Togo Afrique Monde
Togo  -

Sélom Klassou, en campagne déguisée dans Agoè


La semaine dernière, le Chef du gouvernement a inauguré deux centres de soins périphériques dans la préfecture d’Agoè-Nyvé. Depuis, la présence de Sélom Klassou dans cette localité, à quelques jours de l’ouverture officielle des campagnes pour les élections communales du 30 juin prochain, suscite des spéculations au sein de l’opinion.

Le Mardi 04 juin dernier, Komi Sélom Klassou a présidé l’inauguration des centres médico-sociaux de Légbassito et de Vakpossito, dans la région Maritime. Les deux infrastructures, entièrement financées par le Programme d’appui aux populations vulnérables (PAPV), sont destinées à assurer des soins de qualité aux populations de ces cantons. Les deux centres sont composés de bâtiments centraux, de locaux destinés aux séances de vaccination, de sensibilisation et de formation, ou encore de forages photovoltaïques. Pour plusieurs observateurs de la scène politique nationale, ce déplacement du Premier ministre est tout sauf anodin.

Tentative de conquête de l’électorat d’Agoè-Nyvè…

Nous sommes en 2016 quand le pouvoir, dans l’optique d’en faire un contre poids electoral de Lomé Commune, a élevé Agoè en préfecture (plusieurs barons du parti au pouvoir habitent dans le milieu), avec la réalisation de plusieurs infrastructures et un changement de visage indéniable. Mais seulement voilà, depuis le 19 août 2017, date de la relance des manifestations pour l’alternance par le Parti national Panafricain (PNP) cette préfecture a été l’un des épicentres de la véhémente contestation du pouvoir de Faure Gnassingbé. Pendant plus de 18 mois, les populations et plus particulièrement celles de cette préfecture ont été harcelées avec des descentes régulières des hommes en treillis, de nuit comme de jour. En fait, le pouvoir cinquantenaire avait mis en place un système de répressions morale et physique. Au cours de la répression aveugle de la soldatesque, plusieurs personnes ont été blessées et d’autres envoyées en prison sans aucune forme de procès. Certains n’ont eu la vie sauve qu’en se réfugiant dans les pays voisins.

En fait, derrière l’image d’une préfecture moderne que le gouvernement présente, Agoè-Nyvè manque cruellement d’infrastructures de base notamment des écoles, des centres de santé et même d’adduction d’eau potable.

Ainsi, après le simulacre des législatives du 20 décembre 2018, le pouvoir tente de conquérir un électorat qui l’a vomi. Pour ce faire, on cherche à s’appuyer sur la réalisation d’infrastructures sociales dont les populations ont besoin. « Si Klassou trouve nécessaire de se déplacer pour aller inaugurer ces CMS qui setrouve être un besoin vital pour les populations d’Agoè, c’est parce qu’il veut surfer sur l’électorat Ewe dans cette commune, lui-même étant Ewe. Or, Unir sait que Agoe lui a depuis et plus totalement échappé dès le 19 Août 2017. Le comble est qu’à part les chefs traditionnels qui lui feront une allégeance de face, tous ses frères Ewe le considèrent comme un vendu », a dégainé un analyste très connu sur la scène politique. Une triste réalité s’expliquant surtout du modèle démocratique africain où le vote se fait beaucoup plus par affinité que sur la base d’un projet de société. A comprendre, les populations de cette préfecture ne sont qu’un faire-valoir pour le parti au pouvoir.

« C’est l’une des méthodes du régime togolais. A l’approche des élections, on lance une série d’inaugurations pour berner les populations. Mais aujourd’hui, les gens doivent comprendre que les populations ont tout compris. Ce procédé ne marche plus. Le Premier ministre est tombé très bas», a affirmé un autre observateur.

