Togo Afrique Monde
Sénégal  -

Des abus incontrôlés dans des écoles coraniques


Le Président Macky Sall devrait profiter de son second mandat pour protéger les enfants talibés

Des enfants connus sous le nom de « talibés » continuent d’être victimes d’abus graves et d’actes d’exploitation et de négligence d’une ampleur alarmante dans un grand nombre d’écoles coraniques du Sénégal, signalent Human Rights Watch et la Plateforme pour la promotion et la protection des droits humains (PPDH), une coalition sénégalaise d’organisations de défense des droits humains, dans un rapport conjointement publié aujourd’hui.

Ce rapport de 81 pages, intitulé « “Il y a une souffrance énorme” : Graves abus contre des enfants talibés au Sénégal, 2017-2018 », documente les décès de 16 enfants talibés sur cette période des suites de passages à tabac, d’actes de négligence ou d’une mise en danger par certains maîtres coraniques dans leurs écoles, appelées « daaras ». Le rapport documente également des abus perpétrés à l’encontre de talibés dans huit des 14 régions administratives du Sénégal, dont 61 cas de passages à tabac ou d’abus physiques ; 15 cas de viols, tentatives de viols ou abus sexuels ; 14 cas d’enfants séquestrés, attachés ou enchaînés dans des daaras ; et un recours généralisé à la mendicité forcée et à des actes de négligence.

Le Président Macky Sall, réélu en février 2019, devrait profiter de son second mandat pour prendre des mesures concrètes et de grande ampleur afin de protéger les dizaines de milliers d’enfants talibés qui vivent dans des daaras au Sénégal ne faisant toujours pas l’objet d’une réglementation, ont déclaré Human Rights Watch et la PPDH.

« Des enfants talibés traînent dans les rues, sont victimes d’exactions choquantes, et certains meurent des suites d’abus et d’actes de négligence », a affirmé Corinne Dufka, directrice adjointe de la division Afrique à Human Rights Watch. « Les autorités sénégalaises se disent engagées à protéger les enfants et à éliminer la mendicité forcée des enfants, alors pourquoi un si grand nombre de daaras dangereux ou caractérisés par l’exploitation ou d’autres abus continuent-ils d’opérer ? »

Human Rights Watch et la PPDH se sont rendus dans quatre régions du Sénégal en 2018 et 2019 et ont interrogé plus de 150 individus, en personne ou par téléphone, dont 88 talibés ou anciens talibés, 23 maîtres coraniques, et de nombreux travailleurs sociaux, experts de la protection de l’enfance et agents du gouvernement, entre autres. Les groupes ont observé et parlé avec des dizaines d’enfants talibés – dont un grand nombre n’avaient que cinq ans – qui mendiaient dans les rues de Dakar, Saint-Louis, Diourbel, Touba et Louga. Les chercheurs se sont rendus dans 22 daaras internats (pensions coraniques) et dans 13 centres d’accueil et refuges pour enfants, où ils ont trouvé de nombreux enfants talibés fugueurs qui leur ont fait part des abus et de la mendicité forcée dont ils étaient victimes.

Ces abus se sont poursuivis en 2019. En février, un talibé de huit ans qui s’attardait une nuit à la gare routière de Saint-Louis – il aurait eu peur de rentrer à son daara car il n’avait pas réussi à atteindre le quota de mendicité requis par son maître coranique – a été agressé sexuellement par un adolescent. En avril, un maître coranique a été arrêté à Mbour après le décès d’un enfant talibé qui aurait été le résultat d’un passage à tabac.

Bien que de nombreux maitres coraniques au Sénégal n'obligent pas les enfants à mendier et respectent leurs droits, d'autres continuent de les soumettre à des abus ou à la négligence.

Human Rights Watch estime à plus de 100 000 le nombre d’enfants talibés au Sénégal qui sont forcés par leurs maîtres coraniques – ou « marabouts » – à mendier chaque jour pour ramener de l’argent, de la nourriture, du riz ou du sucre. Un grand nombre de ces maîtres coraniques fixent un quota de mendicité, qu’ils font respecter en recourant à des passages à tabac souvent sévères.

