Politique
Togo

Boukpéssi : « Ce n’est pas parce que X n’est plus dans UNIR qu’on invalide sa liste »

iciLome

Commenter | Lu : 3721 fois

Ce n’est pas parce que l’ancien directeur du cabinet du chef de l’Etat, Pascal Bodjona n'est plus aujourd'hui dans le parti au pouvoir que sa liste comptant pour les élections locales a été invalidée. ‘Ensemble pour le Togo’ (E-Togo) est une ONG apolitique, donc n’a pas le droit de présenter des candidats. C’est ce qu’on retient de l’intervention du ministre en charge de l’Administration territoriale sur radio Victoire FM à propos du débat que suscite l’invalidation de la liste en question.

A en croire Payadowa Boukpessi, l’invalidation de liste ne concerne pas que "Ensemble pour le Togo" de Pascal Bodjona. Beaucoup de listes du parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR) ont également été invalidées, a-t-il souligné, avant d’indiquer que cette prérogative est du ressort de la Cour suprême.

« Ce n’est pas parce que X n’est plus dans UNIR qu’on invalide sa liste. C’est la cour suprême qui le fait. Nous n’allons pas apprendre à cette cour ses droits. J’ai entendu des commentaires. Mais non, la CENI fait ses observations et la Cour suprême est suprême », s’est plaint le ministre Boukpéssi.

Et de poursuivre : « Je ne me permettrai pas de commenter les décisions de la justice, encore moins de la Cour suprême, mais j’ai confiance en cette cour ».

Pour lui, E-Togo est une ONG apolitiq-











Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020