Vous êtes sur la version Archive de iciLome.
Visitez la nouvelle version
Politique
Togo

Panique à bord !

iciLome

Commenter | Lu : 15369 fois

La situation que vivent les populations togolaise, que ce soit dans la capitale ou dans les villes de l’intérieur du pays, devient de plus en plus inquiétante. Tout indique que le Togolais n’est plus maître chez lui, surtout lorsqu’il doit commencer par courir à la vue d’un corps habillé.

Les populations dans les villes assiégées sont plus exposées aux exactions des hommes habillés et d’une milice qu’on peut facilement identifiée. Le président de l’ANC-Kozah, actuellement sous menace de mort dans la ville de Kara, ne dira pas le contraire.

Jeudi dernier, son bureau (Ndlr, il est clerc d’avocat) qui se trouve à Kara, a été fermé par des individus violents. Ces derniers ont inscrit sur les murs du bureau : « Bureau fermé, la mort. Quitte le quartier, Salo ».

Contacté par nos confrères du journal Le Correcteur, Passou Essowè raconte ses mésaventures : « Des milices m’avaient étranglé devant mon bureau sous prétexte que c’est moi qui organise les manifestations de l’opposition à Kara. J’ai porté plainte et on s’est transporté au Tribunal, mais le Procureur dit n’avoir pas retrouvé le procès-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2022