En tout, 63 des 88 talibés interrogés pour les besoins de ce rapport ont déclaré que leur maître coranique les forçait à mendier jusqu’à ce qu’ils aient réuni une somme allant de 100 à 1 250 francs CFA (0,20-2,20 dollars US) par jour. Human Rights Watch et la PPDH ont observé des cicatrices ou des blessures sur les corps de plusieurs enfants qui avaient signalé des abus.

« Je n’aimais pas le daara parce qu’on nous frappait tout le temps – si on ne mémorisait pas les versets du Coran ou si on ne rapportait pas d’argent », a déclaré un talibé de neuf ans qui s’était enfui de son daara à Dakar en 2018 pour échapper à la violence. « Au daara, on se fait battre jusqu’à ce qu’on croie mourir. »

Des enfants ont signalé avoir été attachés, enchaînés ou séquestrés dans des daaras, dans des salles comparables à des cellules, parfois pendant des semaines voire des mois, en guise de punition. « Si on essayait de s’enfuir, le marabout nous entravait les jambes avec une chaîne pour qu’on ne puisse plus bouger », a expliqué un talibé de 13 ans qui s’était enfui d’un daara dans la région de Diourbel. Des travailleurs sociaux et des agents du gouvernement ont raconté avoir aidé des enfants qui avaient fugué d’un daara alors qu’ils avaient encore des chaînes aux pieds. La majorité de ces cas se sont déroulés dans les régions de Diourbel et de Saint-Louis.

Des cas d’abus sexuels et de viols de garçons et de filles talibés par leurs maîtres coraniques ou leurs assistants – les « grands talibés » – ont été documentés dans les régions de Dakar, Saint-Louis, Diourbel, Kaolack et Fatick. Un garçon d’une quinzaine d’années qui s’était enfui de son daara dans la région de Diourbel a expliqué qu’il avait assisté à des abus sexuels perpétrés par des grands talibés à l’encontre d’enfants plus jeunes. « S’ils refusaient, les grands talibés les tapaient. Les victimes avaient environ 11 ans », a-t-il déclaré.

Un grand nombre des enfants observés dans les rues et dans les 22 daaras visités souffraient visiblement d’infections ou de maladies mais n’avaient pas reçu de soins médicaux. Parmi les daaras visités, 13 ne donnaient que peu voire pas de nourriture aux enfants; beaucoup hébergeaient les enfants dans des bâtiments délabrés, sordides ou à l’abandon– souvent sans latrines en bon état de fonctionnement, sans savon ou sans moustiquaires pour protéger les enfants du paludisme.

Certains daaras sont si mal construits et contrôlés que les enfants y courent un risque plus élevé d’être blessés ou de périr dans un incendie. Le rapport documente ainsi des incendies qui se sont déclarés dans quatre daaras en 2017 et 2018 ; lors de trois d’entre eux, des enfants ont été blessés ou sont morts après avoir été pris au piège à l’intérieur du bâtiment, leur maître coranique étant absent des lieux.

Les groupes ont également constaté l’existence d’une traite des personnes et de dangers liés à la migration des talibés, notamment le transport illicite de groupes d’enfants talibés d’une région à une autre ou d’un pays à un autre, l’abandon de talibés dans des villes éloignées, et le cas d’enfants qui finissent dans la rue après avoir fui une situation violente. Certains parents perpétuent ces pratiques en renvoyant plusieurs fois leur enfant dans un daara caractérisé par des abus.

Le Sénégal dispose de législations nationales solides interdisant les abus à l’encontre des enfants, la mise en danger et la traite des personnes, mais les mesures prises pour protéger les talibés et poursuivre en justice les auteurs d’abus ont été limitées. Un prochain rapport de Human Rights Watch permettra d’évaluer les mesures prises par le Sénégal en matière politique, judiciaire et de programmation en 2017 et 2018 pour venir à bout de la mendicité forcée des enfants, des conditions de vie dangereuses et d’autres abus perpétrés dans les daaras – en proposant au gouvernement une « feuille de route » pour protéger les enfants talibés et engendrer un changement durable.

