Togo Afrique Monde
Togo  -

Locales/Révision des listes électorales bâclée : Les méthodes de gangstérisme d’une CENI aux ordres


Pour la première fois qu’il veut organiser les élections locales, après plus de tente (30) ans de prise en otage des localités de base par des préfets et présidents de délégations spéciales, nommés pour services rendus à la dictature, le régime cinquantenaire montre encore sa face hideuse au monde entier, dans des préparatifs qui laissent le peuple sans voix. La preuve en est les quatre jours de recensement décidés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), appuyée par le gouvernement, envers et contre tous (partis politiques de l’opposition, organisations de la société civile, responsables religieux ont demandé la prorogation du délai de cette révision des listes en vain).

Les présidents de la CENI se succèdent et se ressemblent presque. Seulement que chacun essaie de donner un autre visage à la fraude qui a toujours été la principale caractéristique de cette institution que le régime tient de main de fer. Aujourd’hui, tout indique que le RPT/UNIR n’a plus froid aux yeux. Les méthodes de fraudes, les ingrédients pour écarter une partie de l’électorat, surtout celle acquise à l’opposition et même ses responsables, sont mises en branle à ciel ouvert, avec menace de recourir à l’armée à la moindre contestation de ces pratiques moyenâgeuses.

Depuis que l’opposition a déclaré qu’elle ne boycottera pas les élections locales, le régime cinquantenaire, dans sa folie de conservation du pouvoir, a décidé de verrouiller le processus. Bien avant même le début de ces opérations de révision, des informations indiquaient que des manœuvres se faisaient en coulisses pour empêcher le maximum d’électeurs favorables à l’opposition de se faire enregistrer sur les listes électorales. Les partis d’opposition qui n’avaient pas pris part aux dernières élections législatives ont effectivement appelé leurs militants et sympathisants à aller se faire enrôler. C’est ainsi qu’on a vu du monde dans les Centres de recensement et de vote (CRV) les quatre jours que se sont déroulées ces opérations sur le territoire. Mais le régime de Faure Gnassingbé, de son côté, a mis en branle son plan sulfureux. Et ce qui devait arriver, arriva dans ces centres, avec la désolation qu’on connaît au niveau des populations qui ont consenti d’énormes sacrifices, laissant leurs occupations quotidiennes pour se faire enregistrer.

Comme l’a prévu le régime, les graves dysfonctionnements observés dans les CRV tout au long de ce recensement sont créés exprès pour empêcher les gens de se faire massivement enregistrer. Et c’est regrettable pour un Etat qui se dit Etat de droit et de démocratie. Des machines qui tombaient régulièrement en panne, lenteur dans l’enregistrement des électeurs, bref, des kits qui fonctionnaient comme si on les avait programmés pour ce faire. Les électeurs ont passé de longues heures dans les files d’attente, parfois pour retourner chez eux bredouilles.

« 8h35, arrivé. 9e dans la file. 11h44, accès à la salle. 11h47, formulaire en main. 12h13, machine plantée. 12h57, un agent me fait passer dans une autre salle, honteusement, je passe devant des gens en attente. 13h15, on me ramène dans la première salle. 13h43, j’ai ma carte. Ici, c’est vraiment Togo », c’est le calvaire vécu, le samedi 18 mai dernier, par Prof David Dosseh, premier porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTD). Comme lui, beaucoup d’autres électeurs ont subi les mêmes travers lorsqu’ils se sont rendus dans les CRV pour s’inscrire sur les listes électorales.

A l’unanimité, l’opposition dénonce le démarrage tardif des opérations dans plusieurs centres, surtout le premier jour, la lenteur des appareils et du système de transmission des données, des difficultés d’impression des cartes d’électeurs, le refus d’enrôlement sur la base des cartes d’électeur antérieures à 2018 et la suppression de certains CRV par manque de kits, avec pour conséquence le parcours de plusieurs kilomètres par les populations pour se faire recenser.

