Politique
Togo

Kao Atcholi : « Plus question de se taire face à ces violations... »

iciLome

Commenter | Lu : 3673 fois

Devant la presse mardi à Lomé, les responsables du Mouvement des Forces Vives « Espérance pour le Togo », de l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO) et des Cadres musulmans du Togo (CMT) ont confirmé la tenue, le 1er juin prochain, de la marche pacifique silencieuse pour reconquérir la liberté de manifestation au Togo.

Pour Kao Atcholi de l’Association des victimes de torture au Togo (ASVITTO), il s'agira, au cours de cette manifestation pacifique, d'interpeller l'Etat au respect des droits et libertés de manifestation consacrés par la Constitution.

"Vous savez, la Constitution togolaise est là pour être respectée. Et celui qui doit être le garant du respect de cette Constitution est l'Etat togolais. Mais puisque l'Etat ne joue pas son rôle, sa partition, il est normal de l'interpeller afin qu'il sache qu'il est en train de violer constamment les droits des citoyens. Donc, il n'est pas question de se taire face à ces violations", a-t-il souligné.

Le défenseur des droits de l'Homme invite les Togolais à prendre part massivement à cette marche pacifique et silencieuse qui aura lieu ce 1er juin à Lomé.









Autres titres
Togo Opposition togolaise: La Nature…toujours dans ses œuvres
Togo Jean-Pierre Fabre : « Je vais reconstruire le grand marché de Lomé que j’aurais

Togo FDR : L’union doit faire la force en 2020
Togo Inquiétantes incohérences à l'ANC: savent-ils vraiment ce qu'ils font?

Togo Jean-Pierre Fabre : « Je ne pourrai jamais imaginer que ça viendrait d’une collè
Togo Jean-Pierre Fabre "n’est pas rancunier"






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019