Sénégal

Trafic de bois: vers l'installation des brigades frontalières

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 1086 fois

Le trafic illégal de bois vers la Gambie est un fléau menaçant la survie des espèces en territoire sénégalais. Pour lutter contre le trafic, la direction des Eaux et forêts se propose d’installer des brigades le long de la frontière avec la Gambie, a annoncé le Colonel Papa Assane Ndiour, l’inspecteur régional des eaux et forêts de Tambacounda.

Le trafic touche surtout des espèces menacées, notamment le dimb et le venne, selon le Colonel Papa Assane Ndiour.

"Le directeur des eaux et forêts insiste beaucoup sur la surveillance ; il a demandé à toutes les régions frontalières de la Gambie de lui proposer des sites pour l’installation de brigades frontalières ", a déclaré M. Ndiour, sur la chaîne RTS 5.

" Nous avons proposé le site de Saré Yéli au niveau de l’arrondissement de Makacoulibantang et le site de Bantantinti au niveau de Nettéboulou ", a-t-il ajouté.

L’inspection régionale a eu droit à 20 agents sur les 400 agents des eaux et forêts recrutés, au niveau national, conformément à la promesse du président Macky Sall.

Outre, le directeur des Eaux et Forêts et le ministère de l’Environnement envisagent également renforcer l’armement -


L'AUTEUR
komiga W. (stagiaire)




Autres titres
Sénégal Lancement de la campagne nationale de promotion de la propreté
Sénégal Assainissement du cadre de Vie: vers l’exécution d’un Plan d’urgence d’améliorat

Sénégal Réaliser 370 hectares de plantations massives en 2016, l’ambition de Zigunchor
Sénégal Casamance : la forêt Yoro Foula a perdu plus d'un million d'arbres depuis 2010

Sénégal Des experts réfléchissent sur des stratégies d'adaptation au changement climatiq
Sénégal 200 maisons détruites par la houle à Dakar






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020