l'alternance pacifique est encore possible 2020 » iciLome - [4/18/2019]

Ils sont nombreux ces Togolais qui, depuis le hold-up électoral du 20 décembre, affichent leur pessimiste quant à l’aboutissement de la lutte politique en 2020. Ce sentiment de désespoir s’est encore renforcé avec l’effritement de la Coalition des 14 partis politiques.


Togo  - L’Assemblée nationale se dit prête pour les réformes politiques iciLome - [4/18/2019]

C’est officiel, la cellule qui va se charger de la mise en œuvre des réformes est enfin prête. La 6ème législature a procédé ce mardi à la mise en place du bureau de la Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale composée de 9 commissions permanentes. La présidente de l’Assemblée nationale promet un travail avec célérité afin de servir les concitoyens.


Togo  - François Boko contre l'arrestation arbitraire des responsables et militants du PNP iciLome - [4/18/2019]

Même si le régime de Faure Gnassingbé oppose un refus catégorique à son retour au bercail, François Boko semble avoir son mot à dire sur l'arbitraire érigés en règle par le pouvoir de Lomé.


Togo  - La C14 dénonce l'arrestation des responsables du PNP et appelle les autres partis à l'union iciLome - [4/18/2019]

Des responsables du Parti national panafricain (PNP), interpellés lundi dernier par le SRI, ont été déférés mardi à la prison civile de Lomé. Indignée par cette situation, la C14 dénonce une restriction des libertés de manifestation et appelle les autres partis de l'opposition à la rejoindre pour une unicité d'action face au régime de Faure Gnassingbé.


Togo  - Compte rendu du Conseil des ministres du mercredi 17 avril 2019 iciLome - [4/18/2019]

Le Conseil des ministres s'est réuni ce mercredi 17 avril 2019. Voici le communiqué ayant sanctionné les travaux.


Togo  - Me Yawovi Agboyigbo propose la rénovation de la C14 iciLome - [4/17/2019]

Les leaders du Comité d'Action pour le Renouveau (CAR) accordent leurs violons sur l'hypothèse selon laquelle : le salut de la lutte pour une alternance politique au Togo réside seulement dans l’unicité d’action de l'opposition. Dans la déclaration liminaire sanctionnant la conférence de presse tenue ce mercredi matin au siège du parti à Lomé, Me Yawovi Agboyigbo et ses collaborateurs sont revenus sur les motifs ayant conduit à la suspension de la participation du CAR aux activités de la Coalition. Ils ont soulevé quelques erreurs commises par la C14 dans son orientation politique et dans sa gestion, et formulé des propositions pour sa rénovation. Lecture !


Togo  - Revue de presse du mercredi 17 avril 2019 iciLome - [4/17/2019]

A la Une : le système éducatif togolais à l’heure des réseaux sociaux, la crise politique togolaise et les manifestations du week-end dernier du Parti national panafricain, la traditionnelle querelle au sein de l’opposition togolaise.


Togo  - Pascal Edoh Agbove décline les avantages de la décentralisation pour les citoyens togolais iciLome - [4/17/2019]

Nombreux sont ces citoyens togolais qui ignorent les enjeux autour de la question liée à la décentralisation surtout à l’approche des élections locales qui s’annoncent à nouveau après celle de 1984. Pascal Edoh Agbové, Directeur Exécutif de l’ONG-IJD, Expert en Décentralisation et Gouvernance Locale, explique en détails les avantages liés au processus de décentralisation pour les citoyens togolais.


Togo  - 'The Voice Tour Togo' veut sélectionner des candidats pour le grand show télévisé ‘The Voice Afrique Francophone' iciLome - [4/17/2019]

Après Victoire Biaku, lauréate de la 2ème du plus grand show télévisé d’Afrique francophone baptisé « The Voice Afrique Francophone », le Togo prépare de nouveaux candidats en quête du titre de la 3ème édition qui s’annonce déjà.


Togo  - Pascal Adoko : « Si le balai n’a pas réussi à rendre la chambre propre, ce n’est pas la brindille qui fera la prouesse » iciLome - [4/17/2019]

Intervenant sur la radio Pyramide FM hier mardi, Pascal Adoko de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) a soutenu que le salut de la lutte pour une alternance politique au Togo réside seulement dans l'unité d'action de l'opposition.


Togo  - Le Togo envisage-t-il installer une ambassade à Jerusalem ? iciLome - [4/17/2019]

C’est une question à laquelle le ministre en charge des Affaires étrangères du Togo, Prof Robert Dussey a essayé de répondre de façon objective, tout en prolongeant ainsi l’anonymat qui planait déjà autour du sujet.