Parcourir des kilomètres pour se faire recenser

A en croire un responsable d’une Commission électorale locale indépendante (CELI) rencontré à Lomé, en 2018, beaucoup d’électeurs se sont fait recenser. C’est pourquoi la Commission électorale nationale indépendante (CENI) a jugé bon de fermer certains centres. Cet argument ne tient pas la route, surtout du moment où on sait que, déjà au premier jour, les populations ont pris d’assaut les CRV et manifesté leur désir de se faire recenser. Cela n’a pas amené l’institution en charge d’organiser et de superviser les élections au Togo à rectifier le tir et rouvrir ces centres.

La suppression des centres a beaucoup embêté les populations, obligées de faire des kilomètres, quitter une localité pour une autre, avant de se faire enregistrer. Des gens ont parcouru plus d’une dizaine de kilomètres, à en croire les informations recueillies de l’intérieur du pays.

La complicité de certains OPS

Dans certains CRV, les Opérateurs de saisie se sont comportés comme des chevilles ouvrières de la dictature qui tente de se maintenir au pouvoir. C’est ainsi qu’on demandait aux femmes ayant des enfants, de montrer leur certificat de mariage avant de se faire enrôler sur la liste. Or ces dispositions ne se trouvent nulle part dans le Code électoral. Même ceux qui ont des cartes d’identité ayant expiré ne sont pas autorisés à s’inscrire sur la liste. Certains OPS n’hésitaient pas à déclarer qu’ils ont reçu des consignes strictes. Pis, ces comportement d’un autre âge ont fait l’affaire de certains représentants des chefs cantons qui ont rançonné les populations.

Des représentants des chefs canton qui demandent de l’argent avant de témoigner…

Des informations persistantes, venues de certaines localités font état de rançonnement des populations par des représentants des chefs canton qui exigaient de l’argent avant de témoigner pour ceux qui n’ont aucune pièce d’identité. Une situation déplorée par les populations qui n’ont pas hésité à la crier à ceux qui voulaient les entendre.

Indignées par cette pagaille organisée par la CENI et le gouvernement, la Coalition de l’opposition et l’Alliance nationale pour le changement (ANC) ont interpellé le ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et des Collectivités locales, Payadowa Boukpessi, pour la prorogation du délai du recensement. Mais la CENI, à travers un communiqué rendu public samedi dernier, n’a prorogé ces opérations que de 24 heures. Ce qui a été jugé insuffisant, vu l’affluence dans les CRV dimanche dernier.

D’aucuns ont cru dès l’annonce de la date des élections locales que la démocratie allait pointer son nez au Togo. Mais c’est mal connaître le régime de Faure Gnassingbé très hostile aux principes qui régissent cette démocratie. Comme les élections législatives, les méthodes d’un autre siècle sont reconduites dans le cadre des locales, même si c’est à quelques différences près. La volonté d’empêcher un maximum de gens de se faire inscrire s’est clairement affichée au cours de ce recensement.

Les vieilles méthodes, visiblement, ne changeront pas. Le processus devant conduire aux élections locales est déjà verrouillé. Le pouvoir à tout prix a rendu ce régime complètement fermé au bon sens. Et comme ne cessent de le répéter des observateurs, et surtout la société civile et les partis de l’opposition, il appartient au peuple togolais de reprendre sa souveraineté.



Togo  - Voici le Conseil des ministres du lundi 17 juin 2019 iciLome - [6/18/2019]

Le gouvernement s'est réuni en Conseil des ministres ce lundi 17 juin 2019. Voici le communiqué ayant sanctionné les travaux.


