Politique
Cameroun

Un bras de fer entre le SDF et le pouvoir?

AFRICAHOTNEWS.COM

Commenter | Lu : 1970 fois

Entre le pouvoir et le Social democratic front (Sdf), principal parti de l’opposition, les relations sont loin d’être au beau fixe.

Le SDF, à travers le député Jean Michel Nintcheu qui projette une grande manifestation dans le cadre du fédéralisme le 04 mars prochain, n’a pas été autorisé. C’est le sous-préfet de Douala 5e qui a interdit la manifestation.

Au Cameroun, des analystes proches du parti au pouvoir pensent que, si la manifestation est interdite, c’est à cause de son caractère de fédéralisme voulu. Or, le gouvernement camerounais s’oppose à toute idée de fédéralisme dans son pays. Aussi, évoque-t-on les risques de trouble à l’ordre public lors de cette manifestation.

Au niveau du parti de l’opposition, cette interdiction sonne comme un recul en matière de liberté publique au Cameroun. Et donc, à l’interdiction, les organisateurs de la manifestation ne comptent pas fléchir.
Le parti de John Fru Ndi a ensuite réaffirmé sa-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020