Faits divers
Togo

Attention ! Les braqueurs opèrent aussi en douceur

iciLome

3 Commentaires | Lu : 4300 fois

Le 9 juillet dernier, le ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, Yark Damehame, dressait le bilan sur la situation sécuritaire du pays, comptant pour le premier semestre de l’année 2019. Au total 66 assassinats, 48 cambriolages, 45 braquages et 31 vols à main armée ont été dénombrés. Des chiffres qui donnent de la sueur froide.

De source officielle, ces braqueurs opèrent souvent avec des motos sans plaque d’immatriculation ou d’immatriculations étrangères. Ils filent leurs cibles qu’ils parviennent à maîtriser tranquillement, puis s’emparent du butin avant l’arrivée des forces de sécurité.

Par ailleurs, des témoignages qui nous reviennent sans cesse, montrent que ces individus sans foi ni loi ont d’autres modes opératoires. Ils circulent également à bord des « taxis ». Le passager une fois monté, se retrouve dans un guêpier.

« Le 12 juillet passé, j'ai pris un taxi devant BANK OF AFRICA (l'agence de Baguida). À peine 500m parcourus, le chauffeur et les autres occupants m'ont braqué. Heureusement, j'avais un sac à plusieurs poches. Donc j'avais 495.000F + 2 portables dans une poche. 35.000F (billet de 500F et 1000F) dans la première poche. Ils sont seulement partis avec les 35.000F. Je croyais qu’ils vont tirer sur moi. Mais Dieu m'a aidé à garder mon calme. Bref, je suis toujours vivant c'est l'essentiel. Alors soyez vigilants lorsque vous sortez d'une agence de banque le chauffeur était armé. Je précise, le chauffeur était armé. Il y avait même une dame. C'est cette dernière qui m'a demandé de prendre sa place devant. Qu'elle autre est arrivée à destination », a confié une victime.

Quelles précautions ?

« D’abord vous êtes libre de monter dans le taxi de votre choix », affirme un observateur avisé.

« Par précaution », renchérit-il, « avant d’embarquer, il serait plus judicieux de relever discrètement le numéro d’immatriculation du véhicule ou de la moto, encore mieux tout indice pouvant aider la Police à retrouver le véhicule en cas de différent ou de malentendu ».

Et d'ajouter : « Dans l’immédiat, vous pouvez aussi communiquer ces indices à vos proches ou parents. »

Selon cet observateur, il serait encore mieux d’éviter des véhicules privés, puisqu’il y en a qui se passe pour des taxis. Alors que des taxis ont leurs numéros d’immatriculation inscrits en rouge sur un fond jaune.

Il conseille également aux citoyens d’éviter de monter à bord des véhicules et des motos d’immatriculation étrangère, encore mieux des engins sans plaque d’immatriculation.

Les braqueurs, rappelons-le, opèrent jusque dans les maisons. Même jusqu’au domicile des membres du gouvernement. Le quotidien Liberté, dans sa parution du mardi 23 juillet 2019, faisait état d’un cambriolage au domicile du ministre des Droits de l’Homme et des relations avec des Institutions de la République. Une importante somme d’argent aurait été emportée.

Edem A.





Autres titres
Togo Un Prêtre catholique et ses fidèles à Agbanakin ont besoin de secours
Togo Des salles de classes présentent l’image du passage d’un tsunami au lycée de Bè-

Togo Un élève mort noyé à Klikamé dans le Bas-Mono
Togo Téléphone au volant : Un chauffeur et ses passagers finissent dans les champs de

Togo Don d’un mât qui fait déplacer la population de Bouladè
Togo Cinkassé : La police nationale saisit 4 malfrats






Actualité Immobilier Boutique


HOME

Nos services
Reportages
Publicité
Soumettre un article

Sites web partenaires
Azizo.net
LomeChrono.com
AfricaHotNews


Contactez-nous
Termes et conditions
@iciLome 2019