Togo  - Revue de presse du lundi 17 juin 2019 iciLome - [6/17/2019]

A la Une : les élections des conseillers municipaux du 30 juin 2019 et toutes les activités autour


Togo  - Jean-Pierre Fabre au peuple togolais : « Notre lutte commune approche de son terme, elle doit aboutir d’ici à 2020 » iciLome - [6/17/2019]

La campagne pour les élections locales du 30 juin prochain a démarré depuis vendredi dernier. Dans un message adressé à la nation, Jean-Pierre Fabre de l'Alliance Nationale pour le Changement (ANC) invite les Togolais à prendre leur destin en main. L'ex-chef de fille de l'opposition qui se dit "champion de l’unité de l’opposition" togolaise, estime qu'il a "consenti les plus lourds sacrifices" quand il était dans la C14. Pour ces élections locales, l'homme exhorte les Togolais à voter massivement les listes ANC. Lecture!


Togo  - Fo-doh Laba : « Au départ l’objectif était l’Europe, mais après il y a eu des contingences…» iciLome - [6/17/2019]

Al-Aïn FC. C’est l’actuel club de l’attaquant togolais Fo-doh Laba. Et ce, depuis la semaine dernière. L’international togolais donne les raisons pour lesquelles il a choisi ce club émirati.


Togo  - Assassinat des jeunes filles à Hédzranawoé : Des Ibos lynchés iciLome - [6/17/2019]

Encore des ressortissants nigérians, notamment Ibos au cœur d'une intrigue à Hédzranawoé à Lomé. Ce matin, cinq (05) de ces ressortissants ont été sérieusement lynchés par des jeunes du quartiers Ces Ibos sont présumés auteurs de meurtres sur 3 jeunes filles togolaises. Les jeunes du quartier ont voulu rendre justice à leurs sœurs, mais la police est intervenue à temps pour les sauver.


Togo  - Tentative d’évasion à la prison civile de Vogan : Deux gardes pénitentiaires blessés iciLome - [6/17/2019]

Visiblement, les détenus, dans les maisons d’arrêt au Togo, deviennent de plus inspirés, avec des plans d’évasion. Quelques jours seulement après la prison civile de Tsévié, c’est celle de Vogan (ville située à 57 kilomètres au Nord-Est de Lomé) de connaître le phénomène.


Togo  - Pascal Adoko: 'Le gouvernement n'accorde aucune importance aux locales' iciLome - [6/17/2019]

Le Secrétaire général adjoint de la Convention Démocratique des Peuples Africains (CDPA) n'apprécie pas la manière dont le gouvernement togolais organise les prochaines élections locales.


Togo  - Le SYNBANK durcit le ton et lance 72h de grève iciLome - [6/17/2019]

Contre le non-respect des dispositions de l’article 45 par le Conseil d’administration NSIA IARDT et NSIA Vie qui traine depuis son installation au Togo et un défaut de permis de travail, le Syndicat des employés et cadre de banques, des établissements financiers et des assurances du Togo (SYNBANK) projette une grève de 72h reconductible à compter du mardi 25 juin prochain. Objectif, exiger le départ des deux directeurs généraux de NSIA IARDT et NSIA Vie, et la réintégration des 9 employés licenciés abusivement, avec dédommagements pour harcèlement moral équivalent à 60 mois de salaire brut.


Togo  - Municipales : Les têtes de liste se retrouvent à la CENI demain iciLome - [6/17/2019]

La campagne électorale pour le compte des élections municipales a débuté vendredi dernier, sans les spécimens des bulletins de vote. Une situation que les candidats à ces élections ont vivement critiqué, mais que la Commission électorale nationale indépendante (CENI) n’a pu corriger avant cette étape du processus.


Togo  - Des millions pour la presse internationale...la presse locale se meurt Lalternative-togo.com - [6/17/2019]

Honoré Blao ne dirige plus la Maison de la presse. Son contrat est fini et au terme de six (06) mois d’intérim, il a déposé la clé. L’institution est dans un état de délabrement. Pendant ce temps, le régime paie à coup de millions des pages dans le journal « Jeune Afrique ».


Togo  - Journée de l’enfant africain célébrée par Compassion Internationale Togo et les CDE du Cluster AVE-AGOU AfreePress - [6/17/2019]

La Journée infranationale de l'enfant africain est célébrée chaque 16 juin dans le monde. Il s’agit d’une journée qui commémore le massacre des enfants de Soweto en 1976 par le régime de l’apartheid (Afrique du Sud).


