Société
Togo

Le mariage précoce n’a pas disparu

iciLome

Commenter | Lu : 1255 fois

Au Togo, les résultats de la sixième enquête par grappe à indicateurs multiples (MICS-6) et de l’analyse du chevauchement des privations (MODA) ont été présentés le 17 juillet dernier par l’Institut national de la statistique et des études démographiques (INSEED). L’étude faite en 2017 indique que 30,4% de femmes entrent qu foyer avant 18 ans, l’âge minimum requis.

L’échantillon MICS 2017 a été effectué du 10 juillet au 24 octobre 2017 dans les 5 régions administratives du Togo, avec le soutien de l’Unicef. Les résultats indiquent que 6,4% des femmes âgées de 20 à 24 ans étaient mariées pour la première fois avant l’âge de 15 ans, 24% des femmes mariées âgées de 20 à 24 ans étaient mariées pour la première fois avant l’âge de 18 ans. Le bilan global montre que 30,4% de femmes entrent au foyer avant l’âge de 18 ans.

A l’instar de nombreux pays de l’Afrique subsaharienne, le mariage précoce demeure encore une réalité au Togo, malgré les efforts du gouvernement et de ses partenaires financiers.

En 2018, une enquête réalisée par Women in Law and Development in Africa (WiLDAF-Togo), dans le cadre du programme « Lutter contre les mariages précoces par l’autonomisatio-






Autres titres
Togo Assurance maladie : L’INAM se rappelle les professionnels des médias
Togo Choisir la France dans le secteur du transport maritime avec CMA CGM

Togo Réduction des droits de douane pour l’importation de véhicules en 2020
Togo Pénurie de sang : La problématique débattue à l’Université de Kara

Togo Renforcement du système éducatif : 6 écoles nationales d’instituteurs désormais
Togo Non-respect du protocole d'accord entre gouvernement et CSET : Les enseignants m






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2020