À l’approche de la Journée internationale de l’enfant africain, qui sera célébrée le 16 juin, le gouvernement sénégalais devrait de toute urgence prendre des mesures pour protéger les enfants talibés des abus et de la mendicité forcée, traduire en justice les auteurs de ces actes, et inspecter et réglementer les daaras, ont déclaré Human Rights Watch et la PPDH. Le gouvernement devrait également renforcer les capacités des services régionaux de protection de l’enfance et tenir un financement à la disposition des daaras qui accordent la priorité à l’éducation des enfants et respectent leurs droits.

« Avec son nouveau mandat, le Président Sall a la possibilité d’engendrer un impact durable sur la vie de milliers d’enfants en protégeant les talibés contre l'exploitation et en mettant un terme aux abus perpétrés dans certains soi-disant daaras », a précisé Mamadou Wane, coordinateur de la PPDH. « Les énormes souffrances subies par les enfants dans ces pseudo-daaras doivent cesser. »


Guinée  - MJEJ – Kindia: le ministre de la jeunesse visite une ferme avicole en vue d'agrandir ses capacités pour l'emploi des jeunes AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

C'est dans la perspective de sceller un partenariat avec son département que le Ministre de la Jeunesse et de l'Emploi des Jeunes Mouctar DIALLO a visité ce dimanche, 21 juillet 2019, la ferme avicole couvoir "EILA", située dans le district de Koliagbé, dans la préfecture de Kindia.


Gabon  - Examens de fin d’année: le taux de réussite encourageant AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

Sur présentation du Ministre, le Conseil des Ministres a pris acte des résultats des examens de fin d’année qui ont donné les résultats suivants :


Gabon  - Communiqué final du conseil des ministres du Gabon du 18 juillet 2019 AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

Le jeudi 18 juillet 2019, sous la haute Présidence de Son Excellence Ali BONGO ONDIMBA, Président de la République, Chef de l’Etat, le Conseil des Ministres s’est réuni dès 10 heures, dans la salle habituelle au Palais de la Présidence de la République.


Zimbabwe  - Plus du tiers des ménages ruraux sont en insécurité alimentaire, selon le PAM AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

Plus du tiers des ménages en milieu rural sont actuellement en insécurité alimentaire au Zimbabwe, a annoncé vendredi le Programme alimentaire mondial (PAM). Selon une étude du Comité d’évaluation sur la vulnérabilité au Zimbabwe (ZimVAC), environ 38% des ménages ruraux, - soit plus de 3,5 millions de personnes sur une population totale de 14,5 millions d’habitants - sont actuellement en situation d’insécurité alimentaire.


Afrique de l'Ouest  - Le Niger garantie de façon effective la Protection de l’Enfant AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

Le Conseil des Ministres a examiné et adopté le projet de décret portant création, attributions, composition et fonctionnement des Comités de Protection de l’Enfant.


Niger  - Communiqué du Conseil des Ministres du vendredi 19 Juillet 2019 AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 19 juillet 2019, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la République, Président du Conseil des Ministres. Après examen des points inscrits à son ordre du jour, le Conseil a pris les décisions suivantes:


République Centrafricaine  - Le président de la république lance la campagne de prévention contre l’incitation à la haine et à la violence AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

La salle du Palais de la CEMAC a servi de cadre à la cérémonie du lancement de la campagne pour la prévention de l’incitation à la haine et à la violence sous la présidence du Président de la République, Son Excellence Pr Faustin Archange TOUADERA et en présence des hautes autorités du pays.


Côte D'Ivoire  - Ps Gouv-Touba/ Accès de 1500 âmes à l’eau potable: Moussa Sanogo inaugure le château de Kamassela AFRICAHOTNEWS.COM - [7/22/2019]

Le volet accès à l’eau potable en milieu rural du Programme social du gouvernement se renforce. Après le lancement du projet de réparation, de réhabilitation et de maintenance des 21.000 pompes à motricité humaine, le gouvernement investit le milieu semi-urbain avec l’inauguration éclatée de 21 châteaux d’eau d’un coût de 20 milliards de F Cfa.