Togo  - Assemblée Nationale : Le PDP prend la tête de la Commission de L'éducation iciLome - [4/17/2019]

En séance à l'Assemblée Nationale ce mardi 16 avril 2019, les députés ont mis en place à l'unanimité ce mardi, les 9 commissions qui vont désormais animer la vie à l'Hémicycle durant les cinq (05) prochaines années.


Togo  - Oragroup s’introduit à la Bourse Régionale des Valeurs Immobilières iciLome - [4/17/2019]

Le groupe bancaire Oragroup a fait son entrée à la Bourse Régionale des Valeurs Immobilières (BRVM) d’Abidjan. La cérémonie de première cotation s’est déroulée ce mardi 16 avril 2019 à Lomé, en présence du ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, représentant l’ensemble du gouvernement, de Binta Touré Ndoye, la Directrice générale d’Oragroup, d’Edoh Kossi Amenounve, le DG de la BRVM, entre autres.


Togo  - Prof. Magloire Kuakuvi : « La vie sera belle pour UNIR après 2020 » iciLome - [4/17/2019]

Professeur Magloire Kuakuvi, Coordonnateur du Conseil épiscopal Justice et Paix a été l'invité dans l'émission 'Le Débat' sur la radio Nana FM lundi.


Togo  - Me Apévon : « Je crois que le degré de maturité des Togolais est assez faible » iciLome - [4/17/2019]

L'affaire des 30 000 000 de F CFA qui a terni l'image de la Coalition des 14 partis politiques de l'opposition est toujours d'actualité. Les Togolais ne veulent pas lâcher le dossier. Mieux, ils veulent connaitre tous les contours de cette affaire.


Togo  - FTF : Le « Tout puissant » Amah Marcelin épinglé devant la Commission d’éthique Liberte hebdo - [4/17/2019]

Le championnat national de football de 1ère division saison 2018-2019 tire pratiquement à sa fin. Encore deux journées à jouer et cette édition appartiendra à l’histoire. Malheureusement, elle aura été marquée par des hauts, mais aussi et surtout des bas. L’une des affaires rocambolesques qui pourrait créer un précèdent dangereux dans le football togolais, déjà en proie à d’énormes difficultés, est le différend oppose les clubs ASCK et Anges de Notsè avec au cœur du litige, le joueur AYO David Oden.


Togo  - Opération «Togo Propre»: 5 ans après, constat d’échec ! Fraternité - [4/17/2019]

Depuis novembre 2014, le gouvernement togolais a institué l’opération «Togo Propre». Le but visé par cette opération de salubrité publique est d’amener les Togolais à assainir leur cadre de vie. Malheureusement, bientôt cinq (05) ans, cette action citoyenne à du mal à emballer les Togolais.


Togo  - Des jihadistes sur le sol togolais, selon les renseignements burkinabé iciLome - [4/16/2019]

Une partie des jihadistes traquée à l’est du Burkina Faso aurait fui pour se réfugier sur le sol togolais. C’est ce qu’annonce jeuneafrique.com qui cite des services de renseignement du pays des hommes intègres.


Togo  - Nouveau partenariat entre les ACP/UE : Prof Robert Dussey a participé à la poursuite des négociations à Kingston iciLome - [4/16/2019]

Quelques jours après les assises de N’Djamena (Tchad) qui ont permis de boucler le 2e cycle des négociations en vue d’un nouveau partenariat entre l’Union Européenne et les pays d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP), les discussions se sont poursuivies ce lundi à Kingston en Jamaïque. Prof Robert Dussey, ministre togolais des Affaires étrangères, de la Coopération et des Togolais de l’Extérieur, Négociateur en chef des ACP a participé aux travaux.


Togo  - La Conference des forces vives de la diaspora Togolaise à Minneapolis 4 Mai 2019 iciLome - [4/16/2019]

La Conference des forces vives de la diaspora Togolaise à Minneapolis invite tous les leaders de mouvements , d’associations, d'opinions et des personnes clés aux USA et au Canada; le Samedi 4 Mai 2019 de 7am à 6pm à Minneapolis, Minnesota.


Togo  - Elèves et étudiants commémorent les 6 ans de l'assassinat de Anselme Sinandare et Douti Sinalengue iciLome - [4/16/2019]

Les Togolais continuent de se rappeler Anselme Sinandare et Douti Sinalengue, deux élèves assassinés lors d'une répression des manifestations des écoliers qui réclament, dans la rue, leurs enseignants le 15 avril 2013 à Dapaong. 6 ans après, La synergie des élèves et étudiants du Togo (SEET) déplore le flou qui entoure toujours la mort de ces deux enfants et dénonce les violences des droits de l'homme au Togo. Lecture !