Togo  - Retour sur les grands moments du forum Togo-UE : « L'UE est prête à intensifier son soutien au Togo », affirme Bruno Hanses AfreePress - [6/17/2019]

Le Premier ministre Komi Klassou a officiellement mis fin aux travaux du 1er forum Togo-UE. C'était vendredi 14 juin 2019 au cours d'une cérémonie de clôture solennelle en présence des membres du gouvernement et de nombreux invités de marque. M. Klassou, a saisi l'occasion pour donner rendez-vous aux participants pour la 2ème édition qui aura lieu l'année prochaine, a-t-il dit.


Togo  - Elections locales/Invalidations des listes « dérangeantes » : La Coalition Rénovée en sit-in pour réclamer sa liste dans le Yoto 2 iciLome - [6/17/2019]

La campagne électorale pour le compte des élections locales du 30 juin prochain a effectivement démarré ce 15 juin 2019. Les candidats se sont jetés dans l’arène pour la conquête des municipalités.


Togo  - Promotion du PND : Les contre-vérités de Faure Gnassingbé à Londres et sur BBC Lalternative-togo.com - [6/16/2019]

Lorsqu’une seule famille gère un pays depuis 52 ans, avec son lot de violations systématiques de droits de l’Homme, de restrictions des libertés, de refus manifeste de la démocratie, de grande corruption, d’élections truquées sur fond de massacres, d’impunité, il est très difficile de le vendre à l’extérieur, même si l’on a recours à des sorciers blancs comme Tony Blair, Dominique Strauss-Kahn, Carlos Lopez, etc. C’est le difficile exercice auquel Faure Gnassingbé et son bataclan se sont livrés à Londres.


Togo  - Qui sont ceux qui ont honte de se présenter aux élections locales sous l’identité de leur parti? Lalternative-togo.com - [6/16/2019]

« Nous savons ce que nous sommes quand nous voyons ce que nous avons fait ». Pierre DRIEU LA ROCHELLE, dans Le Chef, nous montre la réplique des peuples martyrisés. Ils allument la peur aux ventres des bourreaux. Les peuples s’éveillent avec le tranchant de leur conscience sans lire une admiration dans les yeux des tortionnaires qui leur ont longtemps courbé la tête. La souffrance est une école qui contraint les hommes qui portent ce fardeau à l’exigence de libération. Quand les lacérations des cœurs sont profondes, la mémoire récite d’elle-même la cruauté des événements sans omissions particulières.


Togo  - Sélom Klassou, en campagne déguisée dans Agoè Fraternité - [6/15/2019]

La semaine dernière, le Chef du gouvernement a inauguré deux centres de soins périphériques dans la préfecture d’Agoè-Nyvé. Depuis, la présence de Sélom Klassou dans cette localité, à quelques jours de l’ouverture officielle des campagnes pour les élections communales du 30 juin prochain, suscite des spéculations au sein de l’opinion.


Togo  - Revers de la médaille/« Armes de guerre » du président : Comprendre la supercherie LaManchette - [6/15/2019]

Très à l’aise au micro des médias étrangers au détriment des organes de presse nationaux pour lesquels qu’il n’a aucun égard, le chef de l’Etat togolais Faure Gnassingbé retrouve la BBC, une radio londonienne pour un entretien sur la situation sociopolitique au Togo. Un exercice qui s’est déroulé en marge de son rendez-vous d’affaires à Londres dans le cadre du PND, Plan national de développement. Mais comme toujours, la sortie médiatique du président suscite assez de polémiques, et beaucoup évoquent même un mensonge d’Etat.


Togo  - Locales 2019 : Me Apévon regrette que l'opposition y participe en rang dispersé iciLome - [6/15/2019]

Me Apévon des Forces Démocratiques pour la République (FDR) a regretté que le fait l'opposition togolaise participe à ces élections locales à rang dispersé.