La peur des élections locales…

Acculé par plusieurs partenaires financiers et techniques, pour l’organisation de ces élections communales, le pouvoir montre des signes d’une peur sans précédente. En effet, outre certaines listes invalidées pour des raisons « fallacieuses », le pouvoir incarné par Faure Gnassingbé a usé des méthodes peu orthodoxes dans la constitution de ces listes en incorporant les présidents de CDQ ou de CVD dans les listes à coup de billet de banque sans oublier un découpage sur mesure. A en croire l’opposition le découpage électoral pour les élections communales est « scélérat », «tribaliste », « ethnique » et « remet en cause l’unité nationale». « Un découpage électoral en « faveur » du parti au pouvoir. Un nombre de sièges ou de bureaux de vote plus importants est accordé dans un pseudo fief où la fraude sera plus facile à organiser. C’est ce qu’on appelle le charcutage électoral. Le charcutage électoral trouve tout sens dans le découpage électoral », a expliqué un politologue.

Ainsi, selon certains observateurs, « si le pouvoir tente par des moyens détournés de conquérir des voies sur des terrains politiques qui lui sont hostiles et use du dilatoire, c’est parce qu’il est conscient qu’il peut perdre gros à un an des élections présidentielles de 2020 ».

« Quant aux élections, il n’en est pas question sous une dictature : elles ne sont pas un instrument efficace de changement politique…Elles ne sont que des plébiscites rigoureusement contrôlés pour faire entériner par le public des choix de candidats déjà tranchés par les despotes. Des dictateurs sous pression peuvent parfois accepter de nouvelles élections, mais en les truquant pour mettre en place leurs marionnettes civiles au gouvernement…Les dictateurs ne vont pas se permettre d’organiser des élections qui pourraient les chasser de leur trône », Gene Sharp, 2009, De la dictature à la démocratie, Paris : L’Harmattan (2003 première édition en anglais), p.27. Sans Commentaire !

Source : Fraternité No.317 du 12 juin 2019


Togo  - Fenêtre Sur l'Afrique du 20 Juillet 2019 Kanal K - [7/21/2019]


Togo  - La Voix du peuple du 19 juillet Kanal K - [7/20/2019]


Togo  - La foire « Village Evala » se poursuit à la Maison des jeunes de Kara AfreePress - [7/20/2019]

La 9e édition de la foire «Village Evala » bat son plein à Kara (420 km au nord du Lomé). Démarrée le 12 juillet dernier, cette foire placée sous le thème : « La formalisation, gage d’accès aux marchés institutionnels » est dédiée à la promotion des produits locaux.


Togo  - Oulimata Sarr souhaite « une masse critique de femmes députés » iciLome - [7/20/2019]

Si l’égalité entre les sexes occupe une bonne place dans les discours des autorités publiques, dans les faits il y a encore beaucoup de choses à faire au Togo. C’est ce qu’a souligné la directrice régionale Afrique d’ONU Femmes à la fin de sa visite dans le pays ce vendredi 19 juillet à Lomé.


Togo  - La CCIT, garante des PME-PMI iciLome - [7/20/2019]

La Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) met en place un fonds de garantie réservée aux Petites et moyennes entreprises (PME) et aux Petites et moyennes industries (PMI).


Togo  - Bientôt la fin du CFA Éco... l’autre supercherie ? Fraternité - [7/20/2019]

Encore quelques mois et les pays qui ont en partage le Franc CFA changeront de monnaie. En 2020, selon les projections, le Franc des colonies françaises d’Afrique sera remplacé par l’Eco, la nouvelle monnaie, avec une zone de couverture étendue à d’autres Etats de la Sous-région. Comme toujours, l’émission de cette nouvelle monnaie en gestation n’est pas sans susciter de débats.


Togo  - Corruption au Togo : Plus d’un Togolais sur deux pense que la présidence, les députés, le gouvernement, la police et les magistrats sont corrompus ! Liberte hebdo - [7/20/2019]

S’il s’était agi des conclusions d’une institution lambda, on en douterait. Mais lorsque c’est Transparency International (TI) qui publie les résultats de sondages sur le phénomène de la corruption, les partisans du régime cherchent à noyer les constats établis sur le Togo dans un ensemble, histoire de faire croire qu’ailleurs, c’est pareil. Mais l’homme doit-il chercher à s’identifier aux autres dans la médiocrité, ou doit-il viser l’excellence ? On peut se demander les critères qui ont faire dire au Millenium challenge corporation (MCC) que le Togo faisait des progrès en matière de lutte contre la corruption


Togo  - Médias : Isidore Kouwonou dénonce les conditions de travail dans certains organes de la place iciLome - [7/20/2019]

Le 1er juin dernier, il a été élu Secrétaire Général du Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT). Dans une interview accordée à nos confrères de la radio Pyramide FM, Isidore Kouwonou, puisque c'est de lui qu'on parle, évoque les premières semaines de son mandat. Le confrère revient également sur le récent communiqué du SYNJIT qui dénonce les conditions de travail dans certains organes de presse.