Burkina-Faso  - Ouagadougou: coupure d’électricité dans plusieurs secteurs ce samedi AFRICAHOTNEWS.COM - [7/20/2019]

En raison de travaux d’entretien périodiques programmés sur le Réseau National Interconnecté (RNI), la SONABEL informe son aimable clientèle que la fourniture d’électricité sera temporairement suspendue dans les zones ci-dessous:


Bénin  - Conférence des Ministres de la culture des pays membres de la CEDEAO: le retour des biens culturels africains à leurs pays d’origine à l’ordre du jour AFRICAHOTNEWS.COM - [7/20/2019]

La conférence des ministres de la culture des pays membres de la Communauté Économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) s’est déroulée à la salle Madiba de l’hôtel Golden Tulip Le Diplomate à Cotonou.


Guinée  - MTP-Routes communautaires: réception de travaux provisoires AFRICAHOTNEWS.COM - [7/20/2019]

Une mission conjointe du Ministère des Travaux Publics composée des cadres de la Direction Régionale de Kindia, de la Direction Nationale des Routes Préfectorales et du Fonds d'Entretien Routier était ce 16 juillet 2019 à Kindia pour la réception provisoire des travaux d'entretien mécanisé de la route Moussayah-Sikhourou- RN1/Segueyah (73 Km) et la reconstruction de deux (2) ponts de 8ml/4.5 et de 10,5ml/2.5m.


Côte D'Ivoire  - Imagerie médicale Le CIRAD s’offre l’IRM 1,5 tesla, le bijou de l’analyse médicale AFRICAHOTNEWS.COM - [7/20/2019]

Le Centre d’investigations médicales et radiologie (CIRAD), sis aux 2 Plateaux 8ème tranche, a accueilli de nombreux professionnels de la santé, des assurances et bien d’autres personnes, venus assister à la cérémonie de présentation d’un outil de travail fraîchement acquis par la maison.


Inter  - Plus de 63.000 migrants ont reçu une aide au retour volontaire de l’OIM en 2018 AFRICAHOTNEWS.COM - [7/20/2019]

En 2018, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a aidé 63.316 migrants à rentrer chez eux, par le biais de ses programmes de retour volontaire et de réintégration.


Côte D'Ivoire  - Lutte contre la Pauvreté : La Ministre Mariatou Koné évoque les avancées du Swedd à New York AFRICAHOTNEWS.COM - [7/20/2019]

Répondant à l’invitation du Fonds des Nations Unies Pour la Populations (FNUAP), la Ministre Ivoirienne en charge de la Lutte contre la Pauvreté par ailleurs présidente en exercice du Comité Régional de Pilotage (CRP) du Projet SWEDD, Mariatou Koné, séjourne depuis lundi à New York pour une série d’activités.


Inter  - L'ONU et le monde célèbrent Nelson Mandela « défenseur mondial de la dignité et de l'égalité » AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

Nelson Mandela était un « extraordinaire défenseur mondial de la dignité et de l'égalité » a déclaré le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres dans son message marquant la Journée internationale qui honore l'icône de la campagne anti-apartheid, et le premier Président sud-africain élu démocratiquement.


Gabon  - L’ONG «The Gants Club» s’intéresse à l’écotourisme AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Julien Nkoghe Bekale, a reçu en audience ce jour une délégation De l’Organisation non gouvernementale The Giants Club conduite par son directeur exécutif, Oliver Poole. Y a pris part à la rencontre conduite par le ministre de la Forêt, de la Mer, de l'Environnement, chargé du Climat, Lee White. Au centre des échanges les stratégies de développement de l'écotourisme au Gabon.


