Politique
Togo

Présidentielle 2020 : « Santé du Peuple » propose une candidature unique neutre

iciLome

Commenter | Lu : 2381 fois

Pour ce qui paraît une stratégie, voire un plan B de l’opposition togolaise pour la présidentielle de 2020, le parti « Santé du peuple » rejoint la Coalition des 14 qui a récemment opté pour le choix d’une candidature unique. Dans cette même perspective, Dr Kouessan et les siens sont allés un peu plus loin en proposant aux opposants togolais de porter le choix sur un candidat unique apolitique ou neutre. Pourquoi un candidat unique apolitique en 2020 ?

Le parti politique « Santé du Peuple » est persuadé qu’il serait difficile aux opposants togolais de parvenir au simple choix d’un candidat unique qui représentera l’opposition à la présidentielle de 2020, eu égard aux divergences de vue et d’approche entre les partis.

Et, encore faut-il noter qu’il serait impossible qu’un regroupement ne comportant pas les principaux partis de l’opposition puisse venir à bout de ce régime. Ainsi « Santé du Peuple » propose le choix d’un candidat unique neutre, ne faisant partie d'aucune formation politique de l'opposition traditionnelle, tout en prenant soin d’établir un profil.

Il s’agira d’une personne « Jouissant d’une probité morale, ayant un riche carnet d’adresse, dont l’aménagement pour la cause défendue est connu, mais qui, publiquement, prend peu part au débat politique ». Dr Georges William Kouessan précise que le candidat doit être choisi dans les 5 mois au plus tard, en raison du fait qu’une élection comme la présidentielle de 2020 doit se préparer au moins 6 mois avant.

« Santé du Peuple » ajoute par ailleurs que cette personnalité qui aura la lourde tâche de porter le flambeau de toute l’opposition lors de la présidentielle de 2020 pourra être locale ou venue de la diaspora, et qu’il sera désignée et soutenue par tous les partis de la C14, ancienne formule et alliés.

Mais avant toute chose, les leaders de "Santé du Peuple" proposent qu’un travail de base soit effectué. Ils invitent à une participation active aux élections locales, ce qui permettrait selon eux de donner « une base à un développement harmonieux, de contrôler certaines communes et d’y limiter les velléités de fraudes du régime lors de la présidentielle de 2020 ».

Et ceci, à travers la mise en place d’une bonne vigilance électorale.

Nicolas





Autres titres
Togo Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres
Togo Jean-Pierre Fabre : « Je vais reconstruire le grand marché de Lomé que j’aurais

Togo FDR : L’union doit faire la force en 2020
Togo Inquiétantes incohérences à l'ANC: savent-ils vraiment ce qu'ils font?

Togo Jean-Pierre Fabre : « Je ne pourrai jamais imaginer que ça viendrait d’une collè
Togo Jean-Pierre Fabre "n’est pas rancunier"






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019