Togo  - La décentralisation à la peau dure au Togo iciLome - [7/20/2019]

Au Togo, les premières élections locales depuis 1987 ont eu lieu le 30 juin 2019. Après les résultats provisoires donnés par la Commission électorale nationale indépendantes (CENI), le 17 juillet dernier, la Cour suprême a proclamé les résultats définitifs.


Togo  - Vers un retour au calme dans la préfecture de l’Oti Sud iciLome - [7/20/2019]

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Yark Damehame accompagné de sa collègue de l’Action sociale, de la Promotion de la Femme et de l'alphabétisation, Tchabinandi KOLANI-YENTCHARE s’est rendu dans la préfecture de l’Oti Sud ce vendredi avec des dons aux populations victimes des affrontements entre les Tchokossi et Gangan.


Togo  - Portrait-robot des braqueurs : Yark et Massina ont à dire LaManchette - [7/20/2019]

Phénomène sans doute inquiétant depuis 2017, le braquage prend une allure vertigineuse dans la capitale togolaise, Lomé, et se répand progressivement dans les autres villes du pays avec mort d’homme. Pis, l’impuissance avérée ou prétendue des autorités sécuritaires du Togo face à l’ampleur du mal, conduit les populations togolaises à se perdre dans des hypothèses qui définissent le portrait-robot des braqueurs. Qui sont ces braqueurs ? D’où viennent-ils et où se procurent-ils les armes ?


Togo  - Braquages à Lomé : Le Far West continue Lalternative-togo.com - [7/20/2019]

Les populations de Lomé et des villes de l’intérieur doivent désormais intégrer le braquage dans leur quotidien. A cette allure, la capitale togolaise risque de détourner les villes connues africaines pour leur triste record en insécurité. En effet, il ne se passe de semaine où on ne signale un cas de braquage dans la capitale, une ville pourtant fortement militarisée. Le 9 juillet dernier, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile dont les services peinent à endiguer ces actes criminels, a dressé un triste bilan devant les médias.


Togo  - Editoral : Chant de croisade - - [7/20/2019]

Journalistes, employés de tous les organes de presse, unissez-vous ! L’appel est celui du Syndicat National des Journalistes Indépendants du Togo (SYNJIT) qui a fait peau neuve il y a de cela quelques mois et qui ne chôme pas du tout.


Togo  - Vidéo/Evala en pays Kabyè : L'ambiance dans les arènes iciLome - [7/20/2019]

Les luttes Evala en pays Kabyè se poursuivent et prennent fin ce samedi 20 juillet 2019.


Togo  - Le mariage précoce n’a pas disparu iciLome - [7/20/2019]

Au Togo, les résultats de la sixième enquête par grappe à indicateurs multiples (MICS-6) et de l’analyse du chevauchement des privations (MODA) ont été présentés le 17 juillet dernier par l’Institut national de la statistique et des études démographiques (INSEED). L’étude faite en 2017 indique que 30,4% de femmes entrent qu foyer avant 18 ans, l’âge minimum requis.


Togo  - Revue de presse du vendredi 19 juillet 2019 iciLome - [7/19/2019]

La Une des parutions de ce vendredi


Togo  - Robert Dussey : « La liberté religieuse est l’une des conquêtes les plus difficiles » iciLome - [7/19/2019]

Au cours de la conférence ministérielle sur la promotion de la liberté religieuse tenue à Washington, le ministre togolais en charge des Affaires étrangères, Prof Robert Dussey se prononçant sur le sujet est allé droit au but. Selon lui, le problème est plus qu’inquiétant et mérite d’être pris au sérieux.