République Centrafricaine  - La bibliothèque de la Faculté de droit de Bangui fait peau neuve AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

La cérémonie d’inauguration de la bibliothèque réhabilitée de la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l'Université de Bangui a eu lieu le 15 juillet en présence du Ministre de l’éducation supérieure Jean-Jacques Sanze, du Représentant spécial du Secrétaire général et chef de la MINUSCA Mankeur Ndiaye, du Représentant de la Cour pénale internationale (CPI) Mike Cole, ainsi que du Procureur spécial adjoint près la Cour pénale spéciale (CPS) Alain Ouaby Bekai.


Mali  - L’Algérie et le Mali condamnent "l’atteinte au drapeau malien" survenue à Kidal AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

Extrait du communiqué de presse Mali- Algérie, le 17 juillet 2019:


Burkina-Faso  - Décès à l’unité anti drogue: Roch Marc Kabore réagit AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

A l’issue de la cérémonie officielle de sortie de promotion à l’Académie de Police ce jeudi matin, le président du Faso a réagi à l’affaire des 11 personnes décédées dans la nuit du 14 au 1 5 juillet dernier suite à leur garde-à-vue dans les locaux de 1’ Unité anti-drogue de la police nationale à Ouagadougou.


Côte D'Ivoire  - Visite dans les rédactions: Sidi Touré échange avec les journalistes de la Radio Treichville AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

La Radio Treichville sise à la Sopim, crée le 23 décembre 2003 par le Ministre M. François Albert AMICHIA, Maire de cette commune, a reçu ce jeudi 18 juillet 2019, la visite du Ministre de la Communication et des Médias.


Bénin  - Autonomisation économique: le PAEF-PG redonne vie aux groupements féminins AFRICAHOTNEWS.COM - [7/19/2019]

Le PAEF-PG est un projet entièrement financé par le Gouvernement béninois pour un montant de huit milliards francs CFA sur une période de 5 ans. De 2017 à 2018, environ 2,5 milliards de FCFA ont été déjà débloqué par le Gouvernement pour équiper plus de 850 groupements de femmes à travers toute le pays.


République Centrafricaine  - Le Représentant Spécial souligne que la fin de la crise passe par le dialogue AFRICAHOTNEWS.COM - [7/18/2019]

Le Représentant spécial du Secrétaire général des Nations unies en République centrafricaine, Mankeur Ndiaye, a rappelé mercredi en conférence de presse à Bangui, l’importance du dialogue dans la résolution définitive de la crise dans le pays, appelant la population à soutenir l’Accord politique pour la paix et la réconciliation (APPR-RCA). « Alors que des Centrafricaines et des Centrafricains se montrent critiques à cause du comportement des groupes armés signataires, j’appelle à ne pas céder au découragement et à soutenir cet Accord et sa mise en œuvre », a affirmé le Représentant spécial.


Bénin  - Décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission de la CEDEAO AFRICAHOTNEWS.COM - [7/18/2019]

Le Président de la Commission de la CEDEAO, Son Excellence Jean Claude Kassi BROU a le profond regret d’annoncer le décès subit de Son Excellence Marcel Alain De SOUZA, Ancien Président de la Commission de la CEDEAO, le 17 juillet 2019 à Paris en France.


Niger  - Maradi/Cour d’assises: 30 affaires inscrites avec une hausse des crimes de sang AFRICAHOTNEWS.COM - [7/18/2019]

Pour le compte de l’année 2019, la première session de la cour d’assises de Maradi s’est ouverte le mardi dernier. Les juges devront trancher sur une trentaine d’affaires.


Burkina-Faso  - Lancement de la campagne de reforestation 2019: déclaration du ministre en charge de l’Environnement AFRICAHOTNEWS.COM - [7/18/2019]

Comme chaque année, à l’orée de l’hivernage, s’annoncent les opérations de reforestation dans notre pays.


Côte D'Ivoire  - Election à la Présidence de L’UNJCI: le Ministre Sidi Touré échange avec les candidats AFRICAHOTNEWS.COM - [7/18/2019]

En prélude au 10e congrès de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), prévu se tenir le 22 juillet 2019, le Ministre de la Communication et des Médias, a reçu le mardi 16 juillet 2019 à son cabinet, les trois candidats à la Présidence de cette faitière.