Togo  - Elections locales : La liste EPD dans le Zio forme ses candidats - - [6/15/2019]

C’est la dernière ligne droite pour les élections locales du 30 juin dont la campagne s’ouvre aujourd’hui. Les partis engagés dans la course peaufinent les derniers réglages. Mais, avant de se lancer dans la bataille, il est judicieux d’outiller les candidats sur les enjeux de ce scrutin.


Togo  - Locales/FOSE 2019 : 8000 corps habillés pour sécuriser le processus iciLome - [6/15/2019]

Dans le but de sécuriser les élections municipales du 30 juin prochain, 4000 gendarmes et 4000 autres fonctionnaires de la police, tous éléments de la « Force Sécurité Election (FOSE) 2019 », seront déployés sur toute l’étendue du territoire togolais, afin de garantir la sécurité des personnes et des biens avant, pendant et après le scrutin.


Togo  - Locales 2019 : Me Dodji Apévon dénonce le « cafouillage » qui entoure le processus iciLome - [6/15/2019]

Devant la presse jeudi, les leaders de la Coalition des 14 ont dénoncé le cafouillage avec lequel le gouvernement togolais organise les prochaines élections locales.


Togo  - Godwin Tété dénonce trois pratiques du RPT/UNIR visant à bloquer l’avancée de la démocratie iciLome - [6/15/2019]

Dans un poste en date du 9 juin dernier, l’écrivain historien Godwin Tété dit dénoncer trois des pratiques arbitraires du parti au pouvoir qui bloquent l’avancée de la démocratie au Togo.


Togo  - La faillite d’un régime : Le visage des deux grands marchés de Lomé Lalternative-togo.com - [6/15/2019]

Lorsqu’un étranger arrive dans une maison, l’endroit par lequel il apprécie la propreté de son hôte, ce sont les toilettes. Il en est de même pour les marchés qui sont les lieux de tous les visiteurs nationaux comme étrangers. Les marchés, ce sont principalement les lieux de travail de nos femmes, nos sœurs, nos épouses et nos frères. Ces commerçants passent plus de temps en ces lieux que dans leurs maisons. La réputation du grand marché de Lomé en Afrique de l’Ouest et Centrale ne date pas d’aujourd’hui. Ce marché est également l’un des plus grands pourvoyeurs de recettes douanières et fiscales pour l’Etat. Pour des raisons de politique politicienne, certains Togolais fondamentalement méchants ou animés d’un esprit démoniaques se sont organisés pour incendier ce fleuron de l’économie togolaise.


Togo  - Polémique sur le choix du nouveau DTN : Le Col Guy Akpovy en rajoute au flou. Vers la reprise du processus ? Liberte hebdo - [6/15/2019]

Depuis quelques semaines, le monde du football togolais est secoué par l’affaire de choix du prochain Directeur technique national. Une polémique était née de la fuite, depuis le ministère des Sports, d’un courrier faisant état du choix de M. Tchanilé Tchakala comme nouveau DTN, alors même que le processus n’est manifestement pas arrivé à terme.


Togo  - Locales 2019 : « Nous n’avons aucune garantie, mais nous y allons quand même », dixit Mme Adjamagbo-Johnson iciLome - [6/14/2019]

Avez-vous une quelconque garantie quant à la crédibilité des élections locales qu'organise le gouvernement togolais ce 30 juin 2019 ? Hier lors d'une conférence de presse animée à Lomé, cette question a été posée aux leaders de la C14. Mais sans surprise, ils ont répondu par la négation.


Togo  - Campagne électorale : Innocent Kagbara appelle au patriotisme iciLome - [6/14/2019]

La campagne électorale s'ouvre aujourd'hui. Les candidats en lice pour ces élections municipales ont commencé depuis ce matin. Innocent Kagara, président du Parti démocratique panafricain (PDP), dans un message, appelle à la probité et au patriotisme.