Togo  - Elim CAN 2021 : Rencontre entre le maître et son disciple iciLome - [7/19/2019]

Claude Le Roy, le patron décrié et contesté des Eperviers, rencontrera au cours des éliminatoires (novembre 2019-novembre 2020) de la CAN 2021, son discipline, aujourd’hui coach des Harambee Stars.


Togo  - Santé : 16 médecins dermatologues pour 8 millions d’habitants iciLome - [7/19/2019]

Les statistiques sont ahurissantes. Au Togo, les problèmes de peau constituent le second motif de consultation. Malheureusement, le pays fait face à une pénurie de médecins dermatologues.


Togo  - Universités publiques : Une vingtaine de nouveaux professeurs agrégés iciLome - [7/19/2019]

Les Universités de Lomé et de Kara enregistrent dans leur corps enseignant de nouveaux professeurs agrégés à l’issue de la 42è session des Comités consultatifs interafricains (CCI) du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES) tenue du 7 au 17 juillet derniers.


Togo  - Les Togolais se prononcent sur l'annulation des votes dans les communes de Wawa 1 et de Zio 4 iciLome - [7/19/2019]

La Cour Suprême a proclamé mercredi, les résultats définitifs des élections locaux du 30 juin dernier. L'Union pour République (UNIR) largement en tête lors des résultats provisoires a perdu pour le moment 17 sièges et obtient 878 conseillers municipaux. L'ANC, la C14, l'UFC et certains partis politiques et listes des indépendants ont également vu leurs sièges diminuer. Et ce, à cause de l'annulation des votes dans les communes de Wawa 1 et de Zio 4 par la Chambre d'Administration de la Cour Suprême.


Togo  - CODITOGO contre le HCTE de Robert Dussey iciLome - [7/19/2019]

Le projet du gouvernement portant création du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HCTE) se heurte à des obstacles. Après la Communauté Togolaise en Suisse (CTS), la Diaspora Togolaise de Belgique (DTB), c’est au tour de la Diaspora Togolaise pour l'Alternance et la Démocratie (CODITOGO) de rejeter ce projet lancé le 2 juillet 2019 par le ministre Robert Dussey. Dans un communiqué rendu public, les responsables de la CODITOGO estiment que cette initiative du régime de Faure Gnassingbé est une « machination, une forfaiture, un piège ». Ils invitent tous les Togolais de l’Extérieur à rester « vigilants » pour ne pas prêter le flanc, ni octroyer un quelconque crédit à ce « prétendu HCTE ». Lecture !


Togo  - Un jeune homme blessé au cou dans un braquage hier jeudi iciLome - [7/19/2019]

D’après nos confrères du site d'information d’Atlanticinfos, un jeune homme aurait été braqué dans la nuit d’hier jeudi 18 juillet au quartier Kégué Zogbédji (Lomé) aux environs de 21 heures. Les malfrats seraient partis avec un sac contenant une somme de 200 000 F CFA et trois téléphones portables.


Togo  - Ligue 2 : Razak Boukari encore à l’infirmerie iciLome - [7/19/2019]

Abdoulrazak Boukari Fafadji, plus connu sous le nom de Razak Boukari, international togolais, va rater les préparatifs de pré-saison de la Berrichonne de Châteauroux classé 11è de la Ligue 2 française à l’issue de la saison 2018-2019.


Togo  - Elim CAN2021 : Du lourd pour les Éperviers iciLome - [7/19/2019]

La Confédération Africaine de Football (CAF) a effectué ce 18 juillet 2019 au Caire (Egypte), le tirage au sort des éliminatoires de la 33è édition de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2021), prévue pour se dérouler au Cameroun. Le Togo se retrouve dans le groupe de l’ Égypte, pays hôte de la CAN 2019.


Togo  - Taxe d’habitation au Togo, illustration de la problématique de « l’allergie citoyenne au bon sens » et ses causes iciLome - [7/19/2019]

Le 12 juillet 2019, le site internet republicoftogo.org, un canal d’information de la Présidence de la République, titrait « Fiscalité locale ; La taxe d’habitation fait son